Parcoursup 2020 : la phase principale d'admission est terminée, point d'étape

Chargement de votre vidéo
"Parcoursup 2020 : la phase principale d'admission est terminée, point d'étape"

Parcoursup 2020 : la phase principale d'admission est terminée, point d'étape La phase principale d'admission post-bac prend fin le 17 juillet cette année. Le ministère de l'Enseignement supérieur a livré ses chiffres sur le taux de propositions d'admission.

[Mis à jour le 17 juillet 2020 à 17h55] La phase principale d'admission Parcoursup s'achève ce vendredi 17 juillet à minuit. Environ 585 000 lycéens ont reçu une proposition d'admission sur la plateforme d'orientation post-bac ; 9 500 restent en attente de places, a récapitulé ce vendredi la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal. C'est davantage que l'an dernier, où ils étaient 6 000 sans proposition d'admission à ce même stade, selon la même source. Les 585 000 lycéens qui ont reçu une proposition d'admission représentent "88,2%" des lycéens inscrits sur la plateforme, a souligné la ministre sur Franceinfo. 

Cette année, de par le taux record de réussite au baccalauréat de 95,7%, et dans un contexte sanitaire forcément particulier, la plateforme Parcoursup subit un afflux supplémentaire de 48 000 candidats, ce qui vient gonfler les effectifs de l'enseignement supérieur. En raison des nouvelles formations proposées, on comptait déjà 22 000 candidats de plus en 2020. 

Frédérique Vidal a précisé ce vendredi 17 juillet : "Nous avons avancé la phase complémentaire et depuis le 8 juillet nous appelons tous ceux qui n'ont pas de proposition et nous accompagnons ces 9 500 lycéens qui n'ont pas de proposition". Et d'ajouter : "Nous avons ouvert des places dans les filières les plus demandées : plus de 3 000 places dans les BTS, les filières sanitaires et sociales ou paramédicales, (...) de manière à ce que chacun ait une place à la rentrée. Dans cette année très compliquée, c'est vraiment l'ambition du gouvernement".

Comment les places supplémentaires sont-elles trouvées ?

Selon Jérôme Teillard, chef de projet Parcoursup pour le ministère, interrogé par l'AFP, "c'est un travail de dentelle qu'il faut réaliser pour trouver des places supplémentaires partout où c'est possible". "Un travail fin d'appréciation se fait entre les présidents d'universités, les recteurs, l'ensemble des acteurs de l'enseignement supérieur pour qu'on identifie où il est possible de créer des places", explique-t-il. "Il faut aussi prendre en compte un élément : les retours que l'on a auprès d'universités montrent que les examens terminaux pourraient être bien meilleurs que les années antérieures, et finalement ça va aussi libérer des places dans les licences, puisque cela fait moins de redoublants que les années précédentes". M. Teillard précise enfin : "Il reste aussi des places vacantes dans 7.500 formations sur la phase complémentaire".

Qu'est-il prévu pour les bacheliers qui n'ont obtenu aucune réponse positive jusque-là ? Sur sollicitation du jeune depuis son dossier, une commission, la CAES (Commission d'accès à l'enseignement supérieur) de leur académie doit leur proposer une affectation dans l'enseignement supérieur. Quant à la phase complémentaire, elle a débuté le 16 juin dernier, et permet de formuler, jusqu'au jeudi 10 septembre prochain, de nouveaux voeux afin de rejoindre des formations aux places encore vacantes. Des places peuvent en effet bien souvent se libérer sur le tard. Découvrez les autres infos clés du processus Parcoursup dans notre page spéciale.

► Numéro vert Parcoursup : 0 800 400 070

Quelles sont les nouveautés Parcoursup 2020 ?

Trois nouveautés principales sont à noter en cette "saison 3" de Parcoursup : il s'agit de la proposition de 600 nouvelles formations, la mise en place de ParcourPlus pour les jeunes souhaitant reprendre les études plusieurs années après l'obtention de leur bac (à ne pas confondre avec les étudiants en réorientation) et la réforme des études de santé, avec une suppression de la "Paces", la première année commune aux études de santé. Deux options s'offrent ainsi désormais aux futurs bacheliers souhaitant se lancer dans des études de santé : 

  • Le parcours spécifique accès santé, ou "PASS", formation la plus proche de l'ex-Paces et qui comporte une majorité de cours portant sur la santé associée à une "mineure" d'une autre discipline
  • La licence avec option "accès santé" ou L.A.S., accessible y compris au sein des université ne possédant pas de faculté de santé : les étudiants pourront y débuter une licence classique (STAPS, droit, mathématiques...) tout en suivant des options santé, pour ensuite rallier un cursus en santé.

