DIRECT. Coronavirus en France : 7 373 nouveaux cas, 50 millions de primo-vaccinés

Chargement de votre vidéo
"DIRECT. Coronavirus en France : 7 373 nouveaux cas, 50 millions de primo-vaccinés"

DIRECT. Coronavirus en France : 7 373 nouveaux cas, 50 millions de primo-vaccinés COVID. Les chiffres liés au coronavirus en France continuent de baisser même si certains spécialistes scrutent l'arrivée de l'automne avec attention. Le cap des 50 millions de primo-vaccinés a par ailleurs été atteint dans l'Hexagone, avec quelques semaines de retard.

L'essentiel
  • Le confinement en Nouvelle-Calédonie en vigueur depuis le 6 septembre est prolongé jusqu’au 4 octobre, de même que le couvre-feu, ont annoncé vendredi les autorités de l’archipel, alors que sept décès dus au Covid-19 ont été enregistrés pour la seule journée de jeudi.
  • Selon les chiffres de la pandémie de Covid-19 dans les dernières 24h, 7 373 cas ont été recensés en France le vendredi 16 septembre 2021. La courbe des hospitalisations continue de diminuer avec moins de 9 070 personnes à l'hôpital dont 1 891 en réanimation. Le dernier bilan détaillé est à retrouver en bas de cette page.
  • C'est fait. Sur ses réseaux sociaux, le président de la République a annoncé, avec une vidéo qui reprend les moments forts de la vaccination en France, que 50 millions de Français avaient reçu au moins une dose de sérum contre le Covid-19. Le gouvernement avait initialement misé sur la fin août pour atteindre ce cap. Il aura fallu attendre quelques semaines supplémentaires pour le franchir.
En direct

18:34 - 50 millions de primo-vaccinés en France

C'est fait. Sur ses réseaux sociaux, le président de la République a annoncé, avec une vidéo qui reprend les moments forts de la vaccination en France, que 50 millions de Français avaient reçu au moins une dose de sérum contre le Covid-19. Le gouvernement avait initialement misé sur la fin août pour atteindre ce cap. Il aura fallu attendre quelques semaines supplémentaires pour le franchir.

18:11 - Houseparty, c'est fini

Elle avait fait les joies des confinés pendant la crise sanitaire de coronavirus en France. Houseparty, la plateforme de vidéoconférence ne sera plus d'ici peu. Elle cessera d’émettre dans quelques semaines, en octobre. C'est dans une note de blog, Epic Games, dont Libération se fait l'écho, que le retrait de l'application a été annoncé. Par ailleurs, il est désormais impossible de la télécharger, et ce depuis le 9 septembre. "L’équipe de Houseparty s’emploie à imaginer de nouvelles manières d’avoir des interactions sociales à la fois marquantes et authentiques sur un plan virtuel", précise le distributeur américain. Et de conclure, avec philosophie : "Nous espérons que les souvenirs que vous y avez créés resteront gravés en vous pour toujours."

17:40 - Le successeur de Didier Raoult sera connu en 2022

Les six membres fondateurs de l'IHU Méditerranée Infection et la présidente de l'Institut dirigé par Didier Raoult ont acté vendredi 17 septembre le lancement du recrutement d'un successeur au professeur controversé, qui sera désigné au plus tard le 30 juin 2022.

14:00 - Confinement prolongé en Nouvelle-Calédonie

Le confinement en Nouvelle-Calédonie en vigueur depuis le 6 septembre est prolongé jusqu’au 4 octobre, de même que le couvre-feu, ont annoncé vendredi les autorités de l’archipel, alors que sept décès dus au Covid-19 ont été enregistrés pour la seule journée de jeudi. Le couvre-feu de 21H00 à 05H00 est lui aussi prolongé jusqu’à la même date.

12:30 - Covid-19 : plaintes en Guadeloupe contre les menaces de mort et les insultes

Les autorités sanitaires et la préfecture de Guadeloupe ont déposé une dizaine de plaintes face à la multiplication d'insultes et de menaces de mort pour leur gestion de la crise sanitaire. Alors que la quatrième vague a été meurtrière dans l'archipel depuis le mois de juillet et a entraîné un reconfinement début août, le parquet a été saisi part des autorités sanitaires et préfectorales. 

11:45 - Vaccin : bientôt 50 millions de premières injections

Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 49 915 552 personnes ont reçu au moins une injection (soit 74% de la population totale) et 47 222 749 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet, ce qui représente 67% de la population totale.

11:30 - Le nombre de malades à l'hôpital faiblit

9 297 malades sont actuellement hospitalisés contre 9.555 mercredi. La maladie a emporté 65 personnes en 24 heures (79 la veille) portant le bilan total à 115 894 morts depuis le début de l'épidémie. 

