Sujet du bac de littérature 2019 : découvrez le dernier sujet tombé en date, sur André Gide

Sujet du bac de littérature 2019 : découvrez le dernier sujet tombé en date, sur André Gide SUJET BAC LITTERATURE - Les élèves de terminale de la filière L passent chaque année l'épreuve de littérature. Découvrez le dernier sujet en date afin de vous entraîner pour la session 2019 du baccalauréat...

[Mis à jour le 4 janvier 2019 à 17h56] L'épreuve de littérature du bac est une épreuve emblématique pour les candidats de la filière L, spécialisés dans les lettres, et dure au total deux heures. Les élèves de première des séries L et ES ont composé le 18 juin dernier lors de l'épreuve anticipée du baccalauréat 2018. Entre commentaire de texte, dissertation et écriture d'invention, les candidats avaient le choix concernant l'expression écrite. La question de corpus est en revanche un exercice imposé à tous les candidats. Trois sujets ont été mis au point par le ministère de l'Education nationale : un sujet commun pour les filières S et ES, un sujet pour les L et un sujet pour les filières technologiques. Les sujets de littérature du bac 2018 ont été dévoilés par le ministère de l'Education nationale à 9h15, après le début de l'épreuve à 8h pour les élèves de terminale des filières S, ES et L passant cette discipline de spécialité.

Le dernier sujet du bac de littérature en France métropolitaine est disponible et consultable dans son intégralité au bas de cette page... L'occasion de s'entraîner pour le bac 2019 !

Sujet de l'épreuve de littérature 2018  

Pour le sujet du bac de littérature 2018, les étudiants ont dû répondre à deux questions en rapport avec les oeuvres au programme : "Les Faux-Monnayeurs" d'André Gide et du "Journal des Faux-monnayeurs". Pas de surprise donc, une bonne connaissance des oeuvres au programme permettra de répondre de manière complète aux questions.

les candidats ont dû traiter deux questions. Première question notée sur 8 points : "Une critique déclare qu'à la fin des Faux-monnayeurs "tout rentre dans l'ordre". Qu'en pensez vous ?". La deuxième question notée sur 12 points "André Gide avait d'abord envisagé d'inscrire les réflexions d'Edouard sur le roman dans un premier chapitre pouvant servir de préface. Il y a pourtant renoncé. Selon vous, pourquoi ?".

Des coefficients et des durées d'épreuve différents selon la matière

Les épreuves que passent ce jeudi matin les élèves de terminale pour ce quatrième jour du baccalauréat représentent chacune un coefficient différent selon la filière. Si l'épreuve est notée coefficient 6 pour la physique-chimie, les candidats à la littérature ne sont notés que sur un coefficient de 4, et ce malgré l'importance de cette épreuve. Les élèves de la filière ES planchent quant eux sur l'épreuve de sciences économiques et sociales (SES), une matière notée coefficient 7. La durée de l'épreuve diffère également selon la filière du candidat : les terminales L composent pendant deux heures (8h à 10h) alors que l'épreuve dure quatre ou cinq heures (8h à 12h ou 13h) pour la série ES. Enfin, les candidats de la filière S planchent sur leur sujet durant 3h30. 

La difficulté de l'épreuve de littérature soulignée dans les corrigés

Aucune surprise dans le choix des oeuvres d'André Gide pour cette épreuve de littérature du baccalauréat 2018. Déjà présentes au programme l'année dernière, ces oeuvres n'étaient pas "tombées". Le Figaro étudiant considère l'épreuve de littérature comme "difficile" et appelle les candidats à prendre du recul sur les oeuvres. Un devoir argumentatif complexe qui doit donc être mené en un temps record, deux heures seulement. 

Des sujets 100% féminins pour l'épreuve anticipée de français

Trois auteures ont été choisies pour le corpus de texte pour la session 2018 du baccalauréat. Les élèves de première dans la filière L ont passé lundi 18 juin les épreuves anticipées de français sur Madame de La Fayette, Madame de Staël et Colette. Une première selon le Parisien, "en quinze ans, jamais les plumes féminines n'avaient tant chatouillé les concepteurs des sujets du bac dans la série L". 

André Gide au programme de la filière L

Publié en 1925 dans la Nouvelle Revue française, les Faux-monnayeurs d'André Gide interroge les limites du genre romanesque. Entre amour et amitié, ce roman se démarque par la diversité de son contenu : personnages, intrigues et points de vue narratifs ont fait de cette oeuvre l'une des plus marquante du XXe siècle. Précurseur du Nouveau Roman, le roman d'André Gide se caractérise par une rupture avec la tradition du roman linéaire.
Le Journal des Faux-monnayeurs a été écrit par Gide parallèlement à son roman Les Faux-monnayeurs. Entre carnet de travail et laboratoire, le Journal des Faux-monnayeurs constitue bien plus qu'un brouillon ou un manuscrit, mais une oeuvre dans laquelle l'auteur livre au lecteur son processus de création. Un véritable dialogue entre Gide et ses personnages, où il apprend à vivre avec eux.