ParcoursPlus, kézako ?

Dédié aux candidats Parcoursup en reprise d'étude, le nouveau module "ParcoursPlus" propose une information et une orientation spécifiques vers des formations et services destinées aux personnes diplômées du baccalauréat depuis plus de 4 ans. Ces personnes ne sont ni lycéennes, ni étudiantes en réorientation. Objectif : améliorer la formation tout au long de la vie, que ce soit au niveau régional ou national.

Comment s'articulent Parcoursup et Ifsi ?

En plus des licences universitaires (droit, staps, sociologie, communication, psychologie, etc), pour la plupart non-sélectives ; des deux parcours santé remplaçant cette année la Paces ou Première année commune aux études de santé (les LAS, licences avec option "accès santé" ou le Pass, à majorité de cours sur la santé) ; les formations Parcoursup disponibles comportent aussi les cursus sélectifs : classes prépas à destination des grandes écoles, IUT, BTS, écoles d'ingénieurs et de commerce post-bac... et IFSI, les fameux instituts de formation en soins infirmiers, ainsi que d'autres formations paramédicales, les établissements de formation en travail social ou encore certaines formations en apprentissage.

Quel est le calendrier des dates Parcoursup 2020 ?

Voici les dates du calendrier Parcoursup 2020 à connaître pour cette nouvelle session de la plateforme d'orientation post-bac, qui a véritablement démarré le 22 janvier :

  • Janvier à mars : les voeux - à partir du mercredi 22 janvier, inscription sur le site, élaboration du dossier Parcoursup et formulation des voeux, de 1 à 10 au maximum, sans hiérarchisation demandée (avec des sous-voeux possibles, en fonction des formations).
  • Jeudi 12 mars : clôture des voeux - La date limite pour entrer ses voeux. Ensuite, plus possible d'ajouter des formations en plus au dossier, mais finaliser le dossier d'inscription, oui, et jusqu'au jeudi 2 avril.
  • Jeudi 2 avril : clôture du dossier + confirmation des voeux. Nécessité d'avoir fini de remplir son dossier d'inscription à cette date et d'avoir validé sa liste de voeux pour que les établissements les examinent. 
  • Mardi 19 mai : début de la phase d'admission principale - Réception des réponses des établissements et possibilité d'y répondre dans le délai indiqué par le site Parcoursup. Sans réponse en temps voulu, la formation est perdue. En cas de réponses exclusivement négatives de la part de formations sélectives (DUT, prépa, IFSI, BTS, écoles...), les élèves peuvent demander un accompagnement individuel ou collectif dans leur lycée. Les étudiants en réorientation peuvent eux s'adresser au service de réorientation de leur établissement ou à un CIO.
  • Mercredi 17 juin au mercredi 24 juin - la procédure Parcoursup s'interrompt pendant les épreuves du baccalauréat(Le bac est passé en contrôle continu cette année)
  • L'été, c'est le temps de l'inscription dans l'établissement finalement choisi.
  • Jeudi 25 juin au vendredi 11 septembre : la procédure complémentaire - Elle s'ouvre fin juin, dès la fin des épreuves écrites du bac 2020, et dure jusqu'à mi-septembre. Les candidats Parcoursup n'ayant reçu aucune proposition sur la plateforme ou dont les voeux n'ont pas été validés le 2 avril, ou encore qui ne s'étaient pas inscrits sur Parcoursup, peuvent s'inscrire à la "phase complémentaire". Ils peuvent alors formuler des voeux dans les formations restantes.
  • Du lundi 29 juin au mercredi 1er juillet : point d'étape - les élèves doivent indiquer les voeux les intéressant toujours parmi leurs voeux en liste d'attente
  • Mardi 7 juillet - diplôme et inscription - les résultats du bac 2020 doivent être transmis le mardi 7 juillet. Une fois leur bac obtenu, les candidats Parcoursup ayant accepté définitivement une formation effectuent leur inscription administrative auprès de l'établissement choisi.
  • Après les résultats du baccalauréat, à partir du mercredi 8 juillet, sur sollicitation de l'élève depuis son dossier, une commission est chargée de proposer aux bacheliers n'ayant obtenu aucune réponse positive une affectation dans l'enseignement supérieur, sous la houlette du recteur. Il s'agit de la CAES (Commission d'accès à l'enseignement supérieur) de l'académie de l'élève, et elle fournit un accompagnement personnalisé.
  • Mercredi 15 juillet : les formations envoient leurs dernières propositions d'admission de la phase principale.
  • Vendredi 17 juillet : fin de la phase principale et dernier jour pour accepter toute proposition d'admission réceptionnée lors de cette phase.
  • En septembre, c'est la fin des affectations. Objectif affiché du ministère de l'Education : qu'à ce moment-là, "tous les bacheliers qui le souhaitent" soient inscrits.

