DIRECT. Coronavirus en France : la saturation des hôpitaux inquiète, nouvelles règles en Outre-mer

Chargement de votre vidéo
"DIRECT. Coronavirus en France : la saturation des hôpitaux inquiète, nouvelles règles en Outre-mer"

DIRECT. Coronavirus en France : la saturation des hôpitaux inquiète, nouvelles règles en Outre-mer COVID. Après une période de calme en France, le variant Delta fait repartir les contaminations de coronavirus à la hausse. Les entrées en réanimation augmentent également. Deux départements d'Outre-mer sont reconfinés dès ce week-end.

L'essentiel

Les infos du samedi 31 juillet

  • La situation inquiète particulièrement en Outre-mer. Plusieurs îles sont placées en rouge écarlate face à la propagation du coronavirus. La Martinique est le territoire le plus touché et désormais un taux d'incidence qui s'élève à plus de 1 000 cas ​pour 100 000 habitants. Le préfet du département, Stéphane Cazelles, a décidé de reconfiner les habitants à compter du vendredi 30 juillet, 19h, et pour au moins trois semaines. L'île de la Réunion a pris le même chemin et instaure un confinement partiel en journée couplé d'un couvre-feu de 18h à 5h du matin, à compter de ce week-end et pour les deux prochaines semaines. La Guadeloupe de son côté a instauré un couvre-feu entre 21h et 5h du matin. Enfin, la Polynésie a mis en place plusieurs restrictions, telles que la limitation des regroupements à 20 personnes ou encore l’interdiction des manifestations et des événements de plus de 500 personnes. 
  • Ce samedi 31 juillet, trois transferts de patients Covid-19 vont être organisésentre le CHU de Fort-de-France en Martinique et les hôpitaux franciliens. Jeudi 29 juillet, le directeur de l'AP-HP Martin Hirsch expliquait sur RTL que tout était organisé pour accueillir "très rapidement" des patients en provenance de Martinique. 
  • Le variant Delta du Covid-19 ne s’en prend pas spécifiquement aux enfants, contrairement à ce que suggèrent certaines hypothèses. C’est ce qu’a souligné vendredi 30 juillet l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). "Je serai très claire : nous ne constatons pas que le variant Delta prend pour cible spécifiquement les enfants", a déclaré au cours d’une conférence de presse l’experte américaine Maria Van Kerkhove, la directrice de l’équipe technique Covid-19. L’OMS fait état d’un taux d’infection accru "dans toutes les tranches d’âges", rapporte Sud Info. 
  • Le lien entre les hospitalisations et la vaccination a été analysé par une étude menée par le Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), du 31 mai au 11 juillet 2021. Elle permet de confirmer l'efficacité de la vaccination grâce à la corrélation entre l'hospitalisation et la vaccination. En effet, dans les services hospitaliers et dans les unités de réanimation, les malades sont, à plus de 80%, des personnes qui n'ont reçu aucune injection de vaccin. 
  • Le dernier bilan de Santé publique France, communiqué le vendredi 30 juillet, fait état de 24 309 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures. La moyenne sur sept jours est toujours en légère hausse, au-dessus des 20 000 contaminations (21 497 vendredi). 7 363 patients sont actuellement hospitalisés en raison du Covid-19, contre 7 236 jeudi. En soins critiques, le nombre d'admissions a franchi la barre symbolique des 1000 patients, avec 1 072 malades. Les derniers chiffres ci-dessous.
En direct

14:10 - À Montpellier, le centre de vaccination en mairie ouvert ce samedi 

La Ville de Montpellier ouvrira le centre de vaccination de l'Hôtel de ville jusqu'à 21 heures, ce samedi 31 juillet, rapporte actu.fr. Actuellement, la métropole montpelliéraine est touchée par une importante recrudescence des contaminations Covid-19 liées au variant Delta, précise le média. Au 25 juillet, le taux d’incidence était de 618. "L’accélération de la campagne de vaccination est donc une priorité pour contenir l’épidémie. Grâce à la mobilisation de l’ensemble des acteurs et à leur souplesse d’action, près de 145 000 injections ont été réalisées à ce jour dans le centre de vaccination de l’hôtel de ville, le plus important du département, depuis son ouverture", a relevé la mairie.

13:15 - Où en est la vaccination en Polynésie ? 

Alors que le variant Delta fait repartir les contaminations au Covid-19 à la hausse en Polynésie, et que de nouvelles restrictions ont été mises en place, où en est la vaccination sur le territoire français d'Outre-mer situé dans le Pacifique ? Pour sa part, le président Édouard Fritch a tenu à rappeler qu'en Polynésie, seuls 31,5% des gens ont reçu la 1ère injection de vaccin contre le coronavirus. Et à peine 26 % sont complètement vaccinés, comme le rapporte La 1ère. Il a incité les gens à se faire vacciner, notamment les fonctionnaires du département. Enfin, il a invité les parents à faire vacciner leurs enfants de plus de 12 ans.

