Meghan Markle "expulsée" de Windsor ? L'après Elizabeth II s'annonce déjà difficile

"Meghan Markle "expulsée" de Windsor ? L'après Elizabeth II s'annonce déjà difficile"

Meghan Markle "expulsée" de Windsor ?  L'après Elizabeth II s'annonce déjà difficile MEGHAN MARKLE. Après les funérailles de la reine Elizabeth II, l'avenir de Meghan Markle et du prince Harry au sein de la famille royale semble s'assombrir. Malgré la demande d'une audience au roi Charles III, les ponts pourraient être définitivement coupés selon les tabloïds...

Une nouvelle fois, elle aura charmé ses fans et fait scandale chez ses contempteurs les plus féroces. Meghan Markle n'a laissé personne indifférent lors des funérailles d'Elizabeth II lundi dernier, où elle est plusieurs fois apparue très affectée. Beaucoup auront remarqué notamment ses gestes de tendresse envers son époux le prince Harry pendant la longue journée d'hommages, jusqu'à lui tenir la main pendant la procession funéraire en direction de Westminster. Un signe de compassion bienvenu pour les uns, une grave entorse au protocole pour les autres. Quant aux larmes versées par Meghan Markle à la sortie de l'abbaye, elles seraient selon les premiers la preuve d'une réelle affection pour la reine et un simple jeu d'actrice pour les seconds...

Plus récemment, on a appris que Meghan Markle avait pris son courage à deux mains en marge des obsèques de la reine pour demander audience en tête à tête au nouveau roi Charles III. L'objectif, selon le journaliste royal Neil Sean, qui rapporte cette confidence au Daily Mail : "clarifier les choses" et s'assurer qu'il n'y aura plus d'escarmouche avec le reste de la famille royale, après deux années de tensions. On ne sait pas encore si le nouveau monarque a accédé à la demande de Meghan Markle avant qu'elle et Harry s'envolent pour Los Angeles ce mercredi 21 septembre, pour retrouver leur maison et leurs enfants. Mais les tabloïds britanniques ont déjà fait savoir que le duc et la duchesse de Sussex n'ont pas été conviés au dîner donné par Charles III à Buckingham Palace le dimanche 18 septembre, à la veille des funérailles de la reine Elizabeth II, auquel Emmanuel Macron et plusieurs dirigeants ont assisté.

Lire aussi

Une "expulsion" de la résidence de Frogmore Cottage ?

L'hypothèse d'une mise à l'écart définitive de Meghan Markle fait son chemin à Londres. Si la Reine adorait son petit-fils Harry, appréciait dit-on l'Américaine et avait encore la capacité de rassembler toute la famille au-delà des dissensions, sa disparition devrait ouvrir une nouvelle ère glacière. Une fois Charles III sur le trône, l'accueil réservé à Meghan Markle et au prince Harry pourrait en effet changer rapidement. Selon le tabloïd The Sun, le couple pourrait perdre Frogmore Cottage alors que le roi est en pleine réflexion sur l'avenir des résidences royales qui parsèment le pays. Buckingham Palace n'ayant pas vraiment ses faveurs, Charles pourrait le transformer en bureau, réservé à ses fonctions officielles et aux réceptions. Il pourrait rester vivre à Clarence House, à quelques centaines de mètres de là, résidence qu'il occupe depuis 2003 avec Camilla. Le Prince Andrew, dont la réputation a été entachée par l'affaire Epstein, pourrait quant à lui se voir privé de la Royal Lodge, dans le Grand Parc de Windsor, quand Meghan Markle et le prince Harry pourraient être "expulsés" de Frogmore Cottage après leur déménagement permanent aux Etats-Unis, croit savoir le premier titre de la presse à scandales outre-Manche.

Situé à Windsor, fief de la famille royale, Frogmore Cottage fait partie des nombreux motifs de tensions entre Meghan Markle, le prince Harry et le reste du clan. Après son mariage en 2018, le couple avait emménagé dans cette demeure, un cadeau de la reine, en avril 2019, après que d'importantes et coûteuses rénovations aient été effectuées. Un mois plus tard, naissait leur premier enfant Archie. Mais dès l'année suivante, le couple s'éloignait de cette somptueuse maison géorgienne, proche du manoir de Frogmore House, pour passer plusieurs mois au Canada avant de s'installer durablement aux Etats-Unis.

Dans le magazine The Cut très récemment, Meghan Markle racontait avec légèreté son retour à Frogmore Cottage en juin dernier, à l'occasion du jubilée de la Reine. Une résidence où elle n'avait plus mis les pieds depuis près de deux ans et où elle s'amusait d'avoir retrouvé des "chaussettes dans un tiroir". On apprenait aussi qu'elle en avait profité pour "emballer" quelques affaires, autrement dit vider encore un peu plus les lieux. De quoi alimenter les critiques.