Comment fonctionne la connexion à la plateforme ?

Le site Parcoursup.fr, dont l'interface est accessible ici, a ouvert le 20 décembre 2019 pour sa troisième session. Mais comment fonctionne la plate-forme d'orientation post-bac, une fois effectuée la connexion ? Il s'agit d'y entrer ses voeux. 10 voeux de filières par élèves, contre 24 avec APB (en tout cas pour la dernière version Parcoursup en date), mais au final 20 possibilités : un futur bachelier peut par exemple demander une prépa littéraire et lister en sous-voeux plusieurs lycées accueillant des prépas de ce type - même si c'est loin de chez lui. De même, un élève qui souhaite faire des études d'informatique pourra inscrire en sous-voeux un IUT + un BTS + une licence, le tout ne comptant que comme un seul voeu au final.

Après la connexion initiale/inscription/saisie des voeux initiale, les réponses sont reçues au fil de l'eau dès le mois de mai. "Notre objectif est que 70 % des réponses tombent avant les épreuves écrites du baccalauréat", a communiqué le ministère de l'Enseignement supérieur lors de la dernière édition en date. Le processus redémarre toutefois après les épreuves du bac, avec une phase complémentaire débutant fin juin.

Les voeux, comment ça marche ?

Dans leur liste de maximum 10 voeux, sans ordre de préférence et sans obligation d'ajouter une filière non-sélectives (les "pastilles vertes" du système APB), les candidats Parcoursup doivent exposer leur motivation pour chacun des voeux inscrits. Ils ont pour cela de mi-janvier à mi-mars. Une fiche "avenir" est aussi envoyées aux universités visées, contenant les notes du jeune (en première et terminale), mais aussi l'avis du conseil de classe ou encore les évaluations d'autres compétences par les professeurs...
Les lycéens ont la possibilité de postuler hors académie : "quelques places [sont] réservées dans les filières non sélectives d'une université pour les candidats venant d'une autre académie", précise l'AFP. Si l'élève choisit de limiter ses candidatures à des filières sélectives ou à des facs se situant hors de son académie, il risque de rester sans proposition et reçoit une série de messages de la plateforme Parcoursup pour l'en informer.

Le candidat a une possibilité supplémentaire dans sa besace : celle de formuler des "voeux multiples", qui sont eux limités à 20 au maximum. Ex : une licence d'informatique demandée pour l'ensemble des universités de l'académie, avec plus de chances pour l'élève d'obtenir la formation se trouvant dans la filière de son choix.

Que faut-il savoir sur les réponses Parcoursup ?

L'étape tant attendue des réponses Parcoursup envoyées par les formations se déroule comme suit, à partir de la mi-mai : le candidat reçoit d'abord une alerte. Cela veut dire qu'il a une ou des réponses. Les réponses se déclinent en "oui", "oui si", ou "en attente" pour ce qui est des filières non sélectives (les licences générales). Un "non" peut uniquement être émis par des filières sélectives (prépas, IUT, BTS...).

Quand le nombre de demandes dépasse le nombre de places, soit dans les "filières en tension", les universités privilégient a priori les candidatures collant le plus à la formation proposée, en terme de compétences comme d'acquis ou de projets. A chaque fois qu'un candidat Parcoursup reçoit deux "oui" à des formations différentes, il a pour obligation de choisir l'une des deux sur le moment, afin d'éviter un engorgement du système. Mais ledit candidat conserve en parallèle ses voeux "en attente".

