Aïd moubarak : la formule traditionnelle pour souhaiter un bon Aïd dans la religion musulmane

Aïd moubarak : la formule traditionnelle pour souhaiter un bon Aïd dans la religion musulmane AID MOUBARAK. Très entendue le jour de la fête de fin du ramadan ou "Aïd el-Fitr", qui a lieu fin mai cette année, la salutation traditionnelle "Aïd moubarak" a un sens bien précis. Explications.

[Mis à jour le 22 mai à 14h20] "Aïd moubarak !"... Cette formule correspond à une salutation traditionnelle liée à la fête de l'Aïd, au sein de la communauté religieuse musulmane. Elle signifie "Bonne fête de l'Aïd". Et elle concerne deux célébrations à la fois : l'Aïd el-Fitr, fête de la fin du jeûne du ramadan ; et l'Aïd el-Kébir ("fête du sacrifice"). La fête de l'Aïd el-Fitr a lieu fin mai en 2020, à la date prévisionnelle du 24 mai selon la Grande mosquée de Paris, et symbolise l'achèvement du mois de privations, de prières et de partage du ramadan. Sa dimension sociale est centrale : après la prière collective du matin, les croyants visitent leurs proches et organisent de grands repas de famille, s'offrent des cadeaux... et se souhaitent "Aïd moubarak". La date de la fête de l'Aïd el-Kébir, alias Aïd el-Adha, est quant à elle estimée par les calculs astronomiques au 31 juillet 2020.

Mais il est aussi possible de souhaiter un bon Aïd pour les personnes n'étant pas forcément de confession musulmane. A l'instar du Premier ministre canadien Justin Trudeau, qui a fait partie l'an dernier des politiques tenant à souhaiter un "Joyeux Aïd el-Fitr" aux musulmans célébrant la fin du ramadan. Les rappeurs, entre autres, se sont également mobilisés à cette occasion pour partager leurs voeux à destination des croyants de l'Islam lors du jour de fête de la fin du jeûne musulman.

Chaque année, la date de la fin du ramadan est tranchée par le Conseil français du culte musulman (CFCM) lors de la "nuit du doute", grâce à une observation lunaire pour fixer officiellement la date de fin du ramadan. Cette "nuit du doute" a lieu ce vendredi 22 mai indique la Grande mosquée de Paris : si un croissant de lune apparaît dans le ciel, le ramadan se termine dans la soirée et l'Aïd el-Fitr débute le lendemain. Sinon, il faudra attendre un jour supplémentaire et l'Aïd débutera le dimanche 24 mai.