Chauffard de Lorient : la passagère en liberté, mais sous quelles conditions ?

Chauffard de Lorient : la passagère en liberté, mais sous quelles conditions ? LORIENT - La Cour d'appel de Rennes a ordonné la remise de liberté de Gaëlle T., la passagère du chauffard ayant provoqué la mort de deux enfants à Lorient, le 9 juin dernier. Une remise en liberté sous conditions.

[Mis à jour le 5 juillet 2019 à 12h59] La Chambre de l'Instruction de Rennes se réunissait ce jeudi en fin d'après-midi, à huis clos, pour étudier la demande de remise en liberté de la passagère du chauffard de Lorient, ce dernier ayant percuté deux enfants le 9 juin dernier, provoquant la mort de l'un des deux. La délibération était rendue publique ce vendredi matin : la demande de Gaëlle T. a été acceptée par la Cour d'appel.

Après trois semaines de détention provisoire à la prison des femmes de Rennes, la jeune femme de 21 ans retrouve sa liberté mais sous contrôle judiciaire. Cela implique le respect d'un certain nombre de règles, outre le fait de ne pas entrer en contact avec Killian Le Reste, le chauffard présumé : ne pas sortir des limites territoriales déterminées par le juge d'instruction, répondre aux convocations, l'interdiction de s'absenter de son domicile, obligation de remettre son passeport...

Lorient : l'incompréhension des familles des victimes

Cette décision de la Cour d'appel de Rennes a été reçue avec "incompréhension" par les famille des victimes, selon leur avocat Philippe Courtois. L'avocat regrette, sur CNews, la remise en liberté de Gaëlle T. alors qu'il reste, selon lui, encore "énormément de zones d'ombre dans cette tragédie". En cas de non-respect du contrôle judiciaire, le juge des libertés et de la détention pourra décider du nouveau placement en détention provisoire de la passagère du drame de Lorient. Mise en examen pour "non assistance à mineurs de moins de 15 ans en danger", Gaëlle T. risque jusqu'à sept ans de prison.

En savoir plus

Accident de Lorient : ce qu'il s'est passé au rond-point Keryado

Les premiers éléments de l'enquête ont établi que l'accident de la circulation survenu le 9 juin, un peu après 17h à Lorient impliquait un chauffard qui avait refusé de se soumettre à un contrôle de gendarmerie. Le parquet a fait savoir que le travail de la police "a permis l'identification d'un suspect (...) qui aurait emprunté le véhicule de sa mère alors qu'il n'est pas titulaire du permis de conduire". Deux garçons ont été percutés alors qu'ils marchaient sur le trottoir, à côté du rond-point Keryado, à Lorient. Les deux enfants sortaient du restaurant McDonald's, situé à quelques mètres du lieu du drame. Selon Laureline Peyrefitte, procureur de la République de Lorient, les deux suspects ont pris la fuite après que leur voiture a percuté les deux enfants, "d'abord à bord de leur véhicule, qu'ils ont laissé à quelques centaines de mètres de l'accident, puis à pied".

Accident de Lorient : Killian, principal suspect

La police a donc rapidement identifié un individu prénommé Killian, âgé de 20 ans. Un appel à témoins diffusé par les enquêteurs donne une sommaire description physique de ce dernier : il mesure 1,80m, est de type eurasien, a le teint mat, les cheveux noirs. Il est présenté comme ayant une "corpulence normale". Le jeune homme est décrit par la presse locale comme un petit délinquant connu notamment pour conduite sans permis et usage de stupéfiants. C'est après neuf jours de cavale, le mardi 18 juin, que Killian a finalement été interpellé par la police, dans un hôtel de Lanester, à quelques kilomètres des lieux de l'accident. Il était accompagné d'une passagère, prénommée Gaëlle, au moment des faits. Cette dernière s'est rendue le mercredi 12 juin au soir, trois jours après l'accident.

Accident de Lorient : le récit de la passagère, Gaëlle T

Gaëlle T., 21 ans, s'est laissée interpeller par la police mercredi 12 juin, vers 23h30. En garde à vue, elle a déclarée avoir "erré" dans la forêt de Lorient durant près de 3 jours, pour échapper à la police. Elle aurait quitté Killian, quelques heures après le drame survenu sur le rond-point Keryado et serait restée seule. Elle aurait confirmé devant les enquêteurs avoir été présente dans la voiture au moment du choc. Mise en examen, elle risque une condamnation lourde pour "non assistance à personne en danger". 

Accident de Lorient : deux victimes, deux enfants

L'accident de la route survenu à Lorient a fait deux victimes : un enfant de 9 ans et un autre, âgé de 7 ans. Le premier est décédé, tandis que le second est encore dans un état critique, à l'hôpital de la Cavale Blanche, à Brest. France 3 Bretagne précise que les deux petits garçons sont cousins et membres "de la communauté turque". Tandis qu'une marche en hommage au garçon décédé a eu lieu à Lorient, le blessé est resté dans un état critique pendant plusieurs semaines avant de sortir du coma début juillet.

Article le plus lu - Mort de Johnny Clegg : il se savait condamné › Voir les actualités

Chauffard de Lorient : la passagère en liberté, mais sous quelles conditions ?
Chauffard de Lorient : la passagère en liberté, mais sous quelles conditions ?

Sommaire Accident de Lorient, rond point Keryado Accident de Lorient : Killian, principal suspect Accident de Lorient : le récit de la passagère Accident de Lorient : bilan humain [Mis à jour le 5 juillet 2019 à 12h59]  La...