DIRECT. Coronavirus en France : 5 877 patients en réanimation, légère baisse

Chargement de votre vidéo
"DIRECT. Coronavirus en France : 5 877 patients en réanimation, légère baisse"

DIRECT. Coronavirus en France : 5 877 patients en réanimation, légère baisse CORONAVIRUS. Le nombre de personnes hospitalisées en France à la suite du coronavirus est en légère baisse, samedi 17 avril. 30 329 sont pris en charge dans les hôpitaux, dont 5 877 en réanimation, contre respectivement 30 472 et 5 914 la veille.

Cas, morts... Dernier bilan du Covid en France

Le coronavirus continue de circuler vivement en France, avec 35 861 nouveaux cas enregistrés en 24 heures, samedi 17 avril. Le bilan sanitaire fait également état de 30 329 personnes hospitalisées, dont 5 877 en réanimation. Le détail des chiffres : 

  • 5 260 182 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 35 861 de plus
  • 100 593 décès au total (Ehpad compris), soit 189 de plus
  • 74 423 décès à l'hôpital, soit 189 de plus
  • 30 329 personnes actuellement hospitalisées, soit 143 de moins
  • 5 877 personnes actuellement en réanimation, soit 37 de moins
  • 1 471 nouveaux admis à l'hôpital (-573) et 359 en réanimation (-104)
  • 320 275 personnes sorties de l'hôpital, soit 1352 de plus
  • Taux de positivité des tests : 9,68%, soit 0,04 point de plus
  • Taux d'incidence : 362,94 cas/100 000, soit 13,03 point de moins

Les infos du samedi 17 avril

  • 331 nouveaux décès et 36 442 cas de Covid-19 ont été enregistrés par les autorités sanitaires, vendredi 16 avril. 5 914 personnes sont prises en charge dans les services de réanimation. 
  • Olivier Véran a évoqué une "amélioration", "mais je reste prudent", a-t-il nuancé. Plus de 30.000 contaminations, ça reste encore beaucoup trop élevé dans notre pays", a ajouté le ministre de la Santé, lors d’un déplacement dans les Alpes-de-Haute-Provence. Gabriel Attal a également évoqué "un début de diminution de l’incidence et une stabilisation de l’épidémie". "Nous commençons à mesurer les effets des mesures de freinage mises en place", a déclaré le porte-parole du gouvernement. Le Premier ministre a prévenu que "cette troisième vague [était] loin d’être terminée". 
  • Au sujet des mesures sanitaires, "il y aura des annonces dans les semaines qui viennent", a précisé le ministre de la Santé. Le calendrier de la réouverture de certains lieux culturels, commerces et terrasses est maintenu, avec un assouplissement à la mi-mai, a confirmé Gabriel Attal, auprès des Échos, jeudi. 
  • La campagne de vaccination s'ouvre à de nouveaux profils, dès ce week-end. Les policiers, gendarmes, professionnels de l'éducation et de l'enfance de plus de 55 ans peuvent prendre rendez-vous pour une injection. 

Consultez les chiffres du coronavirus dans votre commune

Nouveaux cas de Covid, taux de positivité des tests, part de la population testée... Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l'évolution de l'épidémie dans votre commune. Voir

20:57 - Entre 85 et 87% de variants britanniques dans les contaminations

[Fin du direct] Le variant britannique est largement majoritaire dans les contaminations en France. Il concerne entre 85 et 87% des cas, selon Bruno Lina, virologue et membre du Conseil scientifique, interrogé par BFMTV. Le variant d’Afrique du Sud circule à environ 4% et le brésilien 0,3%. "Les autres lignages sont en train de disparaître petit à petit", précise le scientifique. 

20:01 - 30 329 malades du Covid-19 hospitalisés

30 329 patients sont hospitalisés en France, ce samedi 17 avril, soit 143 de moins par rapport à vendredi. 5 877 de ces malades du coronavirus sont en réanimation, ce qui correspond à 37 de moins. Les nouvelles admissions à l’hôpital baissent également. 1 471 personnes ont été prises en charge en 24 heures, soit 573 de moins que la veille. 

