DIRECT. Coronavirus en France : 19 124 nouveaux cas, l'inquiétude d'une rechute

Chargement de votre vidéo
"DIRECT. Coronavirus en France : 19 124 nouveaux cas, l'inquiétude d'une rechute"

DIRECT. Coronavirus en France : 19 124 nouveaux cas, l'inquiétude d'une rechute CORONAVIRUS. Les admissions en réanimation, tout comme le nombre d'hospitalisations liées au Covid-19 continuent leur lente décrue. Le niveau de circulation de l'épidémie reste "élevé", selon Santé publique France qui appelle à la vigilance.

Cas, morts... Dernier bilan du Covid en France

Les chiffres de l'épidémie de Covid-19 poursuivent leur baisse, selon les derniers chiffres communiqués par Santé publique France. Les admissions à l'hôpital diminuent, tout comme le nombre de nouveaux cas quotidiens. Le bilan détaillé du coronavirus en France : 

  • 5 747 214 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 19 124 de plus
  • 106 101 décès au total (Ehpad compris), soit 251 de plus
  • 79 809 décès à l'hôpital, soit 226 de plus
  • 26 292 décès en Ehpad, soit 25 de plus depuis mardi
  • 26 331 personnes actuellement hospitalisées, soit 654 de moins
  • 5 106 personnes actuellement en réanimation, soit 125 de moins
  • 1 140 nouveaux admis à l'hôpital (-11) et 269 en réanimation (-4)
  • 349 293 personnes sorties de l'hôpital, soit 1 525 de plus
  • Taux de positivité des tests : 6,52%, soit 0,39 point de moins
  • Taux d'incidence : 206,56 cas/100 000, soit 8,14 points de moins

Les infos du vendredi 7 mai

  • Santé publique France a publié son point épidémiologique hebdomadaire, rendant compte avec précision des dernières évolutions de l'épidémie de Covid-19 en France. Cette semaine, SPF confirme la baisse épidémique, avec des indicateurs en diminution et une pression hospitalière moins forte. Malgré cela, l'institut alerte sur la nécessité de maintenir une grande vigilance, alors que les restrictions sanitaires s'allègent progressivement. Retrouvez le point épidémiologique complet.
  • 4992 classes et 32 établissements scolaires ont fermé leurs portes cette semaine après la détection d'un ou plusieurs cas de Covid-19. Le point de situation du ministère de l'Education indique que la circulation du virus dans les écoles est plutôt homogène sur l'ensemble du territoire mais l'académie de Versailles est celle qui enregistre le plus de fermetures avec 746 classes closes. Du côté des contaminations, 9536 élèves ont été testés positifs en plus de 768 enseignants.
  • Alain Fischer a répondu aux questions que les Français se posent au sujet du virus et de l'évolution de l'épidémie. Face à six lecteurs du Parisien, l'immunologue et responsable de la stratégie vaccinale éclaircit certains points comme l'impossibilité d'éradiquer le virus ou le fait "qu’il s’atténue et qu’il se comporte comme les autres coronavirus, en nous donnant de simples rhumes". L'élargissement et l'importance de la vaccination sont passés en revue, comme la question épineuse des variants.
  • L'ingénieur à l'origine de CovidTracker et ViteMaDose crée un nouvel outil pour permettre aux Français qui le souhaitent de trouver un créneau de vaccination dans les 24 heures qui suivent. Guillaume Rozier a annoncé la mise en place de son projet au lendemain des déclarations d'Emmanuel Macron sur l'élargissement de la campagne de vaccination.
Lire aussi

Consultez les chiffres du coronavirus dans votre commune

Nouveaux cas de Covid, taux de positivité des tests, part de la population testée... Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l'évolution de l'épidémie dans votre commune. Lire

En direct

07/05/21 - 23:48 - Le variant indien vulnérable au vaccin ?

