DIRECT. Coronavirus en France : 339 morts en 24h, le Covid recule

Chargement de votre vidéo
"DIRECT. Coronavirus en France : 339 morts en 24h, le Covid recule"

DIRECT. Coronavirus en France : 339 morts en 24h, le Covid recule COVID FRANCE. La circulation de l'épidémie de Covid-19 continue de ralentir. Toutefois, 13 563 cas et 339 morts en 24 heures ont été enregistrés jeudi 26 novembre.

Combien de cas et de morts du coronavirus en France ? Dernier bilan

Le dernier bilan de Santé publique France est tombé jeudi 26 novembre. 13 563 nouveaux cas ont été enregistrés, ce qui est encore loin de l'objectif des 5 000 cas quotidiens sur sept jours, visé par le gouvernement. Par ailleurs, 339 décès de plus en 24 heures sont à déplorer.

  • 2 183 660 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 13 563 de plus
  • 50 957 décès au total (Ehpad compris), soit 339 de plus
  • 35 119 décès à l'hôpital, soit 339 de plus
  • 29 310 hospitalisations en cours, soit 662 de moins
  • 4 018 personnes actuellement en réanimation, soit 130 de moins
  • 1 459 nouveaux admis à l'hôpital (-215) et 192 en réanimation (-65)
  • 158 236 personnes sorties de l'hôpital, soit 1684 de plus

NB : les données relatives aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l'épidémie. Concernant les évolutions, il faut distinguer le solde 'net', autrement dit l'évolution tenant compte des entrées, mais aussi des sorties et des décès, des nouveaux admis ('brut') présentés juste en dessous.

Les informations de ce jeudi 26 novembre

  • "Chaque semaine, on compte environ 30 % de diagnostics positifs au coronavirus en moins chaque jour. À ce rythme, nous pourrions atteindre notre objectif de 5 000 cas par jour d’ici la fin de la deuxième semaine de décembre”, a déclaré Olivier Véran jeudi en conférence de presse. “Nous avons franchi le pic hospitalier la semaine dernière, mais nous comptons encore une nouvelle hospitalisation toutes les minutes. [...] Nous ne devons pas relâcher nos efforts", a-t-il ajouté. Le “R effectif" est à 0,65 en France, soit “le niveau atteint lors du premier confinement, c'est aussi l’un des plus bas d’Europe”, a ajouté le Premier ministre.
  • Le cap des 50 000 morts du Covid-19 a été franchi en France mardi. Le bilan s'élève désormais à 50 957 décès dans les hôpitaux et les établissements médico-sociaux (EMS), dont les Ehpad.
  • Philippe Juvin a alerté sur l'arrivée d'une troisième vague du coronavirus, alors que la deuxième n'est encore pas finie. "Il faut s’y préparer", a jugé sur RTL le chef des urgences à l’Hôpital européen Georges Pompidou, estimant que le Covid-19 "court plus vite que nous, et nous avons à chaque fois du retard".
  • Les malades du Covid-19 bientôt forcés à s'isoler, sous peine d'une amende ? Une proposition de loi a été déposée à l'Assemblée par le groupe Agir, visant à rendre obligatoire l'isolement pour les personnes positives. Tout contrevenant s'exposerait à des sanctions. Le Premier ministre a indiqué que quoi qu'il arrive, un dispositif d'accompagnement et de soutien "médical" comme "humain" serait mis en place pour les personnes mis à l'isolement.
Lire aussi

Consultez les chiffres du coronavirus dans votre commune

Nouveaux cas de covid, taux de positivité des tests, part de la population testée... Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l'évolution de l'épidémie dans votre commune. Voir
 

23:29 - Le vaccin d'AstraZeneca doit être validé

FIN DU DIRECT - Le vaccin d'AstraZeneca nécessite une "étude supplémentaire", d'après le directeur général du groupe, Pascal Soriot, qui a accordé une interview à l'agence Bloomberg. "Maintenant que nous avons trouvé ce qui semble être une meilleure efficacité, nous devons la valider", a-t-il déclaré.

23:07 - Les chiffres dans le Bas-Rhin

Selon le dernier bilan du Covid en Bas-Rhin daté du 26 novembre 2020, le nombre de personnes hospitalisées est de 471 patients, avec 19 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 74 malades sont en réanimation, avec trois nouvelles entrées dans la journée. 856 personnes sont mortes du coronavirus, soit 5 de plus en 24 heures, et 3 611 sont sorties de l'hôpital soit, 17 de plus. Le taux d'occupation des lits de réanimation, à l'échelle régionale, est de 71,4%. Le taux de positivité des tests mesuré à la date du 23 novembre était de 11,8%, soit 0,6 point de moins en 24 heures.

