DIRECT. Coronavirus en France : les hôpitaux sortent (un peu) la tête de l'eau

Chargement de votre vidéo
"DIRECT. Coronavirus en France : les hôpitaux sortent (un peu) la tête de l'eau"

DIRECT. Coronavirus en France : les hôpitaux sortent (un peu) la tête de l'eau COVID FRANCE. A mesure que la seconde vague du Covid-19 se termine, la pression retombe très progressivement dans les hôpitaux. On compte encore tout de même 3 800 patients en réanimation. Les infos en direct.

Les infos du mardi 1er décembre

  • La pression retombe très progressivement dans les hôpitaux français. Selon le dernier bilan de Santé publique France, ils ont accueilli 196 nouveaux patients en réanimation sur les dernières 24 heures, pour un total actuel de 3 800 patients. Si l'on fait la moyenne des entrées et des sorties sur ces 24 heures, on compte cinq personnes de moins, ce qui témoigne du chemin encore long à parcourir pour les services hospitaliers. Le nombre d’hospitalisations liées au Covid-19 est stable, s’élevant à un peu plus de 28 000 patients.
  • Le Covid-19 est encore très présent en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, l'une des régions les plus touchées actuellement. Par exemple, dans le Vaucluse, 100% des lits de réanimation sont occupés.
  • La Haute autorité de santé (HAS) a livré ses recommandations lundi 30 novembre sur la campagne de vaccination en France. Elle a préconisé de vacciner en premier les résidents et les salariés des Ehpad, puis l'ensemble des personnes âgées, en commençant par « les personnes ayant plus de 75 ans ainsi que les "professionnels du secteur de la santé, du médico-social et du transport sanitaire, en priorisant les professionnels âgés de plus de 50 ans". En savoir plus sur notre article consacré aux vaccins.
Lire aussi

Consultez les chiffres du coronavirus dans votre commune

Nouveaux cas de covid, taux de positivité des tests, part de la population testée... Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l'évolution de l'épidémie dans votre commune. Voir
 

09:49 - Des tests antigéniques dans des écoles du Val-de-Marne

Comme l'indique le site Actu Val-de-Marne, une campagne de dépistage du Covid-19 va prochainement se tenir dans plusieurs établissements scolaires du département francilien. Il s'agit d'une initiative mise en place par la préfecture du Val-de-Marne, l’ARS Ile-de-France et l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris), avec l’académie de Créteil, qui ont décidé de pratiquer des tests antigéniques. Cela fait suite à la campagne de tests jugée réussie ayant eu lieu dans un lycée du Kremlin-Bicêtre la semaine dernière.

Combien de cas et de morts du coronavirus en France ? Dernier bilan

Les derniers chiffres de Santé publique France sont tombés lundi 30 novembre, et confirment un ralentissement de l'épidémie de coronavirus. 4 005 cas de plus ont été enregistrés dans la journée. Un chiffre assez faible, qui est sans doute lié au week-end, puisque les délais des résultats des tests sont plus longs. En revanche, le nombre de morts est élevé, avec 406 décès supplémentaires en 24 heures. Ce chiffre est, à l'inverse, sans doute lié à un rattrapage du week-end, ce lundi.

  • 2 222 488 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 4 005 de plus
  • 52 731 décès au total (Ehpad compris), soit 406 de plus
  • 36 329 décès à l'hôpital, soit 406 de plus
  • 28 258 hospitalisations en cours, soit 55 de moins
  • 3 751 personnes actuellement en réanimation, soit 5 de moins
  • 1251 nouveaux admis à l'hôpital (+601) et 196 en réanimation (+94)
  • 162 281 personnes sorties de l'hôpital, soit 854 de plus
  • Taux de positivité des tests : 10,9%, soit -0,2 point de moins

NB : les données relatives aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l'épidémie. Concernant les évolutions, il faut distinguer le solde 'net', autrement dit l'évolution tenant compte des entrées, mais aussi des sorties et des décès, des nouveaux admis ('brut') présentés juste en dessous.

Quelle est l'évolution du coronavirus en France ?

Jeudi 27 novembre dans la soirée, Santé publique France a publié comme chaque fin de semaine son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l'épidémie pour la semaine 47 (du 16 au 22 novembre 2020). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés chaque soir, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, SPF fait savoir que la circulation du Covid-19 dans le pays a fortement baissé en une semaine. Les nouveaux cas confirmés, les passages aux urgences, les hospitalisations et les nouvelles admissions en réanimation restent élevés, mais baissent également. Voici les points clés à retenir :

  • Baisse importante des indicateurs de circulation du Covid-19. Si une diminution de la circulation du virus avait déjà été observée en semaine 46, elle se confirme en semaine 47. Le taux de positivité est désormais de 13,2% sur l'ensemble de la France métropolitaine, il était de 16,4% la semaine passée (-3,3 points). Cela concerne toutes les classes d'âges, mais les diminutions les plus fortes sont observées chez les 65-74 ans (-4,9 points) et chez les 45-64 ans (- 3,5 points). Le taux d'incidence, ou nombre de cas pour 100 000 habitants, est désormais fixé à 154 (255/100 000 en S46, - 40%). Là encore, toutes les classes d'âges sont concernées, la diminution la plus marquée étant observée chez les 65-74 ans (- 44%), suivie par les 45-64 ans (- 42%).
  • Nouvelle baisse du nombre de nouveaux cas. En semaine 47, 757 584 personnes ont été testées par RT-PCR pour la première fois. De ces tests, 99 812 nouveaux cas ont été rapportés, un chiffre en forte diminution par rapport à la semaine précédente (165 230 en semaine 46, soit une baisse de -40%). Santé publique France note également la poursuite de la diminution rapide du nombre de nouveaux cas-contact, y compris à risque.
  • Les chiffres à l'hôpital restent élevés, mais continuent leur décrue. Après 4 semaines consécutives de hausse puis une stabilisation en S45, le nombre de passages pour
    suspicion de Covid-19 en S47 était en baisse pour la 2ème semaine consécutive. La diminution des déclarations de nouvelles hospitalisations observée en S46 se poursuit. En S47, 13 585 nouvelles hospitalisations ont été déclarées contre 17 390 en S46, soit -22 %. Le taux d'admissions en réanimation en semaine 47 a diminué dans toutes les régions de France métropolitaine par rapport à la semaine précédente. En semaine 47, on a compté 2 069 nouvelles admissions en réanimation ont été déclarées contre 2 761 en S46, soit -25 %.
  • Les décès liés au Covid-19 sont encore nombreux, malgré une légère baisse. En semaine 47, pas moins de 3 343 décès ont été enregistrés, que ce soit en hôpitaux ou en Ehpad, contre 4 383 en S46. "Néanmoins, la diminution observée pour les décès en ESMS (Établissement ou service social ou médico-social, ndlr) sera très certainement réévaluée dans le prochain point épidémiologique après la consolidation des données", avertit Santé publique France.

Carte du coronavirus en France

Suivez l'évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.
Derniers articles sur le coronavirus