Direct. Coronavirus en France : 22 décès ces dernières 24 heures, du mieux dans les hôpitaux

Chargement de votre vidéo
"Direct. Coronavirus en France : 22 décès ces dernières 24 heures, du mieux dans les hôpitaux"

Direct. Coronavirus en France : 22 décès ces dernières 24 heures, du mieux dans les hôpitaux CORONAVIRUS. Les hôpitaux comptent ces dernières 24 heures 22 décès, un chiffre assez bas, par rapport aux derniers mois. Mais les experts craignent toujours un rebond épidémiologique.

Cas, morts... Dernier bilan du Covid en France

Selon le dernier bilan établi par Santé publique France, 2 624 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés ce samedi 19 juin 2021. 22 décès sont également à déplorer à l'hôpital, mais le chiffre est en baisse depuis hier. Le nombre de malades hospitalisés continue lui de diminuer, que ce soit en réanimation ou de manière générale. Voici tous les chiffres :

  • 5 755 496 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 2 624 de plus
  • 110 724 décès au total (Ehpad compris), soit 22 de plus
  • 84 268 décès à l'hôpital, soit 22 de plus
  • 10 531 personnes actuellement hospitalisées, soit 207 de moins
  • 1703 personnes actuellement en réanimation, soit 37 de moins
  • 102 nouveaux admis à l'hôpital (-69) et 24 en réanimation (-29)
  • 380 930 personnes sorties de l'hôpital, soit 263 de plus
  • Taux de positivité des tests : 1,11%, soit -0,08 point(s) de moins
  • Taux d'incidence : 29,34 cas/100 000, soit -2,56 point(s) de moins

Consultez les chiffres du coronavirus dans votre commune

Nouveaux cas de Covid, taux de positivité des tests, part de la population testée... Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l'évolution de l'épidémie dans votre commune. Lire

En direct

19/06/21 - 20:52 - Quelle situation dans les hôpitaux français ?

Les chiffres de l'épidémie montrent une belle amélioration la crise sanitaire liée au Covid-19, en France. Ce samedi 19 juin, les derniers chiffres indiquent que la situation dans les hôpitaux s'apaise ces derniers jours. En 24 heures, les établissements hospitaliers comptent 102 nouvelles admissions liées au coronavirus, soit 69 de moins que la veille et 96 de moins que samedi dernier. Même chose dans les services de réanimation, où 24 nouvelles admissions ont été comptées en une journée, soit 29 de moins que vendredi et 24 de moins que samedi dernier. Les décès recensés dans les hôpitaux sont de 22 pour ce samedi, un chiffre plutôt bas par rapport aux dernières semaines. C'est même moins que vendredi 18 juin, qui comptaient 28 morts de plus par rapport à ce chiffre.

Toutefois, les cas supplémentaires contaminés par le Covid-19 en France marquent une très légère progression. Ils sont, ce samedi, 2 624 cas supplémentaires, soit 185 de plus qu'hier, mais 1 348 de moins que samedi dernier.

Quelle est la situation du coronavirus en France ?

Chaque jeudi, Santé publique France dresse le bilan de la situation épidémique en France. Dans son dernier point, elle revient sur les évolutions de la semaine 23 (du 7 au 13 juin). La tendance à la baisse amorcée il y a plus d'un mois se poursuit grâce à la vaccination et l'agence sanitaire constate une diminution des taux d’incidence, d’hospitalisations et d’admissions en soins critiques. La mortalité toutes causes confondues est à nouveau dans les valeurs attendues au niveau national.

Les indicateurs toujours à la baisse. Le taux de positivité et le taux d'incidence, les deux mesures scrutées de près, continuent de diminuer. Le taux de positivité a été évalué à 1,4% en S23 (contre 2,3% en S22, soit -0,9 point). Quant aux taux d'incidence national il était de 40 pour 100 000 habitants en S23, en diminution par rapport au taux consolidé de la semaine précédente (68 cas/100 000 habitants en S22, soit -41%). En Outre-mer, les taux sont encore plus bas sauf en Guyane, région en proie aux variants Delta, le taux d’incidence en S23, corrigé pour le 10 juin (jour férié en Guyane), était de 331/100 000 habitants, en augmentation par rapport à la semaine précédente (299 en S22, soit +11%). Le taux de dépistage corrigé était également en augmentation en S23 (2 382 vs 2190 en S22 ; soit +9%).

Dans le milieu hospitalier, les répercussions du recul de l'épidémie sont visibles et les professionnels de santé sortent la tête de l'eau. Le nombre d'admissions baisse progressivement depuis la S15. La diminution du nombre de déclarations de nouvelles hospitalisations, observée depuis S15, s’est poursuivie en S23 : 2 056 patients contre  2 847 en S22, soit une baisse de 28%.

Concernant les variants préoccupants, au niveau national, sur la semaine du 8 au 14 juin 2021, 12 105 résultats de criblages ont été saisis. Les données disponibles de l’enquête Flash (du 25 mai 2021) confirmaient la prédominance du variant préoccupant Alpha et montraient une stabilisation de la part des variants portant les mutations E484K ou E484Q à 11,8% même si cette part restait élevée. Dans le détail, 1 842 résultats positifs pour la mutation E484K ont été enregistrés, soit 17,7% des PCR criblées, 45 résultats positifs pour la mutation E484Q ont été enregistrés, soit 0,8% des PCR criblées en nouvelle nomenclature, 320 résultats positifs pour la mutation L452R ont été enregistrés, soit 5,7% des PCR criblées.

Si les chiffres sont encourageants et que la vaccination progresse à un bon rythme, Santé publique France rappelle de ne pas baisser la garde et exhorte au respect des gestes barrières ou de la période d'isolement en cas de contaminations. "L’adoption systématique des gestes barrières demeure indispensable pour tous, même chez ceux qui ont été vaccinés. Il est essentiel que chaque personne présentant des symptômes évocateurs de la COVID-19 s’isole immédiatement et réalise un test dans les plus brefs délais. Le maintien des activités d’identification des contacts et l’incitation à la vaccination, notamment des personnes à risque de développer des formes graves de la maladie, restent importants pour contribuer à maintenir à la baisse la dynamique de l’épidémie et lutter contre la diffusion des variants préoccupants."

Carte du coronavirus en France

Suivez l'évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.

Depuis la mi-octobre, Santé publique France communique les données d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l'échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu'elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d'appartenance dans la carte ci-dessous.

Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d'une semaine, par rapport à la population totale d'un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s'exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d'habitants,  au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.

Coronavirus