Une union de circonstance

L'absence de Meghan Markle au chevet de la reine à Balmoral, le jour de sa mort le 8 septembre, avait relancé le battage médiatique autour de son couple, en froid avec le reste du clan Windsor. Mais depuis, l'ancienne actrice, connue pour son rôle dans la série "Suits", s'était pleinement associée aux hommages officiels et autres cérémonies qui ont eu lieu tout au long de la semaine de deuil au Royaume-Uni. La page d'accueil du site officiel du couple Harry et Meghan, Archewell.com, s'est couverte d'un fond noir et d'un message "à la douce mémoire de Sa Majesté la Reine Elizabeth II". 

Meghan Markle et le prince Harry ont aussi participé aux côtés du prince William et de Kate Middleton à plusieurs hommages à la reine Elizabeth II. Samedi 10 septembre notamment, l'apparition du couple aux côtés de William et de Kate a fait naître l'espoir d'une réconciliation au sein de la famille royale. Les médias britanniques se sont d'ailleurs fait l'écho des efforts des deux ménages pour ne pas rompre les liens d'affection en cette période de deuil.

Le prince Harry et Meghan Markle se donnent la main pendant la procession en l'honneur d'Elizabeth II vers Westminster, le 19 septembre 2022.
Le prince Harry et Meghan Markle se donnent la main pendant la procession en l'honneur d'Elizabeth II vers Westminster, le 19 septembre 2022. © Imageplotter/WPA Pool/Shuttersto

L'après funérailles, un moment de hautes turbulences

Mais le prince Harry et Meghan Markle demeurent bel et bien en froid avec la famille royale. Ils résident aux Etats-Unis depuis près de deux ans désormais (le couple était de passage en Europe quand la nouvelle de la mort de la reine a été annoncée). Et les kilomètres qui les séparent désormais de Londres, pas plus que les convenances des derniers jours, ne peuvent cacher les dissensions qui perdurent.

Meghan Markle reste encore blessée par ce qu'elle a vécu comme une exclusion à son arrivée au Royaume-Uni. Et elle compte bien conserver une liberté de ton, quitte à vexer les membres de la famille royale britannique. L'interview qu'elle a accordée à Oprah Winfrey en 2021, pour s'en prendre frontalement au protocole de la Couronne, et les quelques sorties médiatiques qui ont eu lieu depuis sont encore des éléments de tension au sein de la famille.

Depuis fin août, la monarchie doit composer avec le podcast que Meghan Markle a lancé, intitulé "Archetypes". Un podcast diffusé sur Spotify et qui connaît un grand succès. Et pour cause : auprès de ses auditeurs, elle n'hésite pas à évoquer son conflit passé avec sa belle-famille, son travail de résilience. "Il faut beaucoup d'efforts pour pardonner", a-t-elle même déclaré au sujet des relations difficiles avec la monarchie britannique. La sortie annoncé d'une biographie du couple à l'automne fait aussi frémir bon nombre d'observateurs, qui craignent le retour des règlements de compte.

En savoir plus

Biographie courte de Meghan Markle 

Née le 4 août 1981 , Meghan Markle a grandi auprès d'un père, directeur de la photographie, et de sa mère, professeur de yoga, à Los Angeles. Très jeune, elle apprend à donner de son temps pour servir la cause des personnes démunies ou en souffrance. Après avoir reçu son double diplôme de relations internationales et de théâtre, elle s'engage dans une carrière d'actrice. Jusqu'en 2010, elle ne décroche que des rôles mineurs. Sa carrière prend un nouveau tournant grâce à la série "Suits", dans laquelle elle incarne Rachel Zane , une auxiliaire juridique talentueuse. Elle gagne très bien sa vie puis fait la rencontre en 2016 du prince Harry, par l'intermédiaire d'une amie commune. Ils s'engagent dans une relation et annoncent leur fiançailles le 27 novembre 2017. 

Le 19 mai 2018, le mariage de Meghan et Harry est célébré devant presque 2 milliards de téléspectateurs. Meghan Markle est par la suite très régulièrement prise pour cible par les tabloïds et chaînes de télévision anglaises. Ces attaques la poussent à avoir des pensées suicidaires alors qu'elle est enceinte de son premier enfant. En 2020, Harry et Meghan décident de quitter leurs fonctions officielles au sein de la famille royale et partent vivre aux Etats-Unis. Ils élèvent leurs deux enfants, Archie (2019) et Lilibeth (2021) dans la plus grande discrétion à Montecito en Californie.

Jeunesse de Meghan Markle

Rachel Meghan Markle naît le 4 août 1981 à Los Angeles, ville dans laquelle elle grandit. Ses parents sont américains, sa mère, Doria Loyce Ragland, est afro-américaine et son père, Thomas Wayne Markle, est d'origine allemande, anglaise et irlandaise. Elle est liée par son père à des demi-frère et sœur plus âgés issus du premier mariage de son père. La jeune Meghan passe une partie de son enfance sur les plateaux auprès de son père qui est directeur de la photographie pour la télévision et le cinéma. Ses parents divorcent lorsqu'elle a 7 ans.

