Livraison de courses, drives... Quels sont les sites qui fonctionnent ?

Livraison de courses, drives... Quels sont les sites qui fonctionnent ? En cette période de confinement, les Français sont nombreux à avoir recours à la livraison de nourriture à domicile pour éviter les risques de contamination au coronavirus.

[Mis à jour le 23 avril 2020 à 12h55] Pour éviter au maximum de sortir de chez soi, nombreux sont les Français a avoir changé leurs habitudes de consommation et à se tourner vers le e-commerce et les services Drive des supermarchés. Mais dans ce contexte de crise sanitaire liée au coronavirus, les marques de la grande distribution ont dû adapter leurs pratiques au contexte de pandémie de coronavirus, imposant à leurs livreurs et à leurs clients les mesures de sécurité indispensables à la réduction des transmissions du coronavirus. A noter également que dans certaines grandes villes, les marques ont eu recours à UberEats ou Deliveroo pour livrer leurs courses chez leurs clients.

Mais le recours aux sites de livraisons de nourriture et de courses n'est pas la seule conséquence du confinement sur le mode de consommation des Français. Depuis le début des mesures du gouvernement, nombreux sont les consommateurs à s'étonner du prix gonflé de leur ticket de caisse. Face à cette problématique, plusieurs enseignes viennent d'annoncer un gel du prix de plusieurs produits, notamment Intermarché et Leclerc. Mais pourquoi les prix de vos paniers augmentent-il ? Selon plusieurs spécialistes interrogés par Le Parisien, cela viendrait de la diminution du choix entre les marques de produits et/ou le recours des Français aux petites surfaces pour faire leurs courses, magasins où les prix sont les plus élevés. Pour ceux voulant éviter ce genre de conséquences pour leur porte-feuille, il reste les sites de livraisons de courses. A condition que ceux-ci ne soient pas encore saturés comme bon nombre des supermarchés d'Ile-de-France, et de savoir où chercher. Suivez le guide !

Carrefour

En France, il est toujours possible de faire ses emplettes en livraison ou en drive sur le site de Carrefour. Toutefois, avec évidemment des précautions supplémentaires liées au contexte épidémique. C'est une file d'attente qui vous accueille, et plusieurs produits peuvent venir à manquer selon la région où vous vous trouvez. En raison de l'afflux des commandes, le site est parfois indisponible. Carrefour annonce également avoir pris évidemment plusieurs mesures compte tenu de la situation. "En cette période si particulière, vous êtes nombreux à passer commande. Nous nous excusons par avance pour l'attente et les manquants potentiels lors de votre livraison" ; "Nos équipes utilisent des gants pour préparer les commandes et nettoient régulièrement les chariots et les bornes" ; "Nous vous invitons à rester solidaires et ne commander que la quantité nécessaire à vos besoins quotidiens" sont autant de messages que l'on peut avoir sur le site (qui est ralenti par l'afflux de demandes).

Monoprix

Dans ce contexte pandémique inédit, les géants de la distribution ont mis en place plusieurs systèmes pour pouvoir gérer l'afflux de demandes sur leurs plateformes de commandes en ligne, avec de nouvelles offres. "Suite à une forte demande, les délais de livraison sont rallongés. N'oubliez pas le Click&Collect, commandez en ligne et retirez vos Courses en magasin. Nous vous remercions pour votre compréhension", peut-on lire sur le site de Monoprix, qui propose également un service de livraison prioritaire aux personnel hospitalier.

Franprix

L'enseigne Franprix aussi, propose de vous livrer vos courses à domicile, à partir de 15 euros d'achat. Comme sur tous les sites de livraison de courses en ligne, les délais peuvent être rallongés en raison de la forte demande. Franprix a par ailleurs mis à disposition de ses clients des paniers de produits essentiels déjà préparés et un "arrondi solidaire en caisse" pour faire des dons au fonds d'urgence de la Fondation Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) et du Secours Populaire Français dans le cadre de l'épidémie.

E. Leclerc

Autre grande surface où il est toujours possible de faire ses courses en ligne et se les faire livrer à domicile : E. Leclerc. Plus de 650 magasins proposent ce service partout en France. Mais là aussi, certains produits, notamment les pâtes, ont été victimes de cette période de confinement et viennent à manquer. "Nous vous invitons à la solidarité en ne modifiant pas vos habitudes de consommation en particulier dans les quantités achetées", est-il précisé sur le site de livraison Leclerc.

Auchan

Chez Auchan, le constat est le même que dans les autres distributeurs : faire ses courses en ligne demande de la patience. Sur le site d'Auchan, selon les localités, il peut être indiqué que les "créneaux de livraison sont remplis jusqu'au jeudi 2 avril. Pour les commandes au-delà, nous ouvrirons de nouveaux créneaux lundi 30 mars, en fin de journée. Merci de votre compréhension". Les Auchan Drive sont aussi pris d'assaut par les Français, invités à se responsabiliser pour ne pas eux-même créer des pénuries. Sur le site d'Auchan Drive, plusieurs messages sont affichés pour encourager les gens à prendre leur mal en patience : "Chers clients, devant l'affluence exceptionnelle et afin de servir un maximum de familles, nous limitons la prise de commande au delà de 3 jours. Néanmoins nous ouvrons des créneaux au jour le jour et nous vous invitons à vous connecter régulièrement. Merci de votre compréhension. Prenez soin de vous et de vos proches".

Houra livraison

La plateforme de livraison Houra, qui achemine les courses de particuliers à domicile et donc qui est elle aussi particulièrement sollicitée depuis le début de la pandémie de Covid-19, a annoncé lundi à ses utilisateurs qu'elle suspendait les nouvelles commandes jusqu'à nouvel ordre. "Face à la situation exceptionnelle que nous connaissons tous, toute l'équipe houra.fr est mobilisée afin d'assurer la continuité de nos services, votre protection et celle de nos équipes. Afin de reconstituer nos stocks et pouvoir mieux vous servir dans les prochains jours, nous avons pris la décision de suspendre provisoirement la prise de nouvelles commandes", peut-on lire dans un communiqué du groupe, qui précise que "toutes les commandes déjà validées seront honorées".

Livraisons de repas

Si les restaurants ont dû fermer leurs portes, les livreurs eux, continuent d'arpenter les rues des villes de France, en assurant prendre des mesures de distanciation pour éviter la transmission du coronavirus, dont la fameuse livraison "sans contact". Dans les grandes villes, les plateformes de livraisons de repas de restaurants fonctionnent toujours. La plus connue est Deliveroo, qui travaille avec près de 12 000 restaurants dans 300 villes de France. Mais il y a aussi Uber Eats et Just Eat, leaders dans le marché de la livraison de repas à domicile. Le site de livraison de repas de restaurants Frichti quant à lui est spécialisé dans la cuisine "maison" et les produits frais et de saison.

Rappelons que pour lutter contre la propagation du Covid-19 sur le territoire français, la population a pour ordre de limiter au maximum ses déplacements et ses interactions sociales. Seuls les déplacements jugés nécessaires sont autorisés, dont les courses alimentaires, à condition de les justifier par une attestation de déplacement dérogatoire.