DIRECT. Coronavirus en France : près de 21 300 cas de plus, pression sur les hôpitaux

Chargement de votre vidéo
"DIRECT. Coronavirus en France : près de 21 300 cas de plus, pression sur les hôpitaux"

DIRECT. Coronavirus en France : près de 21 300 cas de plus, pression sur les hôpitaux COVID FRANCE. Les derniers chiffres de l'épidémie sont toujours aussi inquiétants : 21 271 nouveaux cas de Covid-19 ont été comptabilisés ces dernières 24 heures, un niveau plus élevé que la semaine dernière. La pression dans les hôpitaux se poursuit, alors que les nouvelles admissions en réanimation augmentent dans toutes les régions de France métropolitaine.

Cas, morts... Dernier bilan du coronavirus

Selon le dernier bilan de l'épidémie, en date du vendredi 15 décembre, près de 21 300 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés dans les dernières 24 heures, un chiffre plus élevé que vendredi dernier, où 19 814 cas avaient été comptabilisés. En moyenne sept jours, les contaminations s'élèvent à 18 000 cas, un volume encore très élevé chaque jour. Si les nouvelles hospitalisations sont en baisse, avec 1 630 nouveaux admis à l'hôpital (-55), les nouvelles admissions en réanimation augmentent, avec 249 patients admis dans les dernières 24 heures, soit 43 personnes supplémentaires. Comme chaque vendredi, le bilan inclut les personnes décédées dans les Ehpad, soit 636 morts à déplorer depuis mardi. Du côté des hôpitaux, 280 personnes ont perdu la vie ces dernières 24 heures. Voici tous les chiffres :

  • 2 872 941 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 21 271 de plus
  • 159 791 cas en Ehpad (chiffre mis à jour ce soir)
  • 69 949 décès au total (Ehpad compris), soit 636 de plus
  • 48 590 décès à l'hôpital, soit 280 de plus
  • 21 359 décès en Ehpad, soit 356 de plus depuis mardi
  • 25 043 hospitalisations en cours, soit 26 de plus
  • 2 740 personnes actuellement en réanimation, soit 14 de plus
  • 1 630 nouveaux admis à l'hôpital (-55) et 249 en réanimation (+43)
  • 208 071 personnes sorties de l'hôpital, soit 1 269 de plus

NB : les données relatives aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l'épidémie. Concernant les évolutions, il faut distinguer le solde 'net', autrement dit l'évolution tenant compte des entrées, mais aussi des sorties et des décès, des nouveaux admis ('brut') présentés juste en dessous.

Les infos du vendredi 15 janvier

  • Ce jeudi soir, Jean Castex a tenu une conférence de presse lors de laquelle le Premier ministre a fait plusieurs annonces. Couvre-feu, écoles, vaccins, variants du Covid-19... Retrouvez toutes les annonces de Jean Castex.
  • Santé publique France a publié son dernier point épidémiologique hebdomadaire. Un point qui révèle que la circulation du Covid-19 a encore augmenté et que la pression sur les hôpitaux ne baisse pas. Le point épidémiologique complet.
  • D'après le dernier bilan du coronavirus, le nombre de contamination continue d'être particulièrement élevé : près de 21 300 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés ces dernières 24 heures, ce qui est supérieur au bilan du vendredi précédent, où 19 814 cas avaient été recensés. Bien qu'en dessous de la barre des 3 000 patients, les nouvelles réanimations sont en augmentation, avec 249 patients admis, soit 43 de plus que la veille.
  • Le site de prise de rendez-vous pour la vaccination contre le Covid-19 est de nouveau opérationnel depuis ce vendredi matin. Face à un afflux considérable de connexion ce jeudi, premier jour de sa mise en ligne, sante.fr n'était plus disponible.
Lire aussi

Consultez les chiffres du coronavirus dans votre commune

Nouveaux cas de Covid, taux de positivité des tests, part de la population testée... Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l'évolution de l'épidémie dans votre commune. Voir
 

19:51 - Mauricio Pochettino, l'entraîneur du Paris SG, testé positif au Covid-19

Le tout nouveau entraîneur du Paris-Saint-Germain (PSG), Mauricio Pochettino, a été testé positif au Covid-19. Le club de Ligue 1 a annoncé la nouvelle dans un communiqué ce vendredi, à la veille du match opposant l'équipe parisienne au SCO d'Angers, à l'occasion de la 20e journée du championnat. L'entraîneur va "respecter l'isolement" et est "soumis à un protocole sanitaire approprié", a fait savoir le club sur Twitter, qui précise que ses adjoints prendront le relai.

