Ecole publique ou école privée ? Le match Taux de réussite : la prime au privé

les différences de résultats entre le privé et le public tiennent
Les différences de résultats entre le privé et le public tiennent essentiellement aux caractéristiques des élèves de chacun des secteurs. © Chlorophylle / Fotolia

78,4 % de réussite dans le privé

Difficile de comparer la réussite des élèves du privé et du public tout au long d'une scolarité. Dernière étude d'envergure en date : l'étude du "panel 1995" de l'Education nationale, un panel d'élèves entrés en classe de 6e en 1995. Et le constat est clair : parmi les élèves ayant suivi tout le collège et le lycée dans le privé, 78,4 % obtiennent le bac contre 67,8 % des élèves ayant étudié dans des collège et lycée publics. Une différence édifiante. Mais, toujours selon ce rapport de l'Education nationale, une précision de taille s'impose : la différence de réussite ne tiendrait pas aux modalités d'enseignement dans le privé et dans le public mais plutôt aux caractéristiques des élèves concernés.


Les critères sociaux déterminants

En clair, les élèves admis dans le privé sont, en moyenne, mieux dotés socialement et ont donc plus de chances d'obtenir leur bac. "De fait, à caractéristiques scolaires et familiales à l'entrée en 6e comparables, aucune différence significative quant aux chances d'obtenir le baccalauréat n'apparaît entre les élèves qui ont effectué toute leur scolarité soit dans le public, soit dans le privé, détaille la note d'information sur le panel 1995".

"A caractéristiques comparables, aucune différence de réussite entre les élèves du secteur public et du secteur privé"

Les disparités de réussite qui apparaissaient en première approche s'expliquent donc par les différences de recrutement des deux secteurs : les élèves du privé (...) bénéficient d'un environnement familial plus favorable et sont arrivés au collège avec un retard scolaire moindre et un niveau d'acquis plus élevé. " En fait, plus que la nature de l'établissement choisi, c'est le milieu familial qui serait un facteur déterminant pour la réussite d'un élève, comme le montre également l'Insee dans ses travaux sur l'éducation.