DIRECT. Coronavirus en France : près de 27 000 nouveaux cas, l'OMS appelle à un moratoire sur les doses de rappel

Chargement de votre vidéo
"DIRECT. Coronavirus en France : près de 27 000 nouveaux cas, l'OMS appelle à un moratoire sur les doses de rappel"

DIRECT. Coronavirus en France : près de 27 000 nouveaux cas, l'OMS appelle à un moratoire sur les doses de rappel COVID. 26 829 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés, selon le bilan de Santé publique France diffusé mardi 3 août 2021. Dans certaines régions, à l'instar de la Corse et la Provence-Alpes-Côte d'Azur qui ont déclenché le "plan blanc" à l'hôpital, les mesures restrictives sont renforcées. La Guadeloupe reconfine dès ce mercredi.

L'essentiel

Les infos du mercredi 4 août 

  • 26 829 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés, d'après le bilan de Santé publique France diffusé mardi 3 août 2021. 56 décès sont à déplorer, soit 29 de plus que mardi dernier. À l'hôpital, 818 admissions ont été enregistrées, soit 130 de plus que la veille et 261 de plus qu'une semaine auparavant. 218 personnes ont été admises en réanimation. Toutefois, un plateau semble se dessiner, comme le souligne Le Parisien. En effet, si Jean-François Delfraissy annonçait 50 000 cas quotidiens début août, le nombre de contaminations s'élève à environ 22 000 cas, en moyenne. À noter que la situation n'est pas la même dans toutes les régions et selon les tranches d'âge.
  • La région Provence-Alpes-Côte d'Azur a déclenché le "plan blanc" dans les hôpitaux. L'Agence régionale de santé avait indiqué mardi soir que ce dispositif serait activé pour permettre aux établissements de santé de faire face à l'explosion du nombre d'hospitalisations. En Corse, ce dispositif a été déclenché mardi. Lors d'une conférence de presse mercredi matin, François Ravier, le préfet de Haute-Corse, a donné des précisions sur les mesures imposées. Les hôtels, cafés et restaurants cesseront leur activité à 1h du matin. Quant aux kermesses, fêtes de village et rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique, ils seront interdits.
  • Après la Martinique et la Réunion, la Guadeloupe renoue avec un confinement assorti d'un couvre-feu, entre autres. Cette mesure a été prise par le préfet de l'île, Alexandre Rochette en vertu du nombre croissant de cas de Covid-19 sur un territoire où la population n'est que très peu vaccinée. Elle prend effet à compter de mercredi 4 août à 20h (heure locale) pour une durée de trois semaines. Aussi, pour "casser la courbe", les résidents de l'île sont soumis à un couvre-feu de 20h à 5h, les bars et terrasses seront fermés et les déplacements seront conditionnés à un périmètre de 10km autour du domicile, sauf pour les motifs impérieux.
  • Alors que plusieurs pays ont annoncé la proposition d'une troisième injection de vaccin à leur population pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, l'OMS a appelé mercredi à un moratoire sur les doses de rappel jusqu'à fin septembre, rapporte l'AFP relayée par 20 Minutes. "Nous avons un besoin urgent de renverser les choses : d’une majorité de vaccins allant dans les pays riches à une majorité allant dans les pays pauvres", a précisé Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'institution, lors d'un point de presse à Genève.
  • La Commission européenne a conclu un contrat avec la société pharmaceutique américaine Novavax pour précommander 200 millions de doses de vaccin contre le Covid-19 dès qu'il aura été approuvé par l'Agence européenne des médicaments, indique l'AFP dont LCI se fait l'écho.
En direct

17:49 - Quels chiffres en Corse ?

[Fin du direct] D'après les derniers chiffres de Santé publique France diffusés mardi 3 août, en Corse, le nombre de personnes hospitalisées dans la région est de 65 patients, avec huit nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 14 malades étaient en réanimation, avec trois nouvelles entrées dans la journée. Le taux d'occupation des lits de réanimation, à l'échelle régionale, est de 77,8%. Le dernier taux d'incidence mesuré dans la région était de 654,5 cas pour 100 000 habitants, avec une tendance à la hausse. Le R effectif est de 1,38, signe d'une épidémie en progression. 207 personnes sont mortes du coronavirus depuis le début de l'épidémie dans la région, avec un décès de plus dans les dernières 24 heures.

17:26 - Pandémie de Covid-19 : les Français sont moins attirés par le sud de l'Europe

En raison de la pandémie de Covid-19, les Français sont moins tentés par le sud de l'Europe. En cette période estivale, le comparateur de prix en ligne Liligo a observé d'importantes chutes dans les réservations de vols à destination de la Grèce, Malte, le Portugal ou encore l'Espagne ces dernières semaines, rapporte Le Parisien. En Espagne, une chute de 58% des recherches de vols a, par exemple, été constatée.

17:10 - Où en est-on dans le Grand Est ?