19:55 - 35 861 nouveaux cas, 189 décès, le dernier bilan du Covid-19

Les autorités sanitaires enregistrent 35 861 nouveaux cas de coronavirus, samedi 17 avril, soit 581 cas de moins que la veille et 7 423 de moins que samedi dernier. Le taux d’incidence est également en baisse, avec 362,94 cas pour 100 000 habitants, soit 13,03 de moins que le bilan de la veille. 189 décès ont, par ailleurs, été enregistrés en 24 heures.

19:23 - Un vaccinodrome niçois ferme ses portes plus tôt faute de volontaires

Le vaccinodrome du Palais des expositions de Nice, dans les Alpes-Maritimes, a dû fermer ses portes à 13 heures, samedi 17 avril. L’opération de vaccination avec le sérum AstraZeneca concernait le personnel de l’éducation, de la police et de la gendarmerie de plus de 55 ans. "Ce samedi matin, nous avons vacciné quelques personnes des forces de l'ordre et des prioritaires, mais faute de volontaires pour les rendez-vous cet après-midi, nous allons fermer", a expliqué la mairie, citée par Nice-Matin. 

18:14 - Le vaccin chinois Coronovac, efficace à 67% pour prévenir les cas symptomatiques du Covid-19

Le vaccin chinois Coronavac a démontré une efficacité de 67% pour prévenir les cas symptomatiques de Covid-19, et de 80% pour prévenir les décès, rapporte une étude réalisée en conditions réelles et relayée par le gouvernement chilien. Cette étude a été menée auprès de 10,5 millions de personnes vaccinées et non vaccinées, entre le 2 février et le 1er avril, indique l'AFP dont franceinfo se fait l'écho.

17:17 - Combien de cas de thromboses après le vaccin AstraZeneca en France ?

Entre le 2 et le 8 avril, les autorités sanitaires ont enregistré neuf nouveaux cas de thromboses et deux cas de troubles de la coagulation, survenus après une vaccination avec AstraZeneca. Quatre nouveaux décès ont également été comptabilisés. Depuis le premier vaccin AstraZeneca injecté en France, 23 cas de thromboses et 8 décès ont été signalés. 

16:14 - Le laboratoire Merck MSD lance la troisième phase de son traitement antiviral contre le Covid-19

Le molnupiravir du laboratoire Merck MSD et de la biotech Ridgeback Biotherapeutics entre dans la phase III. Il s’agit d’un antiviral, conçu pour traiter le coronavirus. Les antiviraux pourraient permettre de réduire la charge virale et de réduire les contaminations. 

15:11 - Le confinement commence en Martinique

Le préfet a annoncé jeudi 15 avril de nouvelles mesures pour faire face à une nouvelle flambée de l’épidémie en Martinique. Un troisième confinement est instauré à partir du samedi 17 avril au matin. Les déplacements sont autorisés dans un rayon de 10 km sans motif impérieux et un couvre-feu est maintenu de 19h à 5h. 

14:19 - Plus de trois millions de décès dans le monde 

Plus de trois millions de personnes sont mortes du Covid-19 depuis le début de la pandémie dans le monde, selon le bilan de l’AFP, cité par BFMTV, ce samedi. La semaine dernière, 12 000 décès ont été enregistrés dans le monde. 
 

13:15 - Un hommage aux soignants qui ont mis fin à leur jour ce samedi

Un interne en médecine s’est suicidé tous les 18 jours depuis le mois de janvier, selon l'Intersyndicale nationale des internes en médecine. Cette dernière organise un "hommage silencieux" à ces derniers, devant le ministère de la Santé et des Solidarités, à 14h30, ce samedi 17 avril. "Ensemble, rendons hommage à tous ces internes victimes d'un système hospitalier violent, pour ne jamais les oublier", écrit l’Intersyndicale. 