22:36 - On en est où, dans le Calvados ?

Selon les derniers chiffres du Covid-19, dans le Calvados, le nombre de patients hospitalisés est de 241 personnes, avec sept nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 26 malades sont en réanimation, avec aucune nouvelle entrée dans la journée. 196 personnes sont mortes du coronavirus, soit trois de plus en 24 heures, et 842 sont sorties de l'hôpital, soit 13 de plus. Le taux d'occupation des lits de réanimation au jeudi 26 novembre 2020, à l'échelle régionale, est de 53,3%.

21:57 - "Notre système de santé ne supporterait pas" une troisième vague

Pour le chef de service des urgences du CHR de Metz-Thionville, François Braun, "notre système de santé ne supporterait pas" une troisième vague. Le praticien, qui est aussi président de SAMU et Urgences de France, a ajouté au micro de France Bleu Lorraine que "les soignants sont épuisés. Ils sont au front depuis maintenant dix mois, avec une très petite période de repos. Une tension qui est permanente donc oui, ce sera très difficile de redémarrer au front dans les circonstances actuelles".

21:24 - Quel bilan en Guadeloupe ?

D'après les derniers chiffres du Covid datés du jeudi 26 novembre, en Guadeloupe, le nombre de personnes hospitalisées est de 96 patients, avec deux nouveaux admis dans les dernières 24 heures. Neuf malades sont en réanimation, avec deux nouvelles entrées dans la journée. 163 personnes sont mortes du coronavirus, soit aucune de plus en 24 heures, et 702 sont sorties de l'hôpital, soit une de plus.

20:39 - Une campagne de dépistage s'organise à Orléans

Il sera désormais possible de se faire dépister sur le parvis de la médiathèque d'Orléans dès le samedi 28 novembre. Le service de santé des armées de Chanteau, dans le Loiret, a déjà installé trois tentes à cet emplacement. Les tests antigéniques effectués par des infirmiers et kinésithérapeuthes permettront de tester 26 personnes par heure selon la Ville d'Orléans. Les pharmaciens auront pour mission de prendre en charge les individus positifs au Covid-19. "Le but c’est de pouvoir proposer aux Orléanais de se faire tester facilement pour qu’ils puissent passer les fêtes en plus grande tranquillité et en plus grande sécurité sanitaire", a expliqué le maire de la commune Serge Grouard. C'est dans cette optique que les tests seront faits du lundi au samedi jusqu'à la fin du mois de janvier.

20:01 - 662 hospitalisations et 130 personnes supplémentaires en réanimation

Les chiffres d'hospitalisations et réanimations continuent de baisser. D'après le dernier bilan de Santé publique France, diffusé ce jeudi 26 novembre, 29 310 hospitalisations sont en cours, soit 662 de moins en 24 heures. 4 018 personnes sont actuellement en réanimation, soit 130 de moins. Il est à noter que ces données correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l'épidémie.

19:27 - 13 563 nouveaux cas, 339 décès en 24 heures

D'après le dernier bilan de Santé publique France publié ce jeudi 26 novembre, 13 563 nouveaux cas ont été enregistrés en 24 heures. Un chiffre encore éloigné de l'objectif du gouvernement, à savoir : franchir à la baisse la barre des 5 000 nouveaux cas quotidiens sur sept jours. Par ailleurs, 339 morts supplémentaires dans la journée sont à déplorer.

18:36 - Quelle est la situation dans le Rhône ?

Selon le dernier bilan du Covid, daté du mercredi 25 novembre, dans le Rhône, le nombre de personnes hospitalisées est de 1 604 patients, avec 97 nouveaux admis en 24 heures. 254 malades sont en réanimation, avec 29 nouvelles entrées dans la journée. 1 428 personnes sont mortes du coronavirus, soit 13 de plus, et 7118 sont sorties de l'hôpital, soit 106 de plus. Le taux d'occupation des lits de réanimation au 25 novembre 2020, à l'échelle régionale, était de 135,6%.

18:09 - Incendie dans un centre d'accueil pour mineurs atteints du Covid-19, dans l'Hérault

Un incendie s'est déclaré à Portiragnes (Hérault), dans un centre qui doit accueillir des mineurs touchés par le Covid-19, pris en charge par le département, rapporte France Bleu. Le président de l'Hérault a porté plainte. "C’est avec stupeur que nous avons appris l’incendie de l’ancien relais de la Vitarelle à Portiragnes", a déclaré le Conseil départemental dans un communiqué. L'incendie a été assez rapidement maîtrisé. 