[Fin du direct] Interrogé sur le variant indien, Alain Fischer a indiqué aux lecteurs du Parisien que rien ne permettait de prouver l'existence d'un "lien direct entre son apparition et la gravité de la situation actuelle en Inde". Les scientifiques disposent de peu d'informations sur cette nouvelle mutation mais le responsable de la stratégie vaccinale tempère l'inquiétude au sujet du virus "double mutant" : "Il semble ressembler grandement aux variants sud-africain et brésilien, dont la résistance à la vaccination ne suscite pas outre mesure d’inquiétude.

07/05/21 - 23:27 - "La concentration virale reste ainsi très élevée depuis le mois de novembre"

Si l'épidémie baisse, la diminution observée au printemps 2021 est beaucoup plus lente que celles survenues après les deux premiers confinement. "Les mesures prises pour juguler l’épidémie ne sont pas comparables. Le taux de reproduction R du virus tourne autour de 0,9, alors qu’il était descendu à 0,7 lors des précédents confinements", explique sur ce point l'épidémiologiste Mahmoud Zureik. Les mesures déployées ce dernier étaient moins restrictives et ont donc eu des effets moindres sur l'épidémie. Le virologue Vincent Maréchal détaille dans Le Figaro : "On voit des scénarios très différents d’un endroit à l’autre du territoire, ajoute le virologue. On sort d’une période avec beaucoup de mouvements, les enfants ont passé les vacances chez les grands-parents, par exemple. Ça contribue à brouiller un peu la lecture locale. Dans certains départements, on peut voir des petites hausses. Globalement, on est donc davantage sur des plateaux que sur des baisses marquées. Les mesures prises sont bien plus modérées qu’il y a un an, les effets le sont aussi. La concentration virale reste ainsi très élevée, et ce depuis le mois de novembre 2020".

07/05/21 - 23:06 - Les festivals reprendront-ils au mois de juillet ?

Si les scientifiques s'inquiètent du rebond épidémique cet été, le gouvernement lui prépare le retour des événements estivaux. Les festivals pourront revenir dès le mois de juillet, a annoncé la ministre de la Culture, jeudi. Selon Roselyne Bachelot, le protocole sanitaire devra respecter une jauge de 4 m2 par festivalier. Et bien entendu, les événements devront être installés en plein air, avec un public debout. Quant au nombre limite de personnes, ce sera au préfet de décider, selon les "circonstances locales".

07/05/21 - 22:45 - Richard Ferrand demande un aménagement du bac français

Le président de l’Assemblée national a demandé au gouvernement de mettre en place un nouvel aménagement du bac 2021, concernant les élèves de première qui passent l’épreuve de français : retenir la meilleure note entre celle de l’épreuve finale et celle du contrôle continu. "Je ne peux que m'étonner avec force (...) que cette possibilité n'ait pas été également offerte aux élèves pour l'épreuve écrite anticipée de français", a précisé Richard Ferrand dans une lettre au ministère de l’Éducation nationale, selon l’AFP, citée par LCI. 

07/05/21 - 22:17 - Pour Alain Fischer, "la probabilité d’éradication est quasi-nulle"

Alain Fischer, le "Monsieur Vaccin" du gouvernement, s'est prêté au jeu des questions-réponses auprès des lecteurs du Parisien. Toutes les interrogations concernant le virus et l'évolution de l'épidémie ont été abordées notamment celle de la possible éradication du virus : une probabilité "quasi-nulle" selon l'immunologue. "Mais ce n’est pas forcément gênant, a-t-il repris. L’hypothèse la plus probable n’est pas l’émergence d’un variant très agressif, même si on ne peut pas l’exclure… mais plutôt qu’il s’atténue et qu’il se comporte comme les autres coronavirus, en nous donnant de simples rhumes."

07/05/21 - 21:48 - AstraZeneca : deux nouveaux cas de thromboses, dont un décès, enregistrés en France

Les autorités sanitaires ont annoncé, ce vendredi, que deux nouveaux cas de caillots sanguins avaient été détectés à la suite d’un vaccin avec AstraZeneca en France, entre le 23 et le 29 avril. Ils concernent deux femmes sexagénaire et septuagénaire, dont une est décédée. 

