DIRECT. Coronavirus en France : moins de pression à l'hôpital, mais encore 381 morts de plus

Chargement de votre vidéo
"DIRECT. Coronavirus en France : moins de pression à l'hôpital, mais encore 381 morts de plus"

DIRECT. Coronavirus en France : moins de pression à l'hôpital, mais encore 381 morts de plus COVID FRANCE. Si les taux d'occupation des lits de réanimation diminuent, un peu partout en France, le cap des 50 000 morts a été franchi mardi et 381 nouveaux décès ont été annoncés mercredi.

Combien de cas et de morts du coronavirus en France ? Dernier bilan

La barre des 50 000 morts a été franchie mardi 24 novembre. Et si le reconfinement semble porter ses fruits, avec notamment une diminution nette des taux d'occupation des lits de réanimation, plusieurs milliers de nouveaux cas et des centaines de décès supplémentaires sont rapportés quotidiennement. Voici le dernier bilan en date du mercredi 25 novembre 2020 :

  • 2 170 097 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 16 282 de plus
  • 112 080 cas en Ehpad (chiffre mis à jour mardi)
  • 50 618 décès au total (Ehpad compris), soit 381 de plus
  • 34 780 décès à l'hôpital, soit 381 de plus
  • 15 838 décès en Ehpad, soit 551 de plus depuis vendredi (dernière mise à jour mardi)
  • 29 972 hospitalisations en cours, soit 650 de moins
  • 4 148 personnes actuellement en réanimation, soit 141 de moins
  • 1 674 nouveaux admis à l'hôpital (-107) et 257 en réanimation (-12)
  • 156 552 personnes sorties de l'hôpital, soit 1 873 de plus
  • Taux de positivité des tests : 13%, soit -0,1 point de moins

NB : les données relatives aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l'épidémie. Concernant les évolutions, il faut distinguer le solde 'net', autrement dit l'évolution tenant compte des entrées, mais aussi des sorties et des décès, des nouveaux admis ('brut') présentés juste en dessous.

Les informations de ce mercredi 25 novembre

  • Le cap des 50 000 morts du Covid-19 a été franchi en France. Le bilan s'élève désormais à 50 618 décès dans les hôpitaux et les établissements médico-sociaux (EMS), dont les Ehpad.
  • Philippe Juvin a alerté sur l'arrivée d'une troisième vague du coronavirus, alors que la deuxième n'est encore pas finie. "Il faut s’y préparer", a jugé sur RTL le chef des urgences à l’Hôpital européen Georges Pompidou, estimant que le Covid-19 "court plus vite que nous, et nous avons à chaque fois du retard".
  • Les malades du Covid-19 bientôt forcés à s'isoler, sous peine d'une amende ? Une proposition de loi a été déposée ce mercredi à l'Assemblée par le groupe Agir, selon des informations de LCI, visant à rendre obligatoire l'isolement pour les personnes positives. Tout contrevenant s'exposerait à des sanctions.
  • Emmanuel Macron a fait le point mardi soir dans une allocution depuis l'Élysée. Retrouvez l'essentiel des annonces du chef de l'État.
Lire aussi

Consultez les chiffres du coronavirus dans votre commune

Nouveaux cas de covid, taux de positivité des tests, part de la population testée... Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l'évolution de l'épidémie dans votre commune. Voir
 

25/11/20 - 23:41 - Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, quels sont les départements qui ont enregistré le plus de morts ?

FIN DU DIRECT - Sans surprise cette fois-ci, il s'agit de départements plutôt peuplés. En tête, Paris et le Val-de-Marne. Le premier fait état de 2 431 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie de coronavirus, tandis que le deuxième en dénombre 1 638. Suivent, le Nord (1 480), les Hauts-de-Seine (1 435), les Bouches-du-Rhône (1 432), le Rhône (1 428) et la Seine-Saint-Denis (1 361). À noter que ces chiffres ne prennent pas en compte les décès recensés dans les Ehpad, mais seulement ceux des hôpitaux.