19:30 - Les admissions en réanimation au hausse

D'après les derniers chiffres de l'épidémie, 249 personnes ont été admises en réanimation ces dernières 24 heures, soit 43 patients supplémentaires par rapport au bilan de la veille. Côté hospitalisations, 1 630 personnes ont été admises dans les hôpitaux ces dernières 24 heures, soit 55 de moins. À l'heure actuelle, 25 043 personnes sont hospitalisées dont 2 740 en réanimation.

19:27 - 636 personnes sont mortes du Covid-19

Ces dernières 24 heures, 280 personnes sont mortes à l'hôpital des suites du Covid-19, ce qui porte à 48 590 le nombre total de morts à déplorer dans les hôpitaux de France. Au niveau des Ehpad, dont les chiffres ne sont communiqués que le mardi et le vendredi, 356 personnes sont mortes depuis le précédent bilan, soit 21 359 décès depuis le début de l'épidémie. D'après le dernier bilan de Santé publique France, le Covid-19 a entraîné la mort de 69 949 personnes en France.

19:23 - 21 271 nouveaux cas de Covid-19

D'après le dernier bilan de l'épidémie, 21 271 nouvelles personnes ont été contaminées par le Covid-19, un chiffre élevé par rapport à vendredi dernier, où 19 814 nouveaux cas avaient été détectés.

19:15 - Un certificat de vaccination pour les voyages internationaux : l'OMS est contre

Ce vendredi, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) s'est positionnée contre l'instauration de certificats de vaccination contre le Covid-10 comme conditions pour les voyages internationaux. Selon le comité, qui s'est opposé "pour le moment" à cette mesure, "il y a toujours trop d'inconnues fondamentales en terme d'efficacité des vaccins pour réduire la transmission et les vaccins ne sont encore disponibles qu'en quantité limitée". Par ailleurs, une preuve de vaccination ne doit pas pour autant écarter les autres mesures sanitaires, notamment les gestes barrières. 

18:51 - Le variant britannique représente 1,4% des tests positifs

D'après le professeur Bruno Lina, membre du Conseil scientifique, le variant britannique représente 1,4% des tests positifs effectués en France. "Toutes les mesures que l'on prendra ne feront pas disparaître le mutant britannique qui va se substituer au virus actuel", a indiqué le professeur de virologie du CHU de Lyon, à l'AFP. Selon l'expert, également directeur du Centre national de référence des virus infectieux respiratoires à l'hôpital de la Croix Rousse : "C'est une bascule inéluctable". Pour autant, il est "très peu probable" que le variant représente "30%" des tests fin janvier. "Si jamais ça arrive, c'est qu'à un moment donné, on a raté le contrôle de la circulation de ce virus", estime le professeur. 

18:31 - Les Bouches-du-Rhône en tête des réanimations

D'après le dernier bilan de l'épidémie, les Bouches-du-Rhône figurent en tête des départements où les hôpitaux recensent le plus de patients en réanimation. À l'heure actuelle, 181 personnes sont admises en réanimation, un service qui concerne les cas dont les symptômes de Covid-19 sont les plus graves. C'est neuf patients de plus en 24 heures. Le Rhône suit, avec 126 patients actuellement en réanimation (+14), puis Paris, avec 123 cas en réanimation (+9). 

18:16 - Le profil des patients admis en réanimation

Entre le 5 octobre et le 12 janvier, parmi les 4 887 patients admis en réanimation pour un diagnostic confirmé de Covid-19, 71% étaient des hommes, rapporte Santé publique France dans son point épidémiologique. L’âge médian des patients était de 68 ans et 63 % étaient âgés de 65 ans et plus. Enfin, 89 % des patients admis en réanimation présentaient au moins une comorbidité.

18:02 - Une augmentation des admissions en réanimation

Selon le dernier point épidémiologique de Santé publique France, du 4 au 10 janvier, le taux hebdomadaire de nouvelles admissions en réanimation a augmenté dans toutes les régions de France métropolitaine, excepté dans le Grand Est (-8 %), en Bourgogne-Franche-Comté (-7 %), en Bretagne (-6 %) et dans le Centre-Val de Loire (-2 %). Dans les régions d’outre-mer, le plus fort taux hebdomadaire d’admissions en réanimation de patients Covid a été observé à La Réunion et en Guyane (0,35 admission pour 100 000 habitants).

