DIRECT. Coronavirus en France : vers l'allègement des restrictions ?

Chargement de votre vidéo
"DIRECT. Coronavirus en France : vers l'allègement des restrictions ?"

DIRECT. Coronavirus en France : vers l'allègement des restrictions ? COVID. Les restrictions mises en place face à l'épidémie de coronavirus en France en passe d'être levées ? C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre Emmanuel Macron. Des propos confirmés et précisés jeudi 16 septembre 2021 par Olivier Véran sur RTL. Mais le ministre de la Santé appelle à la prudence pour éviter une recrudescence.

L'essentiel
  • La situation épidémique face au Covid-19 en France s'est "considérablement améliorée" selon Olivier Véran. Jeudi 16 septembre 2021, le ministre de la Santé a rappelé sur RTL que "l'épidémie n'est pas terminée mais elle a trouvé un rythme de croisière [...] Mais nous ne sommes pas encore tirés d'affaire."
  • Les derniers chiffres de Santé publique France annoncent en effet un taux d'incidence repassé en-dessous de 100 cas pour 100 000 habitants sur une semaine, au niveau national, une première depuis la mi-juillet. Moins de 10 000 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés mercredi en France, confirmant la décrue progressive de l'épidémie. Le dernier bilan détaillé est à retrouver en bas de cette page.
  • Des signaux qui tendent vers le vert et qui pourraient entraîner un allègement prochain des contraintes. C'est ce qu'a laissé entendre Emmanuel Macron mercredi, lors d'un déplacement. Des propos corroborés par Olivier Véran qui annonce que "lorsque nous serons hors d'atteinte, nous pourrons lever un certain nombre de contraintes progressivement."
En direct

18:42 - Combien de soignants suspendus depuis le mercredi 15 septembre ?

C'était la condition pour continuer de travailler : avoir reçu au moins une dose du vaccin contre le Covid-19 avant le mercredi 15 septembre. Soignants, pompiers, ambulanciers... certains professionnels n'ont pas souhaité se faire vacciner et ne peuvent désormais plus exercer. D'après le ministre de la Santé, il y aurait aujourd'hui 3 000 soignants non-vaccinés en France qui ont du rendre leurs blouses blanches... faute de vaccination effectuée. "Beaucoup d'entre eux ont décidé de se faire vacciner, voyant que l'obligation était une réalité", a affirmé Olivier Véran, relayé par nos confrères de France Bleu.

18:02 - Le confinement prolongé en Guadeloupe

Confinée depuis le début du mois d'août, la Guadeloupe va l'être encore pendant une durée indéterminée, a annoncé le préfet Alexandre Rochatte, mercredi 15 septembre 2021. Toutefois, les restrictions seront allégées. A compter de dimanche, le couvre-feu sera reculé à 20 heures (contre 19 heures jusqu'alors) et il sera permis de se déplacer dans un rayon de 10km (contre 5 actuellement). Par ailleurs, le représentant de l'Etat a ajouté que "les plages et les cours d'eau seront ouverts le matin et l'après-midi". Alors que le taux d'incidence est de 200 pour 100 000 habitants, un déconfinement progressif est envisagé dès que l'indicateur atteindra les 75 cas pour 100 000 habitants, mais également lorsque le taux de positivité sera inférieur à 5% (il est à 6,9% actuellement) et la pression hospitalière à 100%. Les autorités tablent sur début octobre pour débuter la levée des restrictions.

14:29 - La France va distribuer 50 millions de masques aux plus modestes

Invité de la matinale de Sudradio jeudi 16 septembre 2021, le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt, a annoncé que l'Etat allait lancer "la distribution de 50 millions de masques pour les ménages français les plus fragiles" dans le cadre de l'épidémie de Covid-19. Les habitants éligibles seront les bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire ou de l'aide médicale d'Etat, ce qui représente 7,5 millions de personnes. Il s'agira de masques textiles, lavables 50 fois. La distribution devrait avoir lieu au cours du mois d'octobre.