12:38 - De nouvelles restrictions en Polynésie 

Les cas de contamination au Covid-19 ne cessent d’augmenter en Polynésie, comme le rapporte La 1ère. C'est donc le retour des restrictions comme l'interdiction des manifestations, voire si besoin une éventuelle application du couvre-feu. Concrètement, voici la liste des restrictions : 

  • limitation des regroupements à 20 personnes
  • interdiction des manifestations et des événements de plus de 500 personnes 
  • interdiction des événements festifs comme les mariages dans les salles polyvalentes, bingos, combats de coqs, les chapiteaux, les pirogues à bringue
  • interdiction des concerts dans les cafés et restaurants
  • interdiction des expositions, foires-expo, fêtes foraines, marchés aux puces, vide-grenier
  • dans les restaurants, retour au protocole antérieur avec des tables de 6 personnes et respect d'une distance d'1 m entre chacune d'elles
  • limitation des activités de culte, religieuses ou sportives.

En cas d'aggravation de la situation, le couvre-feu pourrait à nouveau entrer en vigueur.

30/07/21 - 23:40 - 20 nouveaux cas positifs de Covid-19 à Monaco 

FIN DU DIRECT - Dans un tweet publié ce vendredi 30 juillet 2021, le gouvernement de Monaco indique que 20 nouveaux cas positifs et 15 guérisons ont été recensés ce jour. Le bilan sanitaire de la Principauté s’élève donc à 2873 personnes touchées par le coronavirus depuis le début de la crise sanitaire, précise le tweet. 

30/07/21 - 23:00 - Selon l’OMS, le variant Delta ne s’en prend pas spécifiquement aux enfants

Le variant Delta du Covid-19 ne s’en prend pas spécifiquement aux enfants, contrairement à ce que suggèrent certaines hypothèses, a souligné vendredi 30 juillet l’Organisation mondiale de la Santé. "Je serai très claire : nous ne constatons pas que le variant Delta prend pour cible spécifiquement les enfants", a déclaré au cours d’une conférence de presse l’experte américaine Maria Van Kerkhove, la directrice de l’équipe technique Covid-19. L’OMS fait état d’un taux d’infection accru "dans toutes les tranches d’âges", rapporte Sud Info. 

30/07/21 - 22:35 - Le cap des 1000 morts franchi dans l’Hérault

L’Agence régionale de santé (ARS) appelle à la mobilisation alors que l'épidémie de coronavirus ne cesse de s’accroître, comme le rapporte Midi Libre. L'Hérault et la Haute-Garonne sont les départements qui recensent le plus de décès liés au coronavirus depuis le début de la crise. On recense depuis le début de la pandémie 1001 morts dans l'Hérault, 654 dans le Gard, 119 en Lozère, 235 en Aveyron, 368 dans l'Aude et 336 dans les Pyrénées orientales. 

30/07/21 - 22:00 - Plus de la moitié des Bretons totalement vaccinés contre le coronavirus

En Bretagne, selon les chiffres de Santé publique France, 55% des Bretons ont obtenu les deux doses de vaccin contre le Covid-19. Mercredi dernier, 2 213 989 premières doses de vaccin anti-coronavirus avaient été administrées depuis le début de l'année dans la région, rapporte France Bleu. Les Côtes d'Armor sont le neuvième département français à avoir le plus grand nombre d'habitants totalement vaccinés contre le coronavirus (58,6%).

30/07/21 - 21:30 - Deux départements davantage touchés en Bretagne

Depuis début juillet, les taux d'incidence grimpent en flèche en Bretagne. Il est ce vendredi 30 juillet de 101,3 cas pour 100 000 habitants sur l'ensemble de la région (+34 points en une semaine), comme le rapporte France Bleu. Deux départements dépassent les 100 cas pour 100 000 habitants : l'Ille-et-Vilaine (118,6) et le Morbihan (109,9). Ces taux sont semblables à ceux de la fin du mois de mai, précise le média. 

30/07/21 - 20:50 - "Vingt fois moins de risques d'être hospitalisé avec le Covid quand on est vacciné"

Si 50% des Français sont vaccinés, encore de nombreuses personnes vulnérables au Covid-19 et d'autant plus au variant Delta ne sont pas encore protégées. Selon Alain Fischer, professeur d'immunologie, cette large part de la population encore en proie au virus risque de submerger les hôpitaux : "Même si l'accélération de la vaccination est remarquable, il reste quand même  5 millions de personnes fragiles, âgées, malades ou précaires à vacciner. Et il va falloir pousser les feux très fort dans les semaines à venir , alors que le nombre d'hospitalisations et d'admissions en soins intensifs augmente". Dans Les Echos, le conseiller du gouvernement sur la stratégie vaccinale rappelle : "Les vaccins à ARN-messager, mais aussi AstraZeneca et Janssen, sont tous efficaces. Avec un schéma de vaccination complet, la protection contre le risque de tomber malade est de 80-90 %. Elle dépasse 90 % contre le risque de développer une forme grave. D'ailleurs, 95 % des personnes hospitalisées pour Covid ne sont pas vaccinées ou bien partiellement vaccinés, ce qui suggère qu'il y a vingt fois moins de risques avec le vaccin."