17:54 - Les derniers chiffres en Martinique

52 patients sont hospitalisés en Martinique selon les données du 25 novembre de Santé publique France. Parmi ces derniers, quinze malades sont en réanimation. 40 personnes sont décédées du coronavirus. Aucun nouveau décès n'a été enregistré en l'espace de 24 heures. Le taux d'incidence était de 56,6 cas pour 100 000 habitants, soit -0,6 points de moins en 24 heures.

15:52 - Dans l'Aisne, 22 patients sont en réanimation

Selon le dernier bilan du Covid-19 dans l'Aisne daté du 25 novembre, le nombre de personnes hospitalisées est de 204 patients, avec treize nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 22 malades sont en réanimation, avec une nouvelle entrée dans la journée. 383 personnes sont mortes du coronavirus, soit une de plus en 24 heures et 1633 sont sorties de l'hôpital soit douze de plus. Pour rappel, le département des Hauts-de-France est classé en vulnérabilité élevée.

Quelle est l'évolution du coronavirus en France ?

Jeudi 20 novembre dans la soirée, Santé publique France a publié comme chaque fin de semaine son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l'épidémie pour la semaine 46 (du 9 au 15 novembre 2020). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés chaque soir, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, SPF fait part de plusieurs bonnes nouvelles dans son dernier rapport : le nombre de nouveaux cas, les nouvelles entrées à l'hôpital et les admissions en réanimations sont en baisse par rapport à la semaine 45. Autre indicateur confirmant une circulation en baisse du Covid-19, le taux d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants). En France métropolitaine, il est désormais de 253, ce qui reste élevé, mais ce chiffre a quasiment diminué de moitié par rapport à la semaine dernière (443). Voici les points clés à retenir :

  • Les indicateurs de circulation du Covid-19 en France métropolitaine sont tous en diminution. Le coronavirus circule encore activement sur le territoire national, mais il a considérablement ralentit entre les semaines 45 et 46. Le taux de positivité des tests est passé de 19,9% à 16,3% (baisse dans toutes les classes d'âges) et le taux d'incidence est passé de 443/100 000 à 253/100 000 (-43%) et cela concerne également l'ensemble des classes d'âges. S'il s'agit d'une baisse notable, ce taux d'incidence reste élevé et bien au-dessus du seuil d'alerte de 100/100 000. Au niveau régional, on observe toujours des taux d'incidence très hauts en région Auvergne-Rhône-Alpes, région la plus touchée : Haute-Savoie (648/100 000), Loire (583), Savoie (581), Haute-Loire (556) et Isère (498).
  • Entre les semaines 45 et 46, une nouvelle diminution des nouveaux cas de Covid-19 est à saluer. 180 535 nouveaux cas ont été enregistrés en semaine 46 contre 301 647 en S45, soit une diminution de 40 %. Une chute qui concerne également les nouveaux cas-contacts (299 051 en S46 contre 540 600 en S45, soit -45%) et les contaminations en Ehpad avec 19 038 cas confirmés en S46 contre 21 668 (données à consolider).
  • Les chiffres à l'hôpital sont en baisse. Après avoir augmenté pendant plusieurs semaines, les déclarations de nouvelles hospitalisations pour Covid-19 ont diminué en semaine 46 : 17 390 nouvelles hospitalisations déclarées contre 19 940 en S45 (-13%). La diminution était la plus marquée en Corse (-38%), en Provence-Alpes-Côte d’Azur (-24%), en Ile-de-France (-21%), en Hauts-de-France (-20%) et en Auvergne-Rhône-Alpes (-20%), mais on note une augmentation des hospitalisations dans le Grand Est (+18%). Les déclarations de nouvelles admissions en réanimation ont également diminué en semaine 46, passant de 3 037 en S45 à 2 761 (-9%).
  • Après une hausse continue de plusieurs semaines, le nombre de décès liés au Covid-19 se stabilise. Il reste en augmentation entre les semaines 45 et 46, mais à un niveau moindre que celui observé entre S44 et S45. 2 898 nouveaux décès ont été signalé en S46 contre 2 591 en S45 (+12%). L’augmentation entre S44 et S45 était de +48%.

Carte du coronavirus en France

Suivez l'évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.
Derniers articles sur le coronavirus