07/05/21 - 21:16 - 617 000 vaccinations en une journée, "un nouveau record"

617 822 injections ont été réalisées ce vendredi 7 mai. "C’est donc un nouveau record, après celui battu hier", a annoncé Olivier Véran. "Plus de 60 000 Français ont été vaccinés en AstraZeneca. Cette campagne bat son plein", a poursuivi le ministre de la Santé. 25 134 160 d’injections ont été administrées en France depuis le début de la campagne de vaccination contre le Covid-19. 7 641 172 de personnes sont vaccinées avec deux doses. 

07/05/21 - 20:43 - Olivier Véran veut que les Français se fassent tester "massivement" avant de retrouver leurs familles en mai

Le ministre de la Santé appelle les Français "à se faire tester massivement" avant les ponts du mois de mai, et notamment l’Ascension. C’est ce qu’il a indiqué ce vendredi lors d’un déplacement en région parisienne. Olivier Véran a ainsi "demandé aux pharmacies d’être mobilisées pour faire des tests antigéniques en quantité", et précisé que des autotests allaient être déployés "dans certains endroits". 

07/05/21 - 20:18 - La priorité pour l’OMS : "fournir des vaccins à tous les pays du monde" avant de vacciner les enfants

"Nous aimerions vraiment insister à nouveau sur le fait que la priorité doit vraiment être de fournir des vaccins à tous les pays du monde pour les groupes les plus prioritaires avant de commencer à vacciner les groupes qui ont un risque beaucoup plus faible de contracter la maladie", a précisé Kate O'Brien, directrice du département immunisation et vaccins à l'OMS, lors d’une conférence de presse, ce vendredi. Pour l'Organisation mondiale de la santé, il s'agit donc de vacciner les moins de 18 ans dans un second temps, après avoir vacciné les adultes de tous les pays. 

07/05/21 - 19:43 - 19 124 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés en une journée

Les autorités sanitaires ont enregistré 19 124 nouvelles infections en 24 heures, ce qui représente 2 588 cas de moins que la veille et 5 175 de moins en une semaine. La moyenne sept jours passe ainsi à 18 646 cas contre 19 386 jeudi soir. Par ailleurs, 226 nouveaux décès sont à déplorer. Ce chiffre est également en baisse (-7) par rapport au bilan de la veille. 

07/05/21 - 19:33 - Dernier bilan du Covid-19 : 26 331 personnes hospitalisées, dont 5 106 en réanimation

26 331 malades du Covid-19 sont actuellement hospitalisés en France, selon les derniers chiffres de Santé publique France publiés ce vendredi soir, soit 654 de moins que la veille. 5 106 d’entre eux se trouvent en réanimation, soit 125 de moins en 24 heures. 1 140 patients ont été admis à l’hôpital en 24 heures, soit 293 de moins comparé à vendredi dernier. En une journée, 269 personnes ont été admises en soins intensifs, c’est 4 de moins que la veille et 54 de moins que vendredi dernier.

07/05/21 - 19:20 - Le nombre de décès quotidien continue de baisser en avril

Selon les derniers chiffres publiés par l’Insee, le nombre de décès quotidiens affiche une nouvelle baisse légère en avril. Cette tendance est observée depuis le mois de février, où 2 039 décès étaient constatés en moyenne chaque jour. Du 1er au 26 avril, ce chiffre est d’environ 1 800. 

07/05/21 - 18:55 - Le vaccin chinois autorisé par l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné le feu vert en urgence au vaccin chinois contre le Covid-19, du laboratoire Sinopharm, a précisé le directeur général, ce vendredi, selon LCI. Il est recommandé pour toutes les personnes de plus de 18 ans. 

