Thierry Peugeot : qui est l'héritier de la famille Peugeot ?

Thierry Peugeot se dit "choqué" par les critiques du gouvernement à son égard, quelques jours après l'annonce de la suppression de 8 000 emplois par PSA. Qui est cet homme affaires, héritier de la famille Peugeot ?

Le président du conseil de surveillance du groupe PSA Peugeot Citroën, Thierry Peugeot est sous les projecteurs des médias depuis l'annonce de la fermeture de l'usine d'Aulnay. Critiqué par le gouvernement sur la stratégie de l'entreprise, l'héritier de la famille Peugeot a décidé de ne pas se laisser faire. Qui est-il vraiment ? Peu connu du grand public, ce diplômé de l'ESSEC commence sa carrière comme responsable export Moyen-Orient en 1982. Il sera successivement directeur d'Air Marrel America, DG de Peugeot do Brasil, et responsable des grands comptes internationaux de Citroën.

Il prend la direction du conseil de surveillance de PSA à la mort de son père Pierre, en 2002. En 2006, c'est lui qui prend la décision de confier la direction de PSA à Christian Streiff. Un choix qui se révélera inadapté et qui créera de réelles tensions au sein de la famille Peugeot. Les cousins de Thierry Peugeot n'ont jamais accepté Christian Streiff qu'ils auraient considéré comme un mauvais PDG. Robert Peugeot, alors à la tête de la direction de l'innovation et de la qualité s'était d'ailleurs opposé vigoureusement à cette décision. En 2009, Christian Streiff est limogé et remplacé par Philippe Varin. Si les orientations de Thierry Peugeot ont créé quelques crispations dans la famille, c'est aujourd'hui l'Etat qui remet en cause la stratégie du groupe dont la famille Peugeot est le principal actionnaire (plus de 25 % des parts).
EN VIDEO : Il y a quelques jours, le gouvernement affirmait qu'il avait "un vrai problème" avec la stratégie du groupe :
Chargement de votre vidéo
"PSA: le gouvernement a un "vrai problème""