Selon le dernier bilan du Covid-19 publié mardi, dans le Grand Est, le nombre de personnes hospitalisées dans la région est de 444 patients, avec 28 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 64 malades étaient en réanimation, avec sept nouvelles entrées dans la journée. Le taux d'occupation des lits de réanimation, à l'échelle régionale, est de 13,8%. Le dernier taux d'incidence mesuré dans la région était de 130,7 cas pour 100 000 habitants, avec une tendance à la baisse. Le R effectif mesuré le 3 août 2021 était de 1,32, signe d'une épidémie en progression. 10 247 personnes sont mortes du coronavirus depuis le début de l'épidémie dans la région, avec 3 décès de plus dans les dernières 24 heures.

16:53 - Le point en Martinique

Selon le dernier bilan de Santé publique France daté de mardi 3 août, en Martinique, le nombre de personnes hospitalisées est de 220 patients, avec 45 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 45 malades sont en réanimation, avec dix nouvelles entrées dans la journée.. Le taux de positivité des tests, mesuré à la date du 31 juillet 2021, était de 17,4% (en baisse) alors que le taux d'incidence était de 1074,8 cas pour 100 000 habitants (en hausse). 147 personnes sont mortes du coronavirus depuis le début de l'épidémie dans le département, dont quatre décès dans les dernières 24 heures.

16:38 - Un essoufflement de la quatrième vague ?

Alors que la Corse et la région Paca ont déclenché le "plan blanc" dans les hôpitaux, un plateau semble se dessiner, souligne Le Parisien. En effet, le professeur Jean-François Delfraissy annonçait 50 000 cas quotidiens début août, et il s'avère que la moyenne est, finalement, d'environ 22 000 contaminations par jour. Toutefois, la situation varie selon les régions et les tranches d'âge.

16:23 - Novavax : l'Union européenne précommande 200 millions de doses de vaccin

La Commission européenne a conclu un contrat avec la société pharmaceutique américaine Novavax pour précommander 200 millions de doses de vaccin contre le Covid-19 dès qu'il aura été approuvé par l'Agence européenne des médicaments, indique l'AFP dont LCI se fait l'écho. "Notre nouvel accord avec Novavax élargit notre portefeuille de vaccins en y ajoutant un autre vaccin à base de protéines, une plateforme qui s'avère prometteuse dans les essais cliniques", a déclaré la commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides.

16:04 - "Plan blanc" activé en région Paca

Comme annoncé par l'Agence régionale de santé mardi soir, le "plan blanc" est bel et bien activé dans les hôpitaux de Provence-Alpes-Côte d'Azur ce mercredi 4 août, rapporte Le Parisien. Selon le dernier bilan de Santé publique France dévoilé hier, le nombre de personnes hospitalisées dans la région est de 1 045 patients, avec 139 nouveaux admis en 24 heures. 197 malades sont en réanimation, avec 42 nouvelles entrées dans la journée. Le taux d'occupation des lits de réanimation, à l'échelle régionale, est de 42,8%.  Le R effectif mesuré mercredi était de 1,44, signe d'une épidémie en progression. 8 127 personnes sont mortes du coronavirus depuis le début de l'épidémie dans la région, avec neuf décès de plus dans les dernières 24 heures.

15:49 - Doses de rappel : l'OMS appelle à un moratoire jusqu'à fin septembre

Alors que plusieurs pays ont annoncé la proposition d'une troisième injection de vaccin à leur population pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, l'OMS appelle ce mercredi à un moratoire jusqu'à fin septembre, rapporte l'AFP relayée par 20 Minutes. "Nous avons un besoin urgent de renverser les choses : d’une majorité de vaccins allant dans les pays riches à une majorité allant dans les pays pauvres", a précisé Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'institution, lors d'un point de presse à Genève.

15:34 - Les chiffres dans les Alpes-Maritimes

D'après le dernier bilan de Santé publique France dévoilé mardi 3 août, dans les Alpes-Maritimes, le nombre de personnes hospitalisées est de 193 patients, avec 21 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 42 malades sont en réanimation, avec huit nouvelles entrées dans la journée. Le taux d'occupation des lits de réanimation, à l'échelle régionale, est de 42,8%. Le taux de positivité des tests, mesuré à la date du 31 juillet 2021, était de 7,4% (en baisse) alors que le taux d'incidence était de 733,1 cas pour 100 000 habitants (en baisse). 1 542 personnes sont mortes du coronavirus depuis le début de l'épidémie dans le département, dont trois décès dans les dernières 24 heures.

15:19 - "Les infections chez les personnes vaccinées ne signifient pas que les vaccins ne fonctionnent pas"

Selon l'Agence européenne des médicaments, "les infections chez les personnes vaccinées ne signifient pas que les vaccins ne fonctionnent pas". À travers un communiqué, l'Agence et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies appellent une nouvelle fois la population à se faire vacciner contre le Covid-19, rapporte Le Parisien. "Bien que l’efficacité de tous les vaccins contre le Covid-19 autorisés dans l’UE soit très élevée, aucun vaccin n’est efficace à 100 %", soulignent-ils. Et d'ajouter : "Lorsque des infections surviennent, les vaccins peuvent prévenir dans une large mesure les maladies graves et réduire considérablement le nombre de personnes hospitalisées en raison de Covid-19 ."