07/05/21 - 18:33 -  "Nous faisons tout" pour atteindre l’objectif de 20 millions de vaccinés à la mi-mai, affirme Olivier Véran

Le ministre de la Santé s’est rendu ce vendredi dans un centre de vaccination de Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Il a évoqué la mobilisation du personnel soignant. "1700 centres sont mobilisés sur tout le territoire dans cette campagne qui prend encore de l'ampleur", a déclaré Olivier Véran, selon BFMTV. "Cette semaine de pont est une semaine de tous sur le pont. J’irai mettre la blouse mardi soir pour vacciner", a-t-il rajouté. Par ailleurs, le ministre a indiqué que le gouvernement "fais[ait] tout pour atteindre" les 20 millions de vaccinations pour la mi-mai. 

07/05/21 - 18:12 - Une quarantaine obligatoire pour l’arrivée de voyageurs de nouveaux pays

À partir de samedi à minuit, les voyageurs en provenance de la Turquie, du Bangladesh, du Sri Lanka, du Pakistan, du Népal, des Émirats arabes unis et du Qatar, soit sept pays supplémentaires, devront observer une quarantaine de dix jours à leur arrivée en France, selon l’AFP citée par Franceinfo. Il s’agit notamment de faire face à une flambée de l’épidémie en Inde. 

07/05/21 - 17:21 - L'objectif d'Alain Fischer : "Tomber le masque à la fin de l’été !"

Quand pourrons-nous faire tomber le masque ? Alain Fischer espère atteindre cet objectif d'ici la fin de l'été. Mais pour y parvenir les Français doivent continuer de suivre scrupuleusement les mesures sanitaire. "Le système repose sur deux pieds : celui de la vaccination et celui des mesures physiques et de distanciation. Toutes les études démontrent que si on fait l’un sans l’autre, on ne s’en sort pas. Si tout le monde y met du sien ; des politiques aux professionnels de santé à la population, on devrait y parvenir", a insisté l'immunologue en appelant à la responsabilité de chacun.

07/05/21 - 16:53 - Le Conseil scientifique met en garde contre la "survenue d'une 4ème vague à l'été"

Les experts du Conseil scientifique s'interrogent sur "la temporalité du processus" de déconfinement. Dans un avis rendu public ce vendredi 7 mai, les scientifiques jugent que les réouvertures doivent "impérativement" s'accompagner "d'indicateurs sanitaires" pour s'assurer le maintien sous contrôle de l'épidémie alors que le taux de contamination reste très élevé. Le gouvernement a évoqué le seuil des 400 cas pour 100 000 habitants pour déployer des "freins d'urgence" mais le Conseil scientifique estime que si le taux d'incidence ne se stabilise pas en-dessous d'un taux d'incidence de 100 cas pour 100 000 la situation pourrait être tendue. En conclusion il rappelle qu'une "sortie précipitée" des mesures de freinage pourrait induire "la survenue durant l'été 2021 d'une possible 4e vague" note l'AFP.

07/05/21 - 16:25 - La Normande devient la troisième région la plus exposée au virus

Le taux d'incidence baisse moins rapidement en Normandie ce qui vaut à la région d'être désormais le troisième territoire où le virus circule le plus devant la Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les derniers chiffres de Santé public France indiquent que 1392 personnes sont hospitalisées dont 41 admises hier. En réanimation, 191 lits sont occupés depuis l'arrivée de 11 nouveaux patients dans la journée du 6 mai. Dans la région normande, les hôpitaux déplorent 3108 décès liés au coronavirus, c'est 11 de plus en 24 heures et 12596 personnes ont quitté les établissements de santé, soit 64 de plus.

07/05/21 - 15:57 - L'ARS de La Réunion rappelle l'importance du contact-tracing

Le contact-tracing mis en place pour identifier les cas-contacts à risque et casser les chaînes de transmission manque d'efficacité à La Réunion. L'ARS de l'île rappelle aux habitants de recourir au dispositif et de suivre les démarches et les mesures sanitaires comme l'isolement dès qu'ils sont contactés par la plate-forme téléphonique de l'ARS et de l'Assurance Maladie. "Seule l’efficacité du contact-tracing permettra de repérer et de casser les chaînes de transmission du virus", insiste l'agence de santé.

