Soldes d'été 2021 : date de début (décalée) et explications

Chargement de votre vidéo
"Soldes d'été 2021 : date de début (décalée) et explications"

Soldes d'été 2021 : date de début (décalée) et explications DEBUT DES SOLDES D'ETE 2021. La date de début des soldes d'été était au départ fixée au 23 juin. Elle est finalement décalée d'une semaine, mais la durée de la période de promos nationales estivale reste la même. 

[Mis à jour le 4 juin 2021 à 15h04] En 2021, les soldes d'été devaient initialement débuter mercredi 23 juin et s'étaler jusqu'au mardi 20 juillet. La période de quatre semaines de promotions nationales est finalement décalée d'une semaine. Les nouvelles dates des soldes d'été 2021 sont donc les suivantes : une date de début des soldes d'été fixée au mercredi 30 juin 2021 et une date de fin qui correspond au mardi 27 juillet prochain. Des dates dérogatoires sont d'ordinaire appliquées pour certains départements de métropole - Alpes-Maritimes, Pyrénées Orientales et les deux départements de Corse - en raison de leur situation géographique limitrophe. Cette année, le gouvernement a prévu, sauf nouvelle annonce, une date des soldes uniforme dans l'Hexagone.

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, s'est expliqué sur le choix de ces dates sur France Inter, le 27 mai : "On a beaucoup échangé avec les représentants des commerçants, avec les grandes enseignes. Je sais que beaucoup de petits commerces disent qu'il faut retarder les soldes. Ce que je constate, c'est que l'année dernière on les avait repoussés à la mi-juillet, le résultat n'avait pas été probant".  Et d'ajouter : "Il me semble qu'il ne faut pas trop décaler les soldes d'été pour profiter du rebond de la consommation des Français" à l'heure actuelle." A l'été 2020 en effet, le décalage des soldes à début juillet au lieu de mi-juin avait notamment plombé les achats dans les grandes villes dont les habitants partaient en vacances, sans que ce manque à gagner soit compensé par les touristes internationaux, plutôt absents. La période avait toutefois été plus bénéfique aux commerces régionaux, fréquentés par les vacanciers français. 

Quelles sont les dates de début et de fin des soldes d'été 2021 ?

La date de début des soldes d'été 2021 est le mercredi 30 juin pour l'ensemble de la France. Comme ils durent désormais quatre semaines, cela fait "tomber" la date de fin des soldes d'été 2021 au mardi 27 juillet 2021. D'ordinaire, les soldes d'été démarrent le dernier mercredi de juin, sauf quand celui-ci "tombe" après le 28, auquel cas ils débutent l'avant-dernier mercredi.

Habituellement, des dates dérogatoires sont par ailleurs appliquées aux quatre départements de France métropolitaine aux situations géographiques limitrophes que sont les Pyrénées-Orientales, les Alpes-Maritimes et les deux départements de la Corse. Les soldes d'été y commencent plusieurs semaines après la date majoritaire de début des soldes en France.

Quelle est la spécificité des "nouvelles" dates des soldes ?

Ces soldes d'été vont par ailleurs s'étaler sur quatre semaines au lieu de six, une durée raccourcie remise en vigueur depuis les soldes d'hiver 2020, sous l'effet de la Loi Pacte. Cette durée s'applique, dérogation de dates ou pas, à tous les départements français.

Quelles sont les dates pour les territoires d'outre-mer ?

Ces dates n'ont pas encore été officialisées pour l'été 2021 mais seront renseignées ici dès que c'est le cas. D'ordinaire, Mayotte (976) et la Guyane (973) possèdent les mêmes dates majoritaires de soldes d'été (autrement dit, hors dérogations) qu'en France métropolitaine. Ce n'est pas le cas des autres territoires d'Outre-mer : Guadeloupe (971), Martinique (972), Saint-Pierre-et-Miquelon (975), Saint-Barthélémy (977) et Saint-Martin (978) et La Réunion (974).

Soldes d'été en France : explications

En quoi consistent les soldes d'été ? Ils sont l'exact inverse des soldes d'hiver. Cette fois, pour les commerçants, il s'agit d'écouler la fin de collection printemps-été. Par opposition à leurs "cousins" de l'hiver, les soldes d'été visent à minimiser les invendus de vêtements légers avant l'arrivée des collections automne-hiver. Ils ne durent que quatre semaines au lieu de six auparavant, pour intensifier leur impact sur le consommateur : comme leur durée est plus courte, il est incité à en profiter plus rapidement. Une durée établie par l'arrêté du 27 mai 2019 (voir sur Legifrance), en application de l'article L. 310-3 du code de commerce, et prévue par la Loi Pacte du 22 mai 2019 (relative à la croissance et la transformation des entreprises).