Téléchargements numériques : la loi du silence

Des anomalies ont été constatées par la DGCCRF dans 11 sites internet hexagonaux sur les 27 contrôlés. © thelefty / Fotolia
Chaque année, la Commission européenne organise, en lien avec les Etats membres, des opérations de contrôle baptisées "coup de balai" sur internet. Réalisées dans l’ensemble de l’Union européenne, elles ciblent une thématique commune. En 2012, c'était les sites de vente en ligne de produits numériques téléchargeables (musique, vidéo, livres et jeux). La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), s'est chargé des contrôles au niveau français. Elle a relevé des anomalies dans 11 sites hexagonaux sur 27. Les hics ? Des pans d'information entiers cachés aux consommateurs, qu'il s'agisse de l'absence de coordonnées des opérateurs exploitant les sites ou de la présence de clauses abusives, entre autres celles excluant toute responsabilité des professionnels en cas de difficultés rencontrées dans le téléchargement. 
Suggestions de contenus