07/05/21 - 15:29 - 55% des 18-24 ans souhaitent être vaccinés

De plus en plus de personnes, notamment des jeunes, adhèrent à la vaccination selon une enquête réalisée par Santé publique France et publiée ce vendredi. Si en mars les 18-24 ans n'étaient que 36% à vouloir se faire vacciner il sont désormais plus de la moitié avec 55% de réponses favorables. Même constat, mais dans une moindre mesure, chez les 25-34 ans. Ils sont 43% à avoir l'intention de se faire vacciner contre 39% en mars. Sur la moyenne générale, 56% des Français sont prêts à se faire vacciner, le chemin est encore long pour convaincre tout le monde d'adhérer à la vaccination mais le chiffre augmente doucement. 

LIRE PLUS

Quelle est l'évolution du coronavirus en France ?

Santé publique France a publié dans la soirée du jeudi 6 mai son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l'épidémie de coronavirus dans le pays pour la semaine 17 (du 26 avril au 2 mai 2021). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés tous les soirs, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, on note une poursuite de la baisse des indicateurs et de la pression hospitalière. Santé publique France insiste malgré tout sur la prudence à observer à la lecture de ces chiffres, alors qu'a débuté la levée des restrictions. Découvrez ce qu'il faut retenir de ce point épidémiologique :

  • La circulation du Covid-19 continue de baisse en France. Les deux indicateurs naturellement retenus sont en diminution d'une semaine à l'autre. En S17, le taux de positivité des tests était de 7,4% (-2,5 points par rapport à S16) et le taux d'incidence faisait état de 241 cas de contaminations pour 100 000 habitants (302/100 000 en S16, soit -20%). De fortes disparités territoriales subsistent encore néanmoins, avec encore plusieurs départements encore au-dessus du seuil de 250 cas pour 100 000 habitants, dont certains encore au-dessus de 300.
  • La pression hospitalière est également en baisse, avec 10 748 nouvelles admissions à l'hôpital en semaine 17, contre 12 397 en semaine 16. En réanimation, on note également une baisse, après une stabilisation en S16. 1 678 nouveaux patients ont intégré ces services en S17, contre 1 996 en S16, soit -16%. Après une hausse la semaine passée, le nombre de décès à l'hôpital et en ESMS est en diminution.
  • La situation reste fragile. Santé publique France insiste sur la nécessité de maintenir une forte vigilance aux mesures de prévention, malgré ces baisses, alors qu'a débuté le déconfinement. "L’épidémie reste à un niveau toujours élevé, supérieur à celui observé une semaine avant la levée du deuxième confinement", note par exemple SPF, qui alerte également sur le besoin d'une accélération de la vaccination.
  • En milieu scolaire, la réouverture des écoles maternelles et primaires le 26 avril a eu un impact à la hausse sur le nombre de cas ayant fréquenté le milieu scolaire, ainsi que sur le nombre de contacts à risque chez les moins de 10 ans, explique Santé publique France. Cela se ressent dans la baisse du taux d'incidence chez les 0-14 ans, qui reste la plus faible si l'on se penche sur les classes d'âges, avec -6%. En comparaison, chez les 65-74 ans, cette baisse se situe autour des -24%.
  • Concernant les variants, si la souche d'origine britannique continue de circuler avec intensité et confirme une fois de plus son caractère majoritaire sur la souche originelle, les variants sud-africain et brésilien n'explosent toujours pas en France. En témoignent les suspicions de contaminations parmi les tests criblés en semaine 17, qui stagne autour de 5%, comme en semaine 16.

Carte du coronavirus en France

Suivez l'évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.

Depuis la mi-octobre, Santé publique France communique les données d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l'échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu'elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d'appartenance dans la carte ci-dessous.

Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d'une semaine, par rapport à la population totale d'un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s'exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d'habitants,  au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.

Coronavirus