Gide absent du programme de L l'an prochain

L'oeuvre La Princesse de Montpensier de Madame de Lafayette et son adaptation cinématographique La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier (2010) inscrites dans le thème "Littérature et langages de l'image" sont reconduites au programme de la filière L pour l'année 2018-2019. L'axe d'étude "Lire-écrire-publier" se penchera en revanche sur Hernani de Victor Hugo.

De quoi est composé le sujet du bac de littérature ?

Le sujet peut s'appuyer sur trois exercices différents : un texte littéraire, un texte critique ou un document iconographique. L'épreuve porte en effet sur un domaine d'étude au programme de l'année où deux questions sont posées : l'une (sur 12 points) portant sur un aspect de l'oeuvre, l'autre (notée sur 8 points) sur l'ensemble de l'oeuvre en rapport avec l'objet d'étude. Les candidats sont ainsi évalués sur leur connaissance des œuvres au programme, sur la "capacité à prendre en compte des problématiques", sur la clarté et la pertinence des propos, et enfin sur la justesse de leur expression écrite.

Quelques conseils pour réussir l'épreuve de littérature

Le candidat de la filière L n'est pas uniquement noté sur sa connaissance des oeuvres au programme, mais aussi sur sa capacité de réflexion et d'analyse. Il est conseillé aux candidats de lire le sujet deux fois avant de composer, une méthode qui permet de continuer sereinement l'épreuve. Enfin, bien relire sa copie pour éviter les fautes d'orthographe et de syntaxe. L'expression écrite étant un point sur lequel les candidats doivent être irréprochables. 

Le sujet du bac de littérature 2018, construit sur le programme de l'année

Cette année, le programme de littérature se compose de deux thèmes majeurs : Littérature et langages de l'image ; Lire-écrire-publier. Le premier thème consiste en l'étude approfondie d'une oeuvre du 17e siècle et "sa mise en abyme à travers une représentation cinématographique" : La Princesse de Montpensier de Madame de Lafayette et le film français La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier (2010). L'axe d'étude "Lire-écrire-publier" concerne deux œuvres de Gide : Les Faux Monnayeurs (1925) et Le Journal des Faux-Monnayeurs (1926). Le ministère de l'Education nationale précise dans son bulletin officiel que l'étude du premier thème vise "à conduire les élèves vers l'étude précise des liens et des échanges qu'entretiennent des formes d'expression artistiques différentes".

Le sujet complet du bac de littérature 2018

Le sujet a été mis en ligne par le site spécialisé Studyrama

Corrigé de la première question de l'épreuve de littérature
Le Figaro étudiant propose la problématique suivante pour l'épreuve de littérature du baccalauréat 2018 : "Le dénouement des Faux-monnayeurs propose-t-il un retour inattendu à l'ordre narratif, social, moral, esthétique ?". Concernant la première question, voici le plan proposé : I) "Un roman du désordre", II) "Qui semble pourtant rentrer dans l'ordre à la fin", III) "Mais demeure éminemment moderne et déroutant".

Corrigé de la deuxième question de l'épreuve de littérature
La problématique proposée par Le Figaro étudiant pour la deuxième question de l'épreuve de littérature du baccalauréat 2018 est la suivante : "Comment expliquer le choix puis le renoncement de Gide à placer les réflexions d'Edouard sur le roman en exergue des Faux-monnayeurs ?". Voici le plan soumis pour cette même question : I) "Un choix qui se justifiait parfaitement", II) "Mais renoncer à cette place luminaire des propos d'Edouard, c'est prendre ses distances par rapport au personnage", III) "Seul le Journal des Faux-monnayeurs est un guide de lecture parfaitement fiable du roman les FM". 

Article le plus lu - Manifs des Gilets jaunes : vers un acte 11 ? › Voir les actualités

Sujet du bac de littérature 2019 : découvrez le dernier sujet tombé en date, sur André Gide
Sujet du bac de littérature 2019 : découvrez le dernier sujet tombé en date, sur André Gide

[Mis à jour le 4 janvier 2019 à 17h56]  L'épreuve de littérature du bac est une épreuve emblématique pour les candidats de la filière L, spécialisés dans les lettres, et dure au total deux heures. Les élèves de première des séries L et ES ont...

Annonces Google