DIRECT. Coronavirus en France : 37 218 nouvelles contaminations, le variant Omicron inquiète

"DIRECT. Coronavirus en France : 37 218 nouvelles contaminations, le variant Omicron inquiète"

DIRECT. Coronavirus en France : 37 218 nouvelles contaminations, le variant Omicron inquiète COVID. A travers le monde, les nouveaux cas de variant Omicron se multiplient. Si aucun n'a encore été détecté en France, la mutation inquiète en pleine cinquième vague, qui compte presque 30 000 nouveaux cas par jours.

  • Pour prévenir de la présence du variant Omicron, le ministère des Solidarités et de la Santé a indiqué, samedi 27 novembre, l'isolement des personnes cas contact au variant. "Toute personne "contact" d'une autre, testée positive au nouveau variant Omicron devra être isolée même si elle est vaccinée." Par ailleurs, il a été précisé que : "Toute personne contact à risque d'un cas possible ou d'un cas confirmé du variant B1.1.529, indépendamment de son statut vaccinal, doit être considérée comme 'contact à risque élevé' et doit ainsi être placée en quarantaine." 
  • Pour le moment, aucun cas de ce variant B 1.1.529, considéré comme "préoccupant" par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), n'a été détecté en France. Toutefois, il a été détecté dans les pays voisins comme l'Italie ou la Belgique et pourrait être signalé dans les prochains jours. 
  • Depuis vendredi 26 novembre, au soir, la France a décidé de suspendre ses vols depuis et vers sept pays d'Afrique Australe.
  • La flambée de l'épidémie de Covid-19 se poursuit en France. Les derniers chiffres de Santé publique France, communiqués ce samedi 27 novembre, recensent 37 218 nouvelles contaminations en 24 heures, soit plus de 2 700 de plus par rapport à vendredi et 14 540 de plus par rapport à la semaine dernière. Le taux d'incidence national est désormais de 250,9 nouvelles contaminations pour 100 000 habitants. Le bilan détaillé en bas de cette page.
En direct

10:34 - La suspension des vols vers l'Afrique australe prolongée

Quelques jours plus tôt, la France avait annoncé la suspension de ses vols vers sept pays de l'Afrique australe, dont l'Afrique du Sud, le Lesotho, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, la Namibie et l'Eswatin. Cette mesure devait tenir jusqu'à ce dimanche soir. D'après une information publiée au Journal officiel, et relayée par Le Parisien, la suspension des vols sera finalement prolongée jusqu'à mardi 30 novembre.

10:08 - Le ministre de la Santé attendu ce dimanche dans un centre de vaccination

Ce dimanche, le ministre de la Santé Olivier Véran est attendu dans un centre de vaccination à Paris. Dès 10h30, il devrait prendre la parole pour donner plus d'informations sur la dose de rappel, mais aussi sur la propagation du variant Omicron. 

09:33 - La situation de l'hôpital et des services de réanimation face au coronavirus ce samedi

Santé publique France a fait état de la situation hospitalière face au Covid-19, samedi 27 novembre, au soir. 9 271 personnes sont actuellement hospitalisées. C'est 90 de plus depuis vendredi. Du côté des réanimations, les services comptabilisent 1 617 personnes, soit 54 de plus en 24 heures. 

09:06 - Deux premiers cas de variant Omicron en Australie

Ce dimanche, l'Australie a annoncé avoir détecté sur son territoire deux nouveaux cas de variant Omicron. Les deux personnes contaminées avaient voyagé, samedi 27 novembre, depuis l'Afrique australe, jusqu'à Sydney. 

08:31 - Face au variant Omicron, Israël ferme ses frontières

A travers le monde, les frontières commencent à fermer. Dès ce dimanche soir, ça sera autour d'Israël de refuser l'arrivée de ressortissants étrangers. "L'entrée des ressortissants étrangers en Israël est interdite sauf pour des cas approuvés par un comité spécial", ont annoncé les autorités sanitaires. Un seul nouveau cas de variant a été détecté pour le moment en Israël.