17:45 - Trois nouveaux cas du variant britannique en Occitanie

Les contaminations liées au variant britannique commencent à émerger sur le territoire. Après l’Île-de-France et les Pays de la Loire, trois nouveaux cas ont été diagnostiqués ce vendredi en Occitanie, rapporte l’Agence régionale de santé. L’un des trois patients réside dans l’Hérault, les deux autres en Haute-Garonne.

17:29 - Le point sur les hospitalisations

Après une diminution en semaine 52 (du 21 au 27 décembre), puis une stabilisation en semaine 53 (du 28 au 3 janvier), le nombre de déclarations de nouvelles hospitalisations pour une infection au Covid-19 a augmenté début janvier. 8 872 nouvelles hospitalisations ont ainsi été déclarées du 4 au 10 janvier, contre 7 460 en la semaine précédente, soit + 19 %.

17:15 - Deux cas possibles du variant britannique dans les Hauts-de-Seine

À l’issue d’une campagne dépistage massif réalisée à Bagneux, dans les Hauts-de-Seine, la mairie de la commune a confirmé une dizaine de cas positifs de coronavirus, dont "deux cas possibles de variants anglais non confirmés à ce jour", rapporte France Bleu Paris. Des analyses supplémentaires sont en cours et les patients concernés ont été isolés.

17:01 - Un taux de reproduction supérieur à 1 sur l’ensemble du territoire

Selon les données de Santé publique France, le taux de reproduction du coronavirus (R-effectif) était supérieur à 1 dans l’ensemble des régions de France (1,19 en moyenne). La Bretagne présente le taux le plus élevé (1,34), suivie de la Nouvelle-Aquitaine (1,30) de l’Occitane (1,29) et de la Normandie (1,26).

16:43 - 5 543 passages aux urgences pour suspicion de cas

En semaine 1, du 4 au 10 janvier, 5 543 passages aux urgences pour une suspicion de contamination au Covid-19 ont été enregistrés en France, rapporte Santé publique France dans son point épidémiologique. Après 3 semaines de hausse, ce nombre, tous âges confondus, se stabilise sur cette semaine (5 502 passages en semaine 53, fin décembre, soit + 0,7 %). Les hospitalisations après un passage aux urgences pour une suspicion de contamination étaient, elles, en légère hausse à 58 %.

16:30 - Le trajet du vaccin, du congélateur à l’Ehpad

Dans le Haut-Rhin, le Groupement Hospitalier Mulhouse Sud Alsace a reçu à l’heure actuelle 1 950 doses du vaccin anti-Covid Pfizer, en attendant une première livraison de celui de Moderna, décrit France Inter. De la pharmacie de l’hôpital à l’injection en Ehpad, le média a suivi le parcours des précieuses fioles. Le lieu de départ est tenu secret. Les traitements partent ensuite dans le coffre d’une camionnette blanche, maintenus à baisse température. À l’intérieur de l’EHPAD, une fois les doses livrées, il n’y a pas de temps à perdre. La vaccination des résidents se fait dans la foulée, presque immédiatement.

16:16 - Le bilan des contaminations dans les Ehpad

Depuis début juillet 2020, le nombre de signalements de cas de coronavirus dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux a augmenté, pour atteindre un pic durant la dernière semaine de décembre, avec 1 693 signalements enregistrés. Dans le détail, du 4 au 10 janvier, 522 signalements ont été enregistrés dans ces établissements.    

16:02 - Pfizer annonce une baisse des livraisons de son vaccin dans les prochaines semaines

Selon franceinfo, une baisse des livraisons du vaccin anti-Covid de Pfizer est à prévoir entre fin janvier et début février. Le laboratoire n’a pas communiqué les chiffres exacts de cette baisse, qui devrait toucher tous les pays européens, mais a expliqué qu’elle était liée aux aménagements nécessaires pour augmenter sa capacité de production.

15:46 - Le variant amazonien, aussi contagieux que le Britannique ?