Pour pouvoir gérer vos propositions d'admission, pensez à télécharger l'application Parcoursup à partir du 19 mai. En tant que candidat, vous devez répondre aux propositions dans les délais indiqués et, encore une fois, ne pouvez en accepter qu'une seule à la fois : autrement dit, il vous faut faire un choix entre plusieurs propositions d'admission, ce qui libère des places pour les candidats en liste d'attente. Pour vous aussi d'ailleurs, un voeu en attente peut se transformer en proposition d'admission. Pour ce qui est de la gestion de vos voeux en attente, conservez uniquement ceux qui vous intéressent toujours. Enfin, si vous recevez une proposition d'admission pour votre formation favorite, vous devez l'accepter définitivement. Vous renoncez alors à vos autres voeux, et libérez là encore des places pour des candidats en attente. 

Quels sont les délais de réponse à respecter ?

  • Si vous recevez une proposition d'admission entre le 19 et le 23 mai : 5 jours (J+4)
  • A partir du 24 mai : 3 jours (J+2)
  • Pour les dernières propositions, envoyées le 15 juillet 2020, vous devrez y répondre le plus tard le 17 juillet

Si vous omettez de répondre à une proposition avant la date limite, "vous perdez cette proposition, et elle sera envoyée à un autre candidat", souligne la vidéo explicative mise en ligne Parcoursup.

A quoi sert l'application Parcoursup ?

Quand on la télécharge sur son smartphone, l'application Parcoursup permet d'être informé "en temps réel des étapes du calendrier à ne pas manquer", souligne le site spécialisé Digischool. Attention, l'appli n'est pas interactive : le candidat ne peut pas y poser de questions. Elle donne en revanche la possibilité de recevoir sur mobile : 

  • les notifications relatives au calendrier Parcoursup
  • les réponses aux questions posées dans la rubrique Contact du site Parcoursup
  • les alertes à propos de son dossier
  • les réponses de ses voeux

Le "répondeur automatique", kézako ? 

A partir du mercredi 20 mai, si vous avez des voeux en attente, vous pouvez activer le "répondeur automatique". Cette option vous permet d'automatiser une partie du système pour gagner en tranquillité. 1/ Vous ordonnez vos voeux en attente par ordre de préférence. 2/ Si une proposition vous est faite sur l'un de vos voeux en attente, vous recevez une alerte et 3/ le répondeur automatique l'accepte à votre place. Vos autres voeux en attente sont quant à eux maintenus selon l'ordre que vous avez choisi. 

Quand aurais-je mon résultat Parcoursup ?

Les résultats Parcoursup commencent cette année à arriver à partir du mardi 19 mai à 17 heures (heure de Paris). Lors de la dernière saison Parcoursup en date, les premier résultats d'admission ont été publiés le 15 mai à 18 heures sur la plateforme, après des mois d'attente pour les quelque 900 000 candidats inscrits sur la plateforme. Les deux premières heures, pour faire face à l'afflux de connexions, le résultat était uniquement "consultable" et les candidats ne pouvaient pas encore répondre aux propositions. Ils avaient toutefois pu commencer à formuler leurs réponses un peu plus tard dans la soirée. Afin de diminuer le stress des candidats, la procédure principale (phase d'admission) se termine désormais mi-juillet au lieu de début septembre

A quoi sert la procédure complémentaire ?

Destinée aux élèves n'ayant été acceptés nulle part au stade de la procédure principale, la procédure complémentaire, qui permet de formuler de nouveaux voeux à partir des places encore vacantes, s'étale cette année du 16 juin au (dimanche) 13 septembre 2020.

► Plus de détails sur la phase complémentaire sur le site officiel Parcoursup

Qu'en est-il des concours postbac ?

Comme l'a annoncé le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer dès le 16 mars dernier, pour ce qui est du calendrier Parcoursup, des examens des dossiers remplacent les concours postbac (instituts d'études politiques, certaines écoles de commerce et d'ingénieur...). Le ministère de l'Enseignement Supérieur a confirmé, le 24 mars, qu'à "titre exceptionnel pour l'année 2020 et après concertation avec les établissements, les épreuves écrites des concours postbac permettant d'accéder aux formations sélectives du premier cycle de l'enseignement supérieur seront remplacées par un examen des dossiers académiques des candidats". Cette nouvelle concerne par conséquent l'ensemble des formations sélectives, parmi lesquelles les IEP, les écoles de commerce et d'ingénieurs post-bac, etc.

Tous les conseils Parcoursup pour faire ses choix sereinement pendant la phase d'admission sont à consulter ici

Bac