Meghan Markle étudie dans des établissements privés et ses parents la sensibilisent à des personnes moins privilégiées qu'elle à travers des actions caritatives. Elle est admise à l'université Northwestern de Chicago de laquelle elle est diplômée d'une double licence en théâtre et relations internationales. Meghan Markle parle couramment espagnol et maîtrise le français. En 2004, elle fait le choix de se consacrer une carrière au cinéma. 

Sa carrière d'actrice

Meghan Markle fait sa première apparition en 2002 dans un feuilleton télévisé en tant que simple figurante. Durant quelques mois, elle participe en tant que mannequin à l'émission américaine "Deal or No Deal". Elle apparaît ensuite dans divers séries américaines comme "FBI : Portés disparus", "Les Experts : Manhattan" et "The League". Elle apparaît également dans divers films et téléfilms entre 2005 et 2009. Durant près de dix ans, elle interprète seulement des rôles mineurs.

La carrière de Meghan Markle prend un tournant en 2010 lorsque son compagnon, le producteur Trevor Engelson, lui obtient un rôle au casting du film "Remember me", au côté du célèbre acteur Robert Pattinson. Un an plus tard, elle décroche un rôle principal dans la série "Suits". Elle incarne durant sept saisons Rachel Zane , une auxiliaire juridique talentueuse, qui la fait connaître du grand public. Parallèlement, elle apparaît dans divers films et téléfilms à plus gros budget. 

Meghan et Harry, leur mariage

Le prince Harry et Meghan Markle se sont rencontrés par l'entremise d'une amie commune en 2016. Ils officialisent leur relation aux Invictus Games plus tard puis annoncent leurs fiançailles le 27 novembre 2017. Au même moment, elle décide d'interrompre sa carrière d'actrice et quitter la série "Suits" à l'issue de la septième saison. Elle clos son compte Instagram cumulant plus de 1,9 million abonnés ainsi que son blog, "The Tig", qu'elle animait depuis 2014.  En vue du mariage, Meghan Markle est baptisée et confirmée dans la foi anglicane. Quelques heures avant la cérémonie, la reine octroie à Harry et Meghan les titres de Duc et Duchesse de Sussex.

Le 19 mai 2018, le prince Harry et Meghan Markle sont acclamés par 100 000 visiteurs dans la ville de Windsor et leur mariage est scruté par près de 2 milliards de téléspectateurs. Malgré le succès populaire de la cérémonie, Meghan Markle devient rapidement la cible favorite des tabloïds anglais. Leurs attaques régulières portent gravement atteinte à la santé mentale de Meghan, particulièrement lorsqu'elle est enceinte de son premier enfant. 

Leurs enfants : Archie et Lilibeth

En octobre 2018, quelques mois après leur mariage, Harry et Meghan annoncent qu'ils attendent leur premier enfant. Leur fils Archie Harrison Mountbatten-Windsor voit le jour le 6 mai 2019 à Londres. Deux jours plus tard, il est présenté aux médias internationaux dans la galerie Saint-Georges du château de Windsor avant d'être introduit à ses arrière grands-parents. Après avoir quitté la famille royale en 2020, le couple annonce lors de l'émission animée par Oprah Winfrey que leur deuxième enfant à naître est une fille. Lilibet (communément appelée "Lili") Diana Mountbatten-Windsor naît le 4 juin 2021 à Santa Barbara. Très attachés à leur vie privée, Meghan et Harry divulguent peu d'images et d'informations sur leurs enfants.

Le "Megxit" : une longue brouille avec la famille royale

Depuis janvier 2020, Meghan Markle et le prince Harry sont ouvertement fâchés avec le reste de la famille royale. Après un mariage provoquant de nombreuses tensions sur fond d'intense battage médiatique autour notamment de sa famille et de ses origines, la comédienne américaine et le prince avaient annoncé vouloir devenir des "membres non-actifs" de la famille royale. Meghan et Harry réclamaient également leur indépendance financière et déclaraient vouloir aller s'installer en l'Amérique du Nord.

Ce séisme, savamment alimenté et exploité par la presse à scandales pendant des mois, marquera une rupture. Le prince Harry et Meghan Markle vont résider quelques mois au Canada puis s'installeront à Beverly Hills et enfin à Montecito en Californie. Entre l'Angleterre et les Etats-Unis, les époux se lanceront dans plusieurs projets médiatiques et de fictions, faisant craindre d'autres déballages autour de la famille royale. Des contrats pluriannuels avec les plateforme Netflix (estimé à 100 millions de dollars) et Spotify (25 millions) dans lesquels ils s'engagent à produire des contenus seront notamment évoqués.

En mars 2021, dans le documentaire "Oprah avec Meghan et Harry", le couple révèlera à la face du monde les raisons l'ayant poussé à quitter le Royaume-Uni. Ils dénonceront notamment à mots couverts le racisme des membres de la famille royale, qui se seraient inquiétés de la couleur de peau de leur fils Archie. Meghan Markle racontera par ailleurs avoir été mise de côté par la famille royale alors qu'elle traversait une période de dépression.