Au Brésil, les hôpitaux de l’État d’Amazonas sont débordés par l’afflux de nouveaux patients Covid. Un nouveau variant du coronavirus circule en effet dans la région depuis quelques semaines et à en croire les données recueillies, ce dernier pourrait être aussi contagieux que le variant britannique. Selon Felipe Naveco, chercheur de l’Institut brésilien Leonidas, 50 % des cas de Covid-19 enregistrés en novembre dans l’État seraient dus à ce variant.

15:33 - 9 % de décès en plus enregistrés en 2020

La Direction générale de la santé (DGS) a communiqué ce vendredi les données de l’Insee concernant la mortalité en France en 2020. À la date du 15 janvier, 667 400 morts toutes causes confondues ont été enregistrés en 2020 en France, soit 9 % de plus qu’en 2018 ou 2019, rapporte BFMTV. L'Insee souligne d'ailleurs que le plus fort "excédent de mortalité" a été enregistré en Île-de-France et dans le Grand Est, particulièrement touchées par l'épidémie de coronavirus, et entre entre mars et avril, une période correspondant à la première vague des décès liés à l'épidémie de coronavirus.

15:17 - Un taux d’incidence très élevé en Normandie

L’Agence régionale de santé de Normandie s’alarme des chiffres très élevés de circulation du virus enregistrés à Argentan dans l’Orne. Le taux d’incidence y culmine en effet à 446 cas pour 100 000 habitants. "À l’heure actuelle, nous n’avons pas d’explication. Par exemple, il ne s’agit pas d’un cluster purement identifié dans un Ehpad. (…) Une analyse a été demandée aux équipes de Santé publique France", précise l’ARS.

LIRE PLUS

Quelle est l'évolution du coronavirus en France ?

Comme chaque fin de semaine, Santé publique France a publié ce jeudi dans la soirée, son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l'épidémie de coronavirus dans le pays pour la semaine 01 (du 4 au 10 janvier 2021). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés chaque soir, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, SPF s'inquiète de la "forte augmentation du nombre de cas confirmés" de Covid en France, "plus marquée chez les moins de 20 ans" et de la pression qui continue de peser sur les hôpitaux. Voici ce qu'il faut retenir de ce point épidémiologique :

  • Les indices de circulations du Covid-19 ont tous augmenté en semaine 01. Le nombre de cas confirmés a augmenté de 30% avec près de 29 000 cas de plus entre les semaines 53 et 01. Le taux de positivité national est désormais de 6,5%, alors qu'il était de 5,4% en S53. Le taux national d’incidence (nombre de cas de Covid-19 pour 100 000 habitants) a bondi de 30%, passant de 145/100 000 en semaine 53 à 188 en semaine 01.
  • Les variant du Covid-19 progressent, Santé publique France note l'identification de 66 cas d’infection au variant VOC 202012/01 (Royaume-Uni) et de 3 cas d’infection au
    variant 501Y.V2 (Afrique du Sud). Ces cas correspondent à des tests prélevés entre le 13 décembre 2020 et le 4 janvier 2021, précise SPF. Le ministre de la Santé Olivier Véran a pour sa part évoqué ce jeudi en conférence de presse entre 200 et 300 nouveaux cas quotidiens du variant.
  • La pression augmente en milieu hospitalier avec une nouvelle hausse des hospitalisations en France. 8 872 nouvelles hospitalisations ont été déclarées en S01 contre 7 460 en S53, soit +19%. Autre élément inquiétant, le nombre de nouvelles admissions en réanimation a augmenté, passant de 1 135 en S53 à 1 375 en S01, soit +21%. Tout cela alors que les chiffres de réanimation s'étaient stabilisés entre les semaines 49 et 53.
  • Le nombre hebdomadaire de décès reste élevé, même s'il est stable. En semaine 01, 2298 décès étaient recensés, "mais les données n’étant pas consolidées, cette tendance ne peut pas encore être interprétée", précisé Santé publique France. En semaine 53, dernière semaine de l'année 2020, on avait compté 2360 décès.
  • Les régions les plus touchées par le Covid-19, tant en circulation du virus qu'en mortalité, restent Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand Est et Auvergne-Rhône-Alpes.

Carte du coronavirus en France

Suivez l'évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.

Depuis la mi-octobre, Santé publique France communique les données d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l'échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu'elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d'appartenance dans la carte ci-dessous.

Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d'une semaine, par rapport à la population totale d'un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s'exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d'habitants,  au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.

Derniers articles sur le coronavirus