08:04 - Les cas positifs au variant Omicron devront être isolés

Il n'y a pour le moment aucun cas de variant Omicron détecté en France, mais ça pourrait ne pas tarder. Pour éviter toute accélération de la cinquième vague, avec la présence de la mutation sud-africaine, le ministre de la Santé a annoncé, samedi 27 novembre, l'isolement des personnes cas contacts au variant. "Toute personne contact à risque d'un cas possible ou d'un cas confirmé du variant B1.1.529, indépendamment de son statut vaccinal, doit être considérée comme "contact à risque élevé" et doit ainsi être placée en quarantaine", précisait la note du ministère.

En savoir plus

Quel est le dernier bilan du coronavirus en France ?

Selon les dernières données de Santé publique France, communiquées samedi 27 novembre, 37 218 cas supplémentaires ont été enregistrés, soit 2 782 de plus qu'hier et 14 540 cas supplémentaires par rapport à la semaine dernière. Ces dernières 24 heures, 34 personnes sont décédées des suites du Covid-19 à l'hôpital, ce sont 26 de moins qu'hier et 10 de plus que samedi dernier. Dans les hôpitaux, la situation continue de s'aggraver. En 24 heures, 388 nouveaux patients ont été admis, soit 356 de moins qu'hier, et 119 de plus que samedi dernier. Voici le bilan détaillé : 

  • 7 588 400 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 37 218 de plus
  • 118 871 décès au total (Ehpad compris), soit 34 de plus
  • 91 959 décès à l'hôpital, soit 34 de plus 26 912 décès en Ehpad (non actualisé)
  • 9 271 personnes actuellement hospitalisées, soit 90 de plus
  • 1 617 personnes actuellement en réanimation, soit 54 de plus
  • 388 nouveaux admis à l'hôpital (-356) et 102 en réanimation (-74)
  • 435 027 personnes sorties de l'hôpital, soit 252 de plus
  • Taux de positivité des tests : 5,43%, soit 0,13 point de plus
  • Taux d'incidence : 250,91 cas/100 000, soit 19,38 point de plus

Quelle est la situation du coronavirus en France ?

Selon le dernier point épidémiologique de Santé publique France (SPF), publié jeudi 25 novembre, "la circulation du SARS-CoV-2 s’est fortement accélérée sur l’ensemble du territoire métropolitain et la hausse des nouvelles hospitalisations et des admissions en soins critiques s’est accentuée". En moyenne, 18 520 cas étaient diagnostiqués chaque jour et le taux d'incidence dépassait les 150 cas positifs pour 100 000 habitants dans toutes les régions, excepté en Bretagne (141) et en Normandie (120).

  • En métropole, le taux d’incidence augmente en semaine 45 et passe à 193 nouveaux cas pour 100 000 habitants (vs 125 en S45, soit +55%). Le taux de dépistage était de 3 948/100 000 (+18% par rapport à la S45). Le taux de positivité aux tests était en hausse (4,9%, vs 3,7% en S45). Le taux d’incidence corrigé était en forte augmentation dans toutes les classes d’âge : les taux les plus importants étaient observés chez les 30-39 ans (268, +48%), les 40-49 ans (225, +54%) et les 20-29 ans (217, +44%).
  • Le nombre d’hospitalisations en hausse. Les indicateurs par date d'admission faisaient état de 2 899 nouvelles hospitalisations en S46 (+20% par rapport à S45, où 2 409 nouvelles hospitalisations étaient dénombrées) et 664 nouvelles admissions en services de soins critiques (+16% par rapport à S45, où 572 patients Covid étaient admis en soins critiques).
  • Le variant Delta du coronavirus est toujours majoritaire en France, identifié à plus de 99% par séquençage lors des dernières enquêtes Flash.
  • La vaccination contre le Covid-19 progresse encore : au 23 novembre, la couverture vaccinale à partir de vaccin anti-Covid était estimée à 77,1% de la population pour au moins une dose, de 75,5% pour une vaccination complète. Chez les 65 ans et plus, 35,5% d'entre eux s'étaient fait injecter une dose de rappel.

Carte du coronavirus en France

Suivez l'évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.

Depuis la mi-octobre 2020, Santé publique France communique les données d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l'échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu'elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d'appartenance dans la carte ci-dessous.

Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d'une semaine, par rapport à la population totale d'un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s'exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d'habitants,  au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.

Coronavirus