11:44 - Emmanuel Macron évoque un allègement des contraintes

Le masque et le pass sanitaire vivent-ils leurs derniers jours ? Dans certains territoires, ce pourrait être le cas. Lors d'un déplacement en Eure-et-Loire mercredi 15 septembre 2021, Emmanuel Macron a évoqué un allègement des contraintes mises en place en France face au coronavirus, au cours d'un échange avec une habitante : "Il y a des départements où on va être amené, de toute façon, à alléger les contraintes en fonction de l'évolution de l'épidémie" a lâché le président de la République. Une possibilité confirmée par Olivier Véran, jeudi sur RTL, tout en tempérant : "Lorsque nous serons hors d'atteinte, nous pourrons lever un certain nombre de contraintes progressivement, en commençant par les territoires les plus verts." Comme depuis le début de l'épidémie, les deux principaux indicateurs que sont le taux d'incidence et le taux d'occupation de lits de réanimation seront déterminants.

10:37 - La situation s'est "considérablement améliorée", la vigilance reste de mise

Enfin le bout du tunnel ? Invité sur RTL jeudi 16 septembre 2021, Olivier Véran a affirmé que la situation face à l’épidémie de coronavirus en France s’était "considérablement améliorée" ces derniers jours, mettant en avant la vaccination et le pass sanitaire comme déterminants dans le ralentissement de la pandémie. Le ministre de la Santé a toutefois appelé à maintenir la vigilance car « nous ne sommes pas encore tirés d'affaire", même si une levée des restrictions dans les départements où le virus circule le moins commence à être étudiée.

En savoir plus

Quel est le dernier bilan du coronavirus en France ?

Excellente nouvelle sur le front de l'épidémie de coronavirus en France ce mercredi 15 septembre 2021. Si moins de 10 000 nouveaux cas ont à nouveau pu être enregistrés, le taux d'incidence est quant à lui enfin repassé sous la barre symbolique des 100 cas pour 100 000 habitants au niveau national (99,22 cas pour être exact). Un tel chiffre n'avait pas été répertorié depuis la mi-juillet. Le bilan détaillé du Covid-19 en France :

  • 6 926 604 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 9 144 de plus
  • 217 297 cas en Ehpad, soit 54 de plus depuis mardi
  • 115 803 décès au total (Ehpad compris), soit 80 de plus
  • 89 033 décès à l'hôpital, soit 77 de plus
  • 26 770 décès en Ehpad, soit trois de plus depuis mardi
  • 9 555 personnes actuellement hospitalisées, soit 184 de moins
  • 1 959 personnes actuellement en réanimation, soit 41 de moins
  • 452 nouveaux admis à l'hôpital (-125) et 119 en réanimation (-18)
  • 416 030 personnes sorties de l'hôpital, soit 540 de plus
  • Taux de positivité des tests : 1,88%, soit 0,03 point de moins
  • Taux d'incidence : 99,22 cas/100 000, soit 1,36 point de moins

Quelle est la situation du coronavirus en France ?

Dans son dernier point épidémiologique, publié chaque jeudi, Santé publique France fait le point sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus en France. Pour la semaine 35, du 30 août au 5 septembre, la circulation du coronavirus en France diminue toujours sur l'ensemble du territoire et tend à s'améliorer dans les Outre-mer même si la situation reste encore préoccupante notamment à Mayotte. En métropole, c'est en région PACA et Occitanie que les indicateurs sont les plus élevés et ne baissent pas.

  • En métropole, les taux d'incidence restent élevés, notamment en Provence-Alpes-Côte d'Azur et en Occitanie. À l'échelle nationale, le taux d'incidence du coronavirus atteint 137 cas pour 100 000 habitants, soit une diminution de 24% par rapport à la semaine précédente.
  • Le variant Delta du Covid-19 reste majoritaire en France. La mutation a été détectée dans 98,3% des tests séquencés, selon les conclusions de Santé publique France au 17 août.
  • Les hospitalisations sont en diminution en semaine 35, avec 20% de personnes hospitalisées en moins sur cette période, soit un bilan de 4 248 patients Covid-19 à l'hôpital, dont 1 022 en services de soins critiques (baisse de 14%).

Carte du coronavirus en France

Suivez l'évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.

Depuis la mi-octobre 2020, Santé publique France communique les données d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l'échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu'elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d'appartenance dans la carte ci-dessous.

Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d'une semaine, par rapport à la population totale d'un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s'exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d'habitants,  au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.

Coronavirus