30/07/21 - 20:15 - Où en est l’épidémie de coronavirus en Bretagne ? 

L'épidémie de coronavirus continue sa progression en Bretagne, comme le rapporte France Bleu. Si la région reste toutefois beaucoup moins touchée que les territoires du sud de la France, la quatrième vague de Covid-19 est bel et bien présente. Les quatre départements sont même tous passés jeudi 29 juillet au-dessus du fameux seuil d'alerte, fixé à 50 pour 100 000 habitants. De nouvelles restrictions, notamment le port du masque obligatoire, sont mises en place, détaillent nos confrères. 

En savoir plus

Quel est le dernier bilan du coronavirus en France ?

Plus de 24 000 nouveaux cas ont été enregistrés ce vendredi 30 juillet 2021. La moyenne sur 7 jours passe à 21 497 cas contre 20 818 hier. Concernant les décès, 60 morts en 24 heures (hors Ehpad) ont été recensés, soit 33 de plus qu'hier et 34 de plus que vendredi dernier. Du côté des admissions à l’hôpital, 640 ont été comptabilisés en 24 heures, soit 139 de plus qu'hier et 310 de plus comparé à vendredi dernier. Enfin, pour les réanimations, 135 sont à déplorer. Soit 74 de plus qu'hier et 96 de plus que vendredi dernier. Les données détaillées : 

  • 6 103 548 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 24 309 de plus
  • 111 817 décès au total (Ehpad compris), soit 60 de plus
  • 85 312 décès à l'hôpital, soit 60 de plus
  • 7 363 personnes actuellement hospitalisées, soit 127 de plus
  • 1072 personnes actuellement en réanimation, soit 57 de plus
  • 640 nouveaux admis à l'hôpital (+139) et 165 en réanimation (+74)
  • 391 216 personnes sorties de l'hôpital, soit 432 de plus
  • Taux de positivité des tests : 4,29%, soit 0,02 point de plus
  • Taux d'incidence : 214,08 cas/100 000, soit 7,00 points de plus

Quelle est la situation du coronavirus en France ?

Santé publique France dresse chaque semaine un rapport plus complet sur le coronavirus en France, généralement publié le jeudi soir. Dans son point épidémiologique, publié jeudi 29 juillet 2021, pour la semaine 29 (du 19 au 25 juillet). L'agence dit avoir observé une "augmentation du taux d’incidence (191/100 000, +94%) dans toutes les classes d’âge. Il était près de deux fois supérieur à celui de la semaine précédente dans l’ensemble des tranches d’âge." Et d'ajouter : "Au niveau hospitalier, l’augmentation se confirmait pour les nouvelles hospitalisations (+51%) et s’accentuait pour le nombre de nouveaux patients admis en services de soins critiques (+81%)"

Le nombre de cas de Covid et les indicateurs de l'épidémie toujours en hausse. Le taux d'incidence est de 191 cas pour 100 000 habitants, contre 99 sur la semaine 28 avec correction des données, ce qui représente une hausse de 94%. Si une augmentation du taux d'incidence a été enregistrée pour toutes les classes d'âge, c'est chez les 20-29 ans que la hausse est la plus spectaculaire, et du fait inquiétante, avec 613 cas pour 100 000 habitants, soit une progression de 97%. Les 10-19 et 30-39 suivent la même tendance avec des hausses de 85% et 95%. Le taux de positivité des tests a augmenté de 1,4 point, avec un chiffre qui s'élève à 4,1%.

Le variant Delta majoritaire. Cette mutation du Covid-19 représente désormais 82,8% des tests séquencés et interprétables de l'enquête Flash#15 du 13 juillet. Le variant est devenu la mutation majoritaire en métropole lors de la semaine 26.

Dans les hôpitaux, les chiffres repartent à la hausse. La récente augmentation du nombre d'hospitalisations se confirme en S29, tout comme celle des admissions en soins critiques. Au 27 juillet, 7 196 personnes étaient admises à l'hôpital (+3% en sept jours) dont 991 patients en services de soins critiques (+11%). Le nombre d'hospitalisations n'explose pas en revanche celui des admissions est beaucoup plus important en S29 par rapport à S28 avec 51% d'hospitalisations et 81% d'admissions en soins critiques supplémentaires. La hausse est la tendance observée pour tous les indicateurs même le nombre de décès de patients Covid-19. En S29, il augmenté de 22% avec 140 victimes à déplorer au niveau national.

Carte du coronavirus en France

Suivez l'évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.

Depuis la mi-octobre 2020, Santé publique France communique les données d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l'échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu'elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d'appartenance dans la carte ci-dessous.

Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d'une semaine, par rapport à la population totale d'un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s'exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d'habitants,  au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.

Coronavirus