25/11/20 - 23:07 - L'Isère, département qui recense le plus de morts en 24 heures

L'Isère est loin d'être le département le plus peuplé de France, et pourtant. Entre mardi et mercredi, c'est le territoire qui a enregistré le plus de décès liés au coronavirus. 22 personnes sont mortes à l'hôpital. Derrière l'Isère arrivent Paris et le Nord (+16 morts chacun).

25/11/20 - 22:44 - A contrario, quels sont les départements qui enregistrent le moins de nouvelles hospitalisations ?

Selon les derniers chiffres dévoilés par les agences régionales de santé (ARS), aucun nouveau malade du Covid-19 n'a été hospitalisé entre mardi et mercredi dans les départements du Gers, de Haute-Corse et du Cantal. En Corse-du-Sud, dans le Lot, l'Ariège, la Martinique et les Landes, un seul nouveau patient est à chaque fois rapporté. Enfin, à Mayotte, en Guyane, dans l'Aude, en Guadeloupe, dans les Pyrénées-Orientales, dans l'Aveyron, en Haute-Marne et dans le Jura, deux nouvelles hospitalisations liées au coronavirus sont évoquées au cours des dernières 24 heures.

25/11/20 - 22:18 - Ces départements qui comptent le plus de nouvelles hospitalisations au cours des dernières 24 heures

Entre mardi et mercredi, le Rhône a enregistré 97 nouvelles hospitalisations. De son côté, le département du Nord en rapporte 89 de plus. Suivent les Bouches-du-Rhône (+74), le Val-de-Marne (+63), les Hauts-de-Seine (+57), l'Isère et le Pas-de-Calais (+55 chacun), la Loire (+38), la Moselle (+36), puis Paris et la Seine-Saint-Denis (+35 pour chacun).

25/11/20 - 21:42 - Un taux d'occupation des lits en réanimation inférieur à 60% dans quatre régions

Outre la Corse, la Normandie, la Bretagne et la Nouvelle-Aquitaine sont les régions où la situation est, à ce jour, la moins tendue du côté des réanimations. Le taux d'occupation des lits y est inférieur à 60%. Il est de 55% en Normandie, de 56,20% en Bretagne et de 57% en Nouvelle-Aquitaine.

25/11/20 - 21:16 - Dans quelle région le taux d'occupation des lits de réanimation est-il le plus faible ?

La Corse arrive en tête des régions dans lesquelles le taux d'occupation des lits en réanimation est le plus faible. Il y est de 44,40%. À noter que dans les chiffres que nous possédons pour le moment, nous ne connaissons pas les taux d'occupation à Mayotte, en Guadeloupe, en Guyane, à La Réunion ou encore en Martinique. Ce palmarès ne prend en compte que les régions situées en Métropole.

25/11/20 - 20:41 - Le taux d'occupation des lits toujours supérieur à 100% dans deux régions

Les chiffres ont été mis à jour ce mercredi 25 novembre. Que ce soit en Auvergne-Rhône-Alpes ou en Bourgogne-Franche-Comté, le taux d'occupation des lits de réanimation reste supérieur à 100%. Ainsi, on a très exactement un taux de 135,60% en Auvergne-Rhône-Alpes et de 120,70% en Bourgogne-Franche-Comté. Dans toutes les autres régions, le taux d'occupation des lits de réanimation est, en revanche, inférieur à 100%, même si dans les Hauts-de-France, on reste quand même sur du 92,70% et en PACA sur du 91,70%.

25/11/20 - 20:22 - Où en est-on du côté des hospitalisations ce mercredi soir ?