Quelle est l'évolution du coronavirus en France ?

Santé publique France a publié dans la soirée du jeudi 1er avril son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l'épidémie de coronavirus dans le pays pour la semaine 12 (du 22 au 28 mars 2021). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés chaque soir, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, on note une augmentation de la circulation du Covid-19 particulièrement prononcée chez les enfants et les jeunes adultes, au moment où la fermeture des écoles a été décidée. La pression à l'hôpital continue d'augmenter, avec une confirmation du retour à la hausse des nouvelles hospitalisations chez les 75 ans et plus, après plusieurs semaines de baisse. Découvrez ce qu'il faut retenir de ce point épidémiologique :

  • La circulation du Covid-19 continue d'augmenter en semaine 12, en témoigne les indicateurs de suivi. On observe une hausse continue du taux d'incidence national, avec désormais 386 cas de coronavirus pour 100 000 habitants en France (+22% par rapport à S11). A noter que ce taux d'incidence augmente pour toutes les classes d'âges. Le taux de positivité des tests réalisés en semaine 12 est en légère augmentation, passant de 8% en S11 à 8,2% en S12. Un total de 258 830 nouveaux cas confirmés a été rapporté, en augmentation (+22%) par rapport à la semaine 11, ce qui revient à une moyenne de 37 000 nouveaux cas journaliers.
  • L'inquiétude sur la propagation du Covid-19 chez les enfants se confirme. Alors que le gouvernement a décidé de fermer les écoles, les chiffres peuvent tendre vers une compréhension de cette décision. L'augmentation du taux d'incidence est générale, mais particulièrement aiguë chez les 0-14 ans (+31%). Si l'on resserre les classes d'âges, on observe un taux d'incidence très inquiétant chez les 15-17 ans (569/100 000), mais aussi chez les 11-14 ans (487/100 000). Un total de 50 702 nouveaux cas confirmés chez les patients mineurs a été rapporté, en augmentation (+31%) par rapport à la semaine 11. Les moins de 18 ans représentent désormais 20% de l’ensemble des nouveaux cas observés dans la population générale, note Santé publique France.
  • Les variants du Covid-19 poursuivent leur propagation. La souche découverte au Royaume-Uni est largement majoritaire et parmi les tests criblés en semaine 12, près de 80% correspondaient à une suspicion de variant UK (contre 76,3% en S11). Les variants sud-africain et brésilien n'explosent pas et restent à des niveaux de circulation assez bas, avec 4,4% de suspicion parmi les tests criblés.
  • La pression hospitalière continue d'augmenter. L’augmentation des déclarations de nouvelles hospitalisations pour Covid-19 observée depuis la semaine 10 s’est poursuivie en S12 : 12 572 contre 10 881 en S11, soit +16%. Cette augmentation concerne toutes les classes d'âges, mais chez les 75 ans et plus, on avait noté une diminution entre S03 et S10. En S12, les nouvelles hospitalisations chez les 75 ans et plus a de nouveau augmenté, confirmant le retour à la hausse initié en semaine 11. En réanimation, les nouvelles admissions sont aussi en augmentation (+11% en semaine 12, données non consolidées), particulièrement en Ile-de-France, dans les Hauts-de-France et dans la région PACA.
  • Le nombre de décès liés au Covid-19 est stable. Santé publique France a recensé 1 738 décès en semaine 12 contre 1 789 en semaine, soit une diminution de 3%. Les plus forts taux hebdomadaires de décès en métropole étaient encore rapportés en Hauts-de-France (3,9 pour 100 000 habitants), Grand Est (3,7), Provence-Alpes-Côte d'Azur (3,6) et Ile-de-France (3,5). 

Carte du coronavirus en France

Suivez l'évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.

Depuis la mi-octobre, Santé publique France communique les données d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l'échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu'elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d'appartenance dans la carte ci-dessous.

Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d'une semaine, par rapport à la population totale d'un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s'exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d'habitants,  au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.

Coronavirus