Drives, livraisons à domicile, courses en ligne : ce qui fonctionne, ce qui est saturé

Drives, livraisons à domicile, courses en ligne : ce qui fonctionne, ce qui est saturé En cette période de confinement et pour limiter au maximum ses déplacements, les Français sont nombreux à faire appel aux services en ligne pour commander des denrées alimentaires.

[Mis à jour le 27 mars 2020 à 14h54] Les habitudes des Français en matière de courses vont-elles changer après le confinement ? Alors que chacun est strictement invité à rester chez lui, nombreuses sont les personnes à faire appel à des sites de livraisons de courses et de repas pour éviter les files d'attente à un mètre cinquante de distance de sécurité et les risques de contamination dans les supermarchés. Carrefour, Monoprix, Franprix, E. Leclerc, Auchan... Les services de courses en ligne des grandes enseignes de distribution sont très sollicités en cette période de confinement, certains sites étant régulièrement indisponibles quand le nombre de commandes est trop important. De nouvelles habitudes, particulièrement pour les personnes à risques qui évitent au maximum les sorties, qui se font toutefois à certaines conditions.

"Les consommateurs préférant se faire livrer leurs courses à domicile – ou n'ayant pas d'autre choix – le peuvent, mais à certaines conditions. Le gouvernement encourage à se faire livrer des colis suffisamment petits pour qu'ils puissent entrer dans les boîtes aux lettres normalisées. De façon plus réaliste, les autorités conseillent au livreur de sonner à la porte pour prévenir, de déposer le colis et de s'écarter au minimum à un mètre de distance avant ouverture de la porte. Il n'y aura pas de recueil de signature, exceptionnellement. Pour les achats dans les drives des grandes surfaces, là aussi il faut éviter le contact avec l'employé chargé d'apporter les paquets à la voiture. Auchan demande, par exemple, aux clients de remonter en voiture après avoir ouvert leur coffre. Ensuite, l'employé se charge de tout", est-il recommandé sur le site de 60 Millions de Consommateurs.

Le but de ces précautions ? Eviter au maximum les interactions sociales pour réduire les chances de transmission du virus. Se faire livrer des courses et des repas peut donc être une solution, à condition de respecter ces quelques règles. En France, depuis dix jours, seuls quelques sorties nécessaires sont autorisées, à condition de remplir une attestation de déplacement dérogatoire avec un motif valable. Pour ce qui est des services de livraison, voici un petit guide pour vous y retrouver dans les magasins et sites de livraisons de repas à domicile qui livrent encore :

Les courses en ligne chez Carrefour

En France, il est toujours possible de faire ses emplettes en livraison ou en drive sur le site de Carrefour. Toutefois, avec évidemment des précautions supplémentaires liées au contexte épidémique. C'est une file d'attente qui vous accueille, et plusieurs produits peuvent venir à manquer selon la région où vous vous trouvez. En raison de l'afflux des commandes, le site est parfois indisponibleCarrefour annonce également avoir pris évidemment plusieurs mesures compte tenu de la situation. "En cette période si particulière, vous êtes nombreux à passer commande. Nous nous excusons par avance pour l'attente et les manquants potentiels lors de votre livraison" ; "Nos équipes utilisent des gants pour préparer les commandes et nettoient régulièrement les chariots et les bornes" ; "Nous vous invitons à rester solidaires et ne commander que la quantité nécessaire à vos besoins quotidiens" sont autant de messages que l'on peut avoir sur le site (qui est ralenti par l'afflux de demandes).

Les courses en ligne de Monoprix

Dans ce contexte pandémique inédit, les géants de la distribution ont mis en place plusieurs systèmes pour pouvoir gérer l'afflux de demandes sur leurs plateformes de commandes en ligne, avec de nouvelles offres. "Suite à une forte demande, les délais de livraison sont rallongés. N'oubliez pas le Click&Collect, commandez en ligne et retirez vos Courses en magasin. Nous vous remercions pour votre compréhension", peut-on lire sur le site de Monoprix, qui propose également un service de livraison prioritaire aux personnel hospitalier.

E. Leclerc

Autre grande surface où il est toujours possible de faire ses courses en ligne et se les faire livrer à domicile : E. Leclerc. Plus de 650 magasins proposent ce service partout en France. Mais là aussi, certains produits, notamment les pâtes, ont été victimes de cette période de confinement et viennent à manquer. "Nous vous invitons à la solidarité en ne modifiant pas vos habitudes de consommation en particulier dans les quantités achetées", est-il précisé sur le site de livraison Leclerc.

Auchan

Chez Auchan, le constat est le même que dans les autres distributeurs : faire ses courses en ligne demande de la patience. Sur le site d'Auchan, selon les localités, il peut être indiqué que les "créneaux de livraison sont remplis jusqu'au jeudi 2 avril. Pour les commandes au-delà, nous ouvrirons de nouveaux créneaux lundi 30 mars, en fin de journée. Merci de votre compréhension". Les Auchan Drive sont aussi pris d'assaut par les Français, invités à se responsabiliser pour ne pas eux-même créer des pénuries. Sur le site d'Auchan Drive, plusieurs messages sont affichés pour encourager les gens à prendre leur mal en patience : "Chers clients, devant l'affluence exceptionnelle et afin de servir un maximum de familles, nous limitons la prise de commande au delà de 3 jours. Néanmoins nous ouvrons des créneaux au jour le jour et nous vous invitons à vous connecter régulièrement. Merci de votre compréhension. Prenez soin de vous et de vos proches".

Les courses en ligne chez Picard

L'entreprise spécialisée dans les surgelés propose, via son site internet, la livraison à domicile dans les grandes villes de France métropolitaine, "du lundi au samedi de 7h à 21h selon localités". La totalité des 1 100 produits du magasin sont vendus exactement au même prix. Les frais de livraison ne s'élèvent qu'à 5 euros.

Houra livraison

La plateforme de livraison Houra, qui achemine les courses de particuliers à domicile et donc qui est elle aussi particulièrement sollicitée depuis le début de la pandémie de Covid-19, a annoncé lundi à ses utilisateurs qu'elle suspendait les nouvelles commandes jusqu'à nouvel ordre. "Face à la situation exceptionnelle que nous connaissons tous, toute l'équipe houra.fr est mobilisée afin d'assurer la continuité de nos services, votre protection et celle de nos équipes. Afin de reconstituer nos stocks et pouvoir mieux vous servir dans les prochains jours, nous avons pris la décision de suspendre provisoirement la prise de nouvelles commandes", peut-on lire dans un communiqué du groupe, qui précise que "toutes les commandes déjà validées seront honorées".

Livraisons de repas

Si les restaurants ont dû fermer leurs portes, les livreurs eux, continuent d'arpenter les rues des villes de France, en assurant prendre des mesures de distanciation pour éviter la transmission du coronavirus, dont la fameuse livraison "sans contact". Dans les grandes villes, les plateformes de livraisons de repas de restaurants fonctionnent toujours. La plus connue est Deliveroo, qui travaille avec près de 12 000 restaurants dans 300 villes de France. Mais il y a aussi Uber Eats et Just Eat, leaders dans le marché de la livraison de repas à domicile. Le site de livraison de repas de restaurants Frichti quant à lui est spécialisé dans la cuisine "maison" et les produits frais et de saison.

Rappelons que pour lutter contre la propagation du Covid-19 sur le territoire français, la population a pour ordre de limiter au maximum ses déplacements et ses interactions sociales. Seuls les déplacements jugés nécessaires sont autorisés, dont les courses alimentaires, à condition de les justifier par une attestation de déplacement dérogatoire.