DIRECT. Coronavirus en France : la fin de la pandémie "plausible" selon l'OMS Europe

"DIRECT. Coronavirus en France : la fin de la pandémie "plausible" selon l'OMS Europe"

DIRECT. Coronavirus en France : la fin de la pandémie "plausible" selon l'OMS Europe COVID. Le variant Omicron continue de contaminer plus de 300 000 personnes par jour mais il pourrait nous rapprocher de la fin de l'épidémie selon l'OMS Europe. A l'hôpital la tension est encore palpable malgré une baisse continue du nombre d'admissions.

  • Le variant Omicron pourrait-elle être la dernière phase de la pandémie de Covid-19 en France ? Le directeur de l'OMS Europe, Hans Kulge, a estimé le 23 janvier que la mutation pourrait contaminer 60% des Européens d'ici mars et rapprocher le continent de "la fin de l'épidémie". "Une fois que la vague Omicron sera calmée, il y aura pendant quelques semaines et quelques mois une immunité globale, soit grâce au vaccin, soit parce que les gens seront immunisés en raison de l’infection", a ajouté le médecin.
  • La situation dans les hôpitaux en France continue de s'améliorer. Depuis dix jours, un reflux des patients admis en soins critiques est observé. Si la situation s'apaise dans les hôpitaux, le nombre de nouvelles contaminations au Covid-19 reste élevé avec 301 614 nouveaux cas comptabilisés le 23 janvier. Le bilan détaillé est à retrouver dans notre article consacré aux chiffres du Covid en France.
  • Le pass vaccinal entre en vigueur en France ce lundi 24 janvier. Le Conseil constitutionnel a validé l’essentiel du projet de loi du pass vaccinal, vendredi 21 janvier, censurant cependant son usage à l’entrée des meetings politiques.
En direct

08:33 - Le pass vaccinal entre en vigueur aujourd'hui

Jour J pour le remplacement du pass sanitaire par le pass vaccinal. Ce lundi 24 janvier marque le début de l'obligation d'un schéma vaccinal complet pour bénéficier du précieux sésame que constitue ce pass. Tous les plus de 16 ans devront ainsi présenter deux doses et un rappel (ou, à défaut, un certificat de rétablissement du Covid-19 ou un test négatif datant de 24 heures maximum) afin d'accéder aux activités de loisirs, aux restaurants et bars, aux foires, séminaires et salons professionnels ainsi qu'aux transports publics interrégionaux (avions, trains, cars).

08:14 - La fin de l'épidémie "plausible" après la vague Omicron

Omicron pèse lourd sur l'épidémie avec des niveaux de contaminations records pourtant il pourrait être le dernier rempart avant la fin de l'épidémie. Dimanche 23 janvier, le directeur de l'OMS Europe, Hans Kluge a déclaré à l'AFP : "Il est plausible que la région se rapproche d’une fin de la pandémie". Avec sa contagion accrue, la mutation pourrait contaminer 60% des Européens d'ici mars, aussi "une fois que la vague Omicron sera calmée, il y aura pendant quelques semaines et quelques mois une immunité globale, soit grâce au vaccin, soit parce que les gens seront immunisés en raison de l’infection, et aussi une baisse en raison de la saisonnalité". Le Covid-19 ne disparaitra pas selon le médecin, mais il pourrait être "de retour vers la fin de l’année" et devenir une infection saisonnière.

En savoir plus

Quel est le dernier bilan du coronavirus en France ?

Voici le dernier bilan du coronavirus en France selon les données actualisées quotidiennement par Santé publique France et disponibles sur Data.gouv. Chiffres au 23 janvier 2022 :

  • 128 629 décès au total (Ehpad compris), soit 115 de plus
  • 101 330 décès à l'hôpital, soit 115 de plus
  • 27 299 décès en Ehpad (non actualisé)
  • 28 838 personnes actuellement hospitalisées, soit 323 de plus
  • 3 760 personnes actuellement en réanimation, soit 14 de plus
  • 1 094 nouveaux admis à l'hôpital (-900) et 143 en réanimation (-71)
  • 496 840 personnes sorties de l'hôpital, soit 634 de plus
  • Taux de positivité des tests : 30,10%, soit 0,96 point de plus
  • Taux d'incidence : 3 598,30 cas/100 000, soit 109,36 point de plus

Quelle est la situation du coronavirus en France ?

Selon le dernier point épidémiologique de Santé publique France (SPF), publié jeudi 20 janvier, "la circulation du SARS-CoV-2 restait très intense, avec une augmentation moins marquée du nombre de cas et une pression hospitalière toujours importante" en semaine 02 (10-16 janvier). Le taux d'incidence était supérieur à 3 000 cas positifs pour 100 000 habitants.

  • En métropole, le taux d’incidence corrigé augmente en semaine 02 et passe à 3 098 nouveaux cas pour 100 000 habitants (vs 2 854 en S01, soit +9%). Le taux d'incidence dépassait les 2 000 cas pour 100 000 habitants chez les moins de 60 ans et restait le plus élevé chez les 10-19 ans (5 506, +20%). Il a le plus fortement progressé chez les 0-9 ans (4 012, +56%) et chez les 90 ans et plus (1 034, +20%). C’est aussi chez les enfants que le taux de dépistage était le plus élevé : 20 633 chez les 10-19 ans (-8%) et 19 082 chez les 0-9 ans (-2%). Le taux de dépistage était en baisse dans l’ensemble des tranches d’âge. Tous âges confondus, il s’élevait à 12 766/100 000 (-11%). Quant au taux de positivité, il a continué d’augmenter avec presque un test sur quatre positif en S02 (24,3%, +4,4 points).
  • Le nombre de nouveaux cas diagnostiqués par jour augmente également fortement. En S02, on décomptait 2 079 348 nouveaux cas positifs confirmés, contre 1 915 487 en S01. Le taux de reproduction effectif du virus s'élevait à 1,27. Le taux de positivité aux tests était lui aussi en hausse (24,3%, vs 19,1% en S01 soit +4,4 points).
  • Le nombre de nouvelles hospitalisations de patients Covid-19 diminuait très légèrement en S02. Les indicateurs par date d'admission faisaient état de 13 787 nouvelles hospitalisations (contre 13 787, soit -1%) et 1 844 nouvelles admissions en services de soins critiques (contre 12 280 en S01, soit -19%).
  • Le variant Omicron du coronavirus est majoritaire en France, identifié à 96% des tests par séquençage.
  • La vaccination contre le Covid-19 progresse encore : au 18 janvier 2022, 78,0% de la population totale avait reçu une primovaccination complète. 61,2% des 18 ans et plus avaient reçu une dose de rappel (72,2% parmi les personnes éligibles) et 78,8% parmi les 65 ans et plus (87,6% parmi les éligibles).

Carte du coronavirus en France

Suivez l'évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.

Depuis la mi-octobre 2020, Santé publique France communique les données d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l'échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu'elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d'appartenance dans la carte ci-dessous.

Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d'une semaine, par rapport à la population totale d'un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s'exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d'habitants, au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.

Coronavirus