Sujet bac histoire-géo : les sujets 2018 et leur corrigé express

Sujet bac histoire-géo : les sujets 2018 et leur corrigé express SUJET BAC HISTOIRE GEOGRAPHIE - Les candidats au baccalauréat 2018 ont passé l'épreuve d'histoire-géo mardi. Voici tous les sujets proposés aux élèves, filière par filière.

[Mis à jour le 20 juin 2018 à 12h10] Les candidats au bac 2018 ont passé l'épreuve d'histoire-géo ce mardi 19 juin. L'épreuve qui a débuté à 8 heures a duré quatre heures pour les filières générales (S, ES, L) et technologiques (STMG, ST2S, STHR). Plus de 750 000 élèves de terminale étaient inscrits cette année à l'épreuve. Une épreuve importante pour toutes les séries mais dont le coefficient diffère selon la filière. Et si pour les séries littéraire et économique et sociale l'épreuve est identique, le coefficient n'est quant à lui pas le même. Alors que le coefficient est de 4 pour les futurs bacheliers en L, celui-ci est de 5 en ES. En revanche, la note est calculée avec un coefficient 3 en filière S.

Concernant les sujets tombés au bac d'histoire-géo pour la session 2018 pour les filières générales du baccalauréat, c'est la géographie qui est tombée cette année en composition majeure (sur 12 points) et l'histoire en "mineure" avec l'étude de documents (sur 8 points), sur des sujets particulièrement délicats à traiter.

Des sujets d'histoire-géo très classiques

Pour la composition de géographie, les candidats des séries L et ES avaient le choix entre "L'inégale intégration des territoires à la mondialisation" et "Japon-Chine : concurrents régionales, ambitions mondiales". En histoire (mineure donc), le sujet portait sur "L'historien et les mémoires du génocide des juifs" ou bien sur "L'historien et les mémoires de la guerre d'Algérie : la question des harkis". Les candidats au bac S ont eu également deux sujets de composition en géographie : "Le continent africain face au développement et à la mondialisation" ou bien "Des territoires inégalement intégrés dans la mondialisation (espaces maritimes compris)". En histoire (mineure donc), l'étude de documents portait sur "Le Proche et le Moyen-Orient, foyer de conflits depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale". Pour documenter ce sujet, les concepteurs du sujet 2018 du bac d'histoire-géo ont notamment choisi un discours de l'ancien président américain Barack Obama daté du 4 juin 2009.

Les candidats des filières technologiques devaient quant à eux répondre à des questions en histoire et en géographie avant de plancher sur une étude de documents. Pour les candidats du bac techno STMG, la seconde partie portait sur un sujet d'étude. Soit "Le Moyen-Orient et le pétrole", soit "L'Amérique latine", soit "Les engagements militaires et humanitaires de la France et des Français dans le monde" soit encore "Les Français dans le monde : de nouvelles mobilités". Les élèves de terminale du bac techno Sciences et technologie de la santé et du social ont eu, en deuxième partie, le choix entre quatre sujets d'étude : "L'élection présidentielle, un enjeu majeur de la vie politique française", "Les femmes dans la société française", "Londres" ou "Shanghai".  

Le sujet du bac 2018 de STMG a été pointé pour l'étonnante facilité de certaines questions. L'une d'entre elles, notée sur un point, suscite encore énormément de commentaires : "Citez le nom d'un président de la République française et de son Premier ministre". Il est également demandé d'"entourer" sur une carte "le continent dont la plupart des pays ont été décolonisés entre 1955 et 1975", ou encore d'identifier sur cette même carte l'Algérie et l'Inde.

Sujet d'histoire-géo pour le bac ES / L

Sujet d'histoire-géo pour le bac S

Sujet d'histoire-géo pour le bac techno

HG STMG sujet publié par ASeres

Corrigé express du sujet d'histoire-géo (filières générales)

S'il est difficile de proposer un corrigé type de ce qu'il fallait faire pour l'épreuve d'histoire et de géographie, on peut tout de même mettre en avant quelques bonnes pratiques et des éléments concrets pour répondre efficacement aux sujets proposés. Sur le sujet des séries L et ES : "L'inégale intégration des territoires à la mondialisation", il fallait bien définir tous les termes, et bien expliciter le concept de "mondialisation". Voici une idée de plan suggéré par Le Figaro Etudiant : Première partie : "Les pôles majeurs (+ espaces maritimes)". Deuxième partie : "Des périphéries intégrées : BRICS et états pétroliers". Troisième partie : "Les espaces en marge". L'écueil à éviter dans un tel sujet : raconter tout ce que l'on sait sur la mondialisation. Pour le sujet "Japon Chine", il faut bien insister sur les rivalités historiques et sur les différences de modèles économiques. Un plan proposé par Le Figaro Etudiant : Première partie : "Des puissances aux atouts différents", Deuxième partie : "Une rivalité régionale", Troisième partie : "Quelles ambitions mondiales ?". 

Les élèves de terminale en série S doivent bien veiller à expliciter la problématique du premier sujet de composition, "Le continent africain face au développement et à la mondialisation". Pour Le Figaro Etudiant, il y a lieu de poser la question ainsi : "Quelle est la situation des différents espaces africains vis-à-vis du développement et de l'intégration à la mondialisation ? Y a-t-il un lien entre les disparités de développement et l'inégale intégration à la mondialisation ?". Une idée de plan qui fonctionne très bien : 1/ Les atouts de l'Afrique dans la mondialisation ; 2/ Les défis à surmonter ; 3/ Typologie d'intégration à toutes les échelles de l'Afrique : les Afrique. Pour le sujet 2, "Des territoires inégalement intégrés à la mondialisation – espaces maritimes compris", on pouvait poser les choses ainsi : "Quelle typologie des territoires peut-on établir en fonction de leur inégale intégration à la mondialisation ? Dans quelle mesure la géostratégie des espaces maritimes est-elle révélatrice de la hiérarchie des puissances dans la mondialisation ?" Avec par exemple ce plan proposé par Le Figaro Etudiant : 1/ Des territoires intégrés, moteurs de la mondialisation ; 2/ Des territoires entre émergence et marginalisation ; 3/ Les espaces maritimes au cœur des enjeux géostratégiques.

Article le plus lu - Eric Zemmour : le clash avec Hapsatou Sy se durcit › Voir les actualités

Annonces Google