"Ramadan Mubarak" : que veut dire concrètement la formule consacrée ? Explications

"Ramadan Mubarak" : que veut dire concrètement la formule consacrée ? Explications BON RAMADAN. Le traditionnel jeûne musulman annuel du ramadan a débuté le 24 avril cette année en France. Mais que veut dire la formule d'usage "Ramadan mubarak" ?

"Ramadan mubarak !" est la formule employée dans la religion musulmane pour souhaiter un bon ramadan à ses proches. En 2020, le premier jour du jeûne du mois de ramadan 1441 (l'année du calendrier islamique en cours) a été officialisé au vendredi 24 avril 2020. Le début d'une parenthèse sacrée durant laquelle de nombreux interdits sont à respecter, à commencer par s'abstenir de manger et boire, de l'aube jusqu'au coucher du soleil. Et de même que les chrétiens se souhaitent un "Joyeux Noël", ou un bon carême, les pratiquants de l'Islam se souhaitent un bon ramadan, via la formule consacrée en arabe "Ramadan mubarak !". La formule peut également être dite par des non-musulmans. Aux yeux des fidèles, elle permet en tout cas de souhaiter un mois du ramadan fertile, riche aussi bien de jeûne que de prières, de méditations, de générosité, de solidarité, de paix, de foi, de quiétude et d'amour.

Globalement, à la façon d'une invocation, le "Ramadan mubarak" signifie "Que [le ramadan] soit bon pour vous", ou encore "Que Dieu vous le bénisse". Un contexte similaire à celui d'un "félicitations" ou d'un "joyeuse (fête)", dans la version islamique, religion dont le ramadan est le temps fort de l'année. Le "Ramadan mubarak a aussi pour fonction de souhaiter un ramadan qui se déroule dans les meilleures conditions, puisqu'en langue arabe, "Moubarak", qui est également un prénom masculin, veut en effet également dire "chance".

"Ramadan Mubarak" comme un "bonne chance"

Le saviez-vous ? C'est de "Moubarak" que vient le prénom de l'ex-Président des Etats-Unis, Barack Obama. Le prénommé Moubarak, réputé béni et chanceux, reçoit en effet "la baraka", une influence positive, bénéfique, à l'origine associée à certains personnages ou objets sacrés de l'Islam, mais entrée dans le langage courant en France comme un synonyme de chance. "Barack" signifie de la même façon "béni" en hébreu.

Et la baraka, il faudra sans doute l'avoir pour ce ramadan 2020. Cette année, le jeûne des musulmans représente, comme l'an passé, un défi accentué par son timing : il a lieu, non plus seulement en parallèle du solstice d'été et de la préparation des examens du baccalauréat, mais aussi en plein confinement lié à la lutte contre la propagation du Covid-19. A la clé, des journées plus longues, et a priori plus chaudes... mais aussi un jeûne, des prières et des repas de rupture du jeûne à effectuer à la maison, dans l'intimité du foyer. Que vous pratiquiez ou pas le ramadan, le souhaiter à un/aux membre(s) de votre entourage concerné(s) devrait donc être particulièrement apprécié.