Donald Trump : une destitution ? Pourquoi c'est très improbable

Donald Trump : une destitution ? Pourquoi c'est très improbable TRUMP - La présidente de la Chambre des représentants a annoncé l'ouverture d'une enquête en vue d'une destitution de Donald Trump. Mais le président américain devrait terminer son mandat à son poste.

Les démocrates ont lancé très officiellement la procédure en vue de la destitution de Donald Trump. Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants - aux mains des démocrates - a pris la parole très solennellement devant les médias mardi 24 septembre. "Le président doit être tenu pour responsable de ses actes. Personne n'est au-dessus de la loi", a-t-elle déclaré, jugeant que Donald Trump avait "trahi son serment de président, compromis la sécurité nationale et l'intégrité des élections". Une enquête est donc ouverte, avec au coeur du processus, les soupçons portés sur Donald Trump, accusé d'avoir fait pression sur le président ukrainien pour qu'il lui transmette des informations compromettantes sur le fils de Joe Biden, son principal concurrent démocrate pour 2020 (voir plus bas). On fait le point en trois questions sur la procédure lancée en vue de la destitution de Donald Trump.

La procédure de destitution a-t-elle une chance d'aboutir ?

En réalité, il très très peu probable que Donald Trump ne termine pas son mandat à la Maison-Blanche. Au delà du fait que le processus peut traîner en longueur, il existe plusieurs étapes que les tenants de la destitution ne sont constitutionnellement pas en mesure, aujourd'hui, de franchir. Il faut d'abord que les mises en accusation soient approuvées par une majorité à la Chambre des représentants, ce qui nécessite le vote d'au moins 218 députés (sur 435), ce qui est assez probable. Mais c'est dans cette affaire au Sénat qu'il revient de trancher, en se prononçant sur les accusations qui visent le chef de l'Etat in fine. Donald Trump ne serait destitué que si les deux tiers des sénateurs se prononcent pour son "impeachement". Or, les Républicains sont majoritaires dans cette chambre. Si les 47 sénateurs démocrates se prononcent pour la destitution, il leur faudra convaincre 20 élus conservateurs de faire de même. Sauf nouvelles énormes révélations compromettantes pour Donald Trump, les républicains ne voteront pas pour démettre le président de leur camp de ses fonctions, à quelques mois des présidentielles... 

Pourquoi les démocrates jouent-ils gros ?

La processus enclenché va propulser l'affaire en une des médias américains et générer un feuilleton sur plusieurs mois. Et le protagoniste principal en est Donald Trump : la presse va faire le point sur les accusations, mais aussi relayer les points de défense du président. Une manière d'offrir à Donald Trump - et à ses véhémences contre ses adversaires - une longue couverture médiatique, alors que les démocrates seront lancés dans la course à l'investiture de leur candidat pour les présidentielles. La bataille juridique va monopoliser le débat public désormais, et c'est peut-être un mauvais calcul pour les opposants politiques au président.

Quelles sont les accusations qui porte la procédure de destitution ?

L'aile gauche du parti démocrate a finalement convaincu Nancy Pelosi parce que les accusations peuvent se présenter très clairement à l'opinion publique : Donald Trump est tout simplement soupçonné d'avoir recherché l'aide d'un gouvernement étranger pour écarter un rival aux élections présidentielles. "L'idée qu'un président en exercice utilise l'aide militaire des États-Unis pour faire pression et extorquer au président d'un autre pays des informations calomnieuses sur un adversaire politique est insupportable" a appuyé la députée démocrate du Michigan, Elissa Slotkin.

Le fils de Joe Biden, Hunter Biden, a été accusé de corruption lorsqu'il était membre du conseil d'administration d'une société gazière ukrainienne. Son père avait poussé à la démission d'un procureur ukrainien qui enquêtait sur le dossier, lorsqu'il était vice-président des Etats-Unis. Le départ de ce procureur, célèbre pour des faits de corruption et polémiques, est présenté par des défenseurs de Donald Trump comme une manière pour Joe Biden de couvrir son fils.

Biographie courte de Donald Trump 

Donald Trump est un magnat américain de renom. Il naît dans une famille aisée, d'un père d'ascendance allemande et d'une mère originaire d'Ecosse. A l'âge de 13 ans, il est enrôlé dans l'académie militaire de New York afin de canaliser son énergie débordante. Il sort de l'université de Pennsylvanie en 1968 avec un diplôme de sciences économiques et intègre la prospère entreprise de construction de son père.

En 1971, Donald Trump reprend le flambeau et transforme le nom de la compagnie en "Trump Organization". C'est le début d'une ascension hors du commun dans le domaine de la promotion immobilière. Trump possède à son actif la construction de centaines de tours, notamment le Trump World Tower, l'immeuble d'habitation le plus grand au monde. Avec la réussite vient la fortune, et Donald Trump est aujourd'hui l'un des hommes les plus riches des Etats-Unis. Il est également impliqué dans l'univers du show-business et participe depuis 1993 à l'émission de téléréalité "L'apprenti", dans laquelle les participants entrent en compétition pour obtenir un emploi dans la Trump Organization.

Donald Trump épouse Ivana Trump (une ancienne championne de ski originaire de Tchécoslovaquie) en 1977, puis convole en secondes noces avec Marla Maples. Il est aujourd'hui marié à Melania Knauss. De ses trois mariages sont nés cinq enfants. Républicain de conviction, Donald Trump ne cache pas ses ambitions politiques. Il remporte la course à la présidentielle des Etats-Unis en novembre 2016. Donald Trump devient ainsi le 45ème président américain.

Article le plus lu - Attaque à la préfecture de police : de nouvelles révélations › Voir les actualités

Autour du même sujet

Donald Trump : une destitution ? Pourquoi c'est très improbable

Sommaire Destitution de Trump : possible ? Destitution de Trump : un processus porté par les démocrates Destitution de Trump : quelles accusations ? Donald Trump : biographie Les démocrates ont lancé très officiellement la...

Je gère mes abonnements push