15:05 - Le point à La Réunion

Selon le dernier bilan de Santé publique France en date du mardi 3 août, à La Réunion, le nombre de personnes hospitalisées est de 171 patients, avec 22 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 48 malades sont en réanimation, avec deux nouvelles entrées dans la journée. Le taux de positivité des tests, mesuré à la date du 31 juillet 2021, était de 9,2% (en hausse) alors que le taux d'incidence était de 393,9 cas pour 100 000 habitants (en hausse). 294 personnes sont mortes du coronavirus depuis le début de l'épidémie, dont quatre décès dans les dernières 24 heures.

14:41 - En Corse, les restaurateurs craignent pour leur activité

Alors que les restrictions sanitaires sont renforcées en Corse, avec notamment la fermeture des bars et restaurants à 1 heure du matin, les professionnels s'inquiètent pour leur activité : "On espère que notre profession ne sera pas la seule à porter l’ensemble du poids sanitaire", déclare la présidente de l’Umih de Haute-Corse, Karina Goffi, citée par franceinfo.

LIRE PLUS
En savoir plus

Quel est le dernier bilan du coronavirus en France ?

Selon le dernier bilan de Santé publique France en date du mardi 3 août, 26 829 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés, soit 21 645 cas de plus que la veille. La moyenne sur sept jours passe à 21 788 cas contre 21 794 la veille. 56 nouveaux décès ont été enregistrés, soit 29 de plus que mardi dernier. La pression dans les hôpitaux se confirme, avec 818 admissions en 24 heures, soit 130 de plus que lundi et 261 de plus comparé à mardi dernier. 218 patients ont été admis en réanimation, soit 48 de plus que la veille et 97 de plus que mardi dernier. Voici le détail des chiffres :

  • 6 178 632 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 26 829 de plus
  • 111 985 décès au total (Ehpad compris), soit 56 de plus
  • 85 480 décès à l'hôpital, soit 56 de plus
  • 7 974 personnes actuellement hospitalisées, soit 134 de plus
  • 1331 personnes actuellement en réanimation, soit 99 de plus
  • 818 nouveaux admis à l'hôpital (+130) et 218 en réanimation (+48)
  • 392 634 personnes sorties de l'hôpital, soit 579 de plus
  • Taux de positivité des tests : 4,15%, soit -0,08 point(s) de moins
  • Taux d'incidence : 225,02 cas/100 000, soit -0,28 point(s) de moins

Quelle est la situation du coronavirus en France ?

Santé publique France dresse chaque semaine un rapport plus complet sur le coronavirus en France, généralement publié le jeudi soir. Dans son point épidémiologique, publié jeudi 29 juillet 2021, pour la semaine 29 (du 19 au 25 juillet). L'agence dit avoir observé une "augmentation du taux d’incidence (191/100 000, +94%) dans toutes les classes d’âge. Il était près de deux fois supérieur à celui de la semaine précédente dans l’ensemble des tranches d’âge." Et d'ajouter : "Au niveau hospitalier, l’augmentation se confirmait pour les nouvelles hospitalisations (+51%) et s’accentuait pour le nombre de nouveaux patients admis en services de soins critiques (+81%)"

Le nombre de cas de Covid et les indicateurs de l'épidémie toujours en hausse. Le taux d'incidence est de 191 cas pour 100 000 habitants, contre 99 sur la semaine 28 avec correction des données, ce qui représente une hausse de 94%. Si une augmentation du taux d'incidence a été enregistrée pour toutes les classes d'âge, c'est chez les 20-29 ans que la hausse est la plus spectaculaire, et du fait inquiétante, avec 613 cas pour 100 000 habitants, soit une progression de 97%. Les 10-19 et 30-39 suivent la même tendance avec des hausses de 85% et 95%. Le taux de positivité des tests a augmenté de 1,4 point, avec un chiffre qui s'élève à 4,1%.

Le variant Delta majoritaire. Cette mutation du Covid-19 représente désormais 82,8% des tests séquencés et interprétables de l'enquête Flash#15 du 13 juillet. Le variant est devenu la mutation majoritaire en métropole lors de la semaine 26.

Dans les hôpitaux, les chiffres repartent à la hausse. La récente augmentation du nombre d'hospitalisations se confirme en S29, tout comme celle des admissions en soins critiques. Au 27 juillet, 7 196 personnes étaient admises à l'hôpital (+3% en sept jours) dont 991 patients en services de soins critiques (+11%). Le nombre d'hospitalisations n'explose pas en revanche celui des admissions est beaucoup plus important en S29 par rapport à S28 avec 51% d'hospitalisations et 81% d'admissions en soins critiques supplémentaires. La hausse est la tendance observée pour tous les indicateurs même le nombre de décès de patients Covid-19. En S29, il augmenté de 22% avec 140 victimes à déplorer au niveau national.

Carte du coronavirus en France

Suivez l'évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.

Depuis la mi-octobre 2020, Santé publique France communique les données d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l'échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu'elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d'appartenance dans la carte ci-dessous.

Pour rappel, le taux d'incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d'une semaine, par rapport à la population totale d'un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s'exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d'habitants,  au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.

Coronavirus