11:15 - La pression hospitalière se réduit en France

Les services de soins critiques qui soignent les cas les plus graves comptent 1 952 personnes, dont 103 admises ces dernières 24 heures, contre 1 959 la veille, selon les chiffres publiés par Santé Publique France. Ce chiffre était passé mercredi sous la barre de 2 000 patients pour la première fois depuis le 17 août. 

10:45 - Covid-19 : les chiffres continuent de baisser en France

Le jeudi 16 septembre, les chiffres des contaminations se sont encore améliorés, avec 8.128 nouveaux cas enregistrés contre 10.969 il y a une semaine. Le taux de positivité, qui mesure la proportion de cas positifs par rapport au nombre de personnes testées, est également en baisse, à 1,8%, soit le niveau le plus bas depuis le 17 juillet (1,6%).

09:40 - 3 299 classes fermées pour cause de Covid

D'après le point de situation hebdomadaire communiqué par le ministère de l'Éducation, 3299 classes sont actuellement fermées en France, sur 527.000 (0,63%). Au total, 16 structures scolaires sont fermées, dont 15 écoles et 1 collège (0,027%). Sur les sept derniers jours, 9748 cas de Covid-19 ont été recensés parmi les élèves, et 439 chez les personnels.

09:23 - La Guadeloupe ne "peut pas appliquer la loi"

Le directeur général du CHU de Guadeloupe, où plus de 70 % des agents ne sont pas vaccinés, est "dans l’impossibilité" de les suspendre, comme le prévoit la loi sur l’obligation vaccinale. "Je ne peux pas appliquer la loi", explique Gérard Cotellon, le directeur de l’établissement hospitalier où 74,19 % du personnel non médical n’a pas encore entamé de parcours vaccinal.

En savoir plus

Quel est le dernier bilan du coronavirus en France ?

Il y a du mieux sur le front de l'épidémie de coronavirus en France ce vendredi 17 septembre 2021. Le nombre de nouvelles contaminations continue de baisser dans l'Hexagone avec 7 373 nouveaux cas ces dernières 24 heures, soit 755 contaminations de moins que la veille. Du côté des hôpitaux, une amélioration est à remarquer également. Ces dernières 24 heures, 371 admissions liées au coronavirus sont survenues dans ces établissements, soit 11 de moins que la veille et 134 de moins que vendredi dernier. Le bilan détaillé du Covid-19 en France :

  • 6 942 105 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 7 373 de plus
  • 217 465 cas en Ehpad, soit 98 de plus depuis mardi
  • 115 969 décès au total (Ehpad compris), soit 92 de plus
  • 89 164 décès à l'hôpital, soit 66 de plus
  • 26 805 décès en Ehpad, soit 26 de plus depuis mardi
  • 9 070 personnes actuellement hospitalisées, soit 227 de moins
  • 1891 personnes actuellement en réanimation, soit 61 de moins
  • 371 nouveaux admis à l'hôpital (-11) et 81 en réanimation (-22)
  • 417 059 personnes sorties de l'hôpital, soit 505 de plus
  • Taux de positivité des tests : 1,66%, soit -0,10 point(s) de moins
  • Taux d'incidence : 87,16 cas/100 000, soit -4,96 point(s) de moins

Quelle est la situation du coronavirus en France ?

Dans son dernier point épidémiologique, publié chaque jeudi, Santé publique France fait le point sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus en France. Pour la semaine 36, du 6 au 12 septembre, la circulation du coronavirus en France diminue toujours sur l'ensemble du territoire y compris en Outre-mer sauf en Guyane. Santé publique France indique également que le taux d’incidence et taux d’hospitalisation les plus élevés sont en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Corse, Occitanie et Île-de-France

  • En métropole, les taux d'incidence restent élevés, comme en région PACA. Mais à l'échelle nationale, le taux d'incidence du coronavirus atteint 99 cas pour 100 000 habitants, soit une diminution de 28% par rapport à la semaine précédente.
  • Le variant Delta du Covid-19 reste majoritaire en France. La mutation a été détectée dans 99% des tests séquencés, selon les conclusions de Santé publique France au 24 août.
  • Les hospitalisations sont en diminution en semaine 35, avec 26% de personnes hospitalisées en moins sur cette période, soit un bilan de 3 291 patients Covid-19 à l'hôpital, dont 936 en services de soins critiques (baisse de 14%).

Carte du coronavirus en France

Suivez l'évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.

Depuis la mi-octobre 2020, Santé publique France communique les données d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l'échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu'elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d'appartenance dans la carte ci-dessous.

Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d'une semaine, par rapport à la population totale d'un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s'exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d'habitants,  au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.

Coronavirus