Au niveau national, 29 972 hospitalisations sont en cours sur l'ensemble du territoire. Et bonne nouvelle, c'est 650 de moins que la veille. Du côté des réanimations, particulièrement scrutées ces derniers temps, 4 148 patients Covid-19 occupent un lit. Et là encore, le chiffre est en baisse par rapport au précédent bilan : moins 141 malades. Attention, ces chiffres correspondent au solde "net", soit à l'évolution tenant compte des entrées, mais aussi des sorties et des décès. Pour ce qui est du solde "brut", à savoir les nouveaux admis, on parle de 1 674 nouveaux patients à l'hôpital (-107) et 257 en réanimation (-12). Quoi qu'il en soit, depuis le début de l'épidémie de coronavirus, 156 552 personnes sont sorties guéries de l'hôpital, soit 1 873 de plus au cours des dernières 24 heures.

25/11/20 - 19:44 - 381 morts de plus en 24 heures

Parmi les chiffres communiqués mercredi soir par Santé publique France, 381 morts sont rapportés. Tous ont été comptabilisés dans les hôpitaux. Pour rappel, chaque mardi et vendredi, les Ehpad livrent leur dernier bilan, ce qui explique pourquoi mardi soir, 1 005 nouveaux décès étaient annoncé, contre un peu moins de 400 aujourd'hui. Au total, l'épidémie de coronavirus a coûté la vie à 50 618 personnes en France à ce jour (Ehpad compris), dont 34 780 rien qu'à l'hôpital. 

25/11/20 - 19:12 - 16 282 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures

2 170 097 cas de Covid-19 ont à ce jour été comptabilisés en France depuis le début de la pandémie. En 24 heures, ce sont donc 16 282 nouveaux cas de coronavirus qui sont rapportés. Dans le détail, on parle de 14 310 cas confirmés par RT-PCR et de 1 972 cas confirmés par test antigénique, indique Santé publique France dans son nouveau bilan.

25/11/20 - 18:50 - Pour l'épidémiologiste Martin Blachier, un isolement plus contraignant n'est pas la solution

Alors qu'Emmanuel Macron a appelé dans son discours, mardi soir, Parlement et gouvernement à prévoir "les conditions pour s’assurer de l’isolement des personnes contaminées, y compris de manière plus contraignante", l'épidémiologiste Martin Blachier s'alarme. Pour lui, une telle décision pourrait au contraire avoir des conséquences néfastes. Sur LCI, il estime que trop de contraintes en cas de positivité pourraient refroidir les Français à se faire tout simplement tester. "Ce serait alors le meilleur moyen d’écrouler le nombre de tests. Il y aura donc encore plus de personnes positives non diagnostiquées, ce qui est le vrai problème."

25/11/20 - 18:27 - En Île-de-France, le taux d'occupation des lits en réanimation repasse sous la barre des 80%

Alors que le 12 novembre dernier, un pic à 99% avait été atteint, l'Île-de-France a vu le taux d'occupation de ses lits de réanimation diminuer depuis la mise en place du confinement. Selon les derniers chiffres, dévoilés mardi par Santé publique France, il s'établit désormais à 79%, passant sous la barre des 80%, soit 3,9 points de moins que la veille et donc plus de 20 de moins depuis le 12 novembre dernier.

25/11/20 - 18:15 - Les mains des enfants sont abîmées

Les écoliers ont des problèmes de peau au niveau des mains. Elles sont très sèches et irritées. Cela est dû à l'utilisation fréquente de gel hydroalcoolique ainsi que du lavage de mains pour faire face au Covid-19. Deux atsem (Agents Territoriaux Spécialisés des Écoles Maternelles) du centre-ville de Mende ont souligné ce problème au micro de France Bleu : "Les enfants se lavent les mains plusieurs fois dans la journée, c’est obligatoire. Dès leurs arrivée le matin, avant et après la récréation, après chaque activité manuelle, avant et après le repas de midi, après être allé aux toilettes, et on recommence l’après-midi. [...] Les mains sont rouges, les crevasses apparentes, ça nous fait vraiment de la peine".

