Vaccination contre le Covid en France : comment se faire vacciner chez son médecin ?

Chargement de votre vidéo
"Vaccination contre le Covid en France : comment se faire vacciner chez son médecin ?"

Vaccination contre le Covid en France : comment se faire vacciner chez son médecin ? Depuis jeudi, les médecins généralistes qui se sont portés volontaires peuvent procéder à l'injection du vaccin AstraZeneca. Qui peut se faire vacciner ? Comment prendre rendez-vous ? On fait le point.

[Mis à jour le 26 février 2021 à 12h10] Jeudi 25 février au soir, Jean Castex a fait un nouveau point d'étape concernant la campagne de vaccination en France, lors de la conférence de presse du gouvernement sur la situation sanitaire dans le territoire et sur l'hypothèse du reconfinement. "D'ici fin mars, les deux tiers des personnes de plus de 75 ans seront vaccinées et nous ouvrirons début avril la vaccination aux plus de 65 ans", a annoncé le Premier ministre. En parallèle, depuis jeudi, les médecins généralistes qui se sont portés volontaires, près de 30 000 selon le dernier décompte, peuvent désormais vacciner les personnes âgées de 50 à 64 ans, atteintes de comorbidités.

Si vous faites partie de cette catégorie de la population, il vous faudra prendre rendez-vous pour recevoir une première injection du vaccin AstraZeneca, pour l'heure le seul antiviral délivré aux médecins. Pour cela, deux options s'offrent à vous : passer par une plateforme telle que Doctolib et Maiia, ou contacter directement un médecin. Ce dernier devra alors s'assurer que vous respectez les critères pour pouvoir être vacciné. "Le médecin est la personne la plus proche des patients et il les connaît. Il peut donc déjà sélectionner les plus fragiles à vacciner en priorité", avait ainsi souligné le Dr Patrick Vuattoux, médecin généraliste et président de la Confédération des syndicats médicaux de France, sur franceinfo, au lendemain de l'annonce de cette mesure.

Où se faire vacciner contre le Covid ? Comment trouver un centre de vaccination ?

Le ministère de la Santé a déployé un service en ligne sur le site Sante.fr, permettant d'identifier très rapidement un centre de vaccination autour de