25/11/20 - 17:49 - 1031 décès dans le Val-d'Oise

Parmi les 522 patients hospitalisés dans le Val-d'Oise, 52 malades sont en réanimation, avec trois nouvelles entrées dans la journée. Le département a déploré 1031 décès depuis le début de la propagation de l'épidémie de coronavirus. 4372 individus sont toutefois sortis des hôpitaux selon les données de Santé publique France.

25/11/20 - 16:51 - L'Agence européenne des médicaments rendra-t'elle son avis sur les candidats vaccins avant Noël ?

La directrice exécutive de l'Agence européenne des médicaments (EMA), Emer Cooke, a indiqué à la radio irlandaise RTE qu'elle espère qu'un avis scientifique soit émis sur les vaccins avant Noël : "Si tout va bien, nous espérons fortement être en mesure d'avoir une opinion positive avant Noël".

Quelle est l'évolution du coronavirus en France ?

Jeudi 20 novembre dans la soirée, Santé publique France a publié comme chaque fin de semaine son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l'épidémie pour la semaine 46 (du 9 au 15 novembre 2020). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés chaque soir, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, SPF fait part de plusieurs bonnes nouvelles dans son dernier rapport : le nombre de nouveaux cas, les nouvelles entrées à l'hôpital et les admissions en réanimations sont en baisse par rapport à la semaine 45. Autre indicateur confirmant une circulation en baisse du Covid-19, le taux d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants). En France métropolitaine, il est désormais de 253, ce qui reste élevé, mais ce chiffre a quasiment diminué de moitié par rapport à la semaine dernière (443). Voici les points clés à retenir :

  • Les indicateurs de circulation du Covid-19 en France métropolitaine sont tous en diminution. Le coronavirus circule encore activement sur le territoire national, mais il a considérablement ralentit entre les semaines 45 et 46. Le taux de positivité des tests est passé de 19,9% à 16,3% (baisse dans toutes les classes d'âges) et le taux d'incidence est passé de 443/100 000 à 253/100 000 (-43%) et cela concerne également l'ensemble des classes d'âges. S'il s'agit d'une baisse notable, ce taux d'incidence reste élevé et bien au-dessus du seuil d'alerte de 100/100 000. Au niveau régional, on observe toujours des taux d'incidence très hauts en région Auvergne-Rhône-Alpes, région la plus touchée : Haute-Savoie (648/100 000), Loire (583), Savoie (581), Haute-Loire (556) et Isère (498).
  • Entre les semaines 45 et 46, une nouvelle diminution des nouveaux cas de Covid-19 est à saluer. 180 535 nouveaux cas ont été enregistrés en semaine 46 contre 301 647 en S45, soit une diminution de 40 %. Une chute qui concerne également les nouveaux cas-contacts (299 051 en S46 contre 540 600 en S45, soit -45%) et les contaminations en Ehpad avec 19 038 cas confirmés en S46 contre 21 668 (données à consolider).
  • Les chiffres à l'hôpital sont en baisse. Après avoir augmenté pendant plusieurs semaines, les déclarations de nouvelles hospitalisations pour Covid-19 ont diminué en semaine 46 : 17 390 nouvelles hospitalisations déclarées contre 19 940 en S45 (-13%). La diminution était la plus marquée en Corse (-38%), en Provence-Alpes-Côte d’Azur (-24%), en Ile-de-France (-21%), en Hauts-de-France (-20%) et en Auvergne-Rhône-Alpes (-20%), mais on note une augmentation des hospitalisations dans le Grand Est (+18%). Les déclarations de nouvelles admissions en réanimation ont également diminué en semaine 46, passant de 3 037 en S45 à 2 761 (-9%).
  • Après une hausse continue de plusieurs semaines, le nombre de décès liés au Covid-19 se stabilise. Il reste en augmentation entre les semaines 45 et 46, mais à un niveau moindre que celui observé entre S44 et S45. 2 898 nouveaux décès ont été signalé en S46 contre 2 591 en S45 (+12%). L’augmentation entre S44 et S45 était de +48%.

Carte du coronavirus en France

Suivez l'évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.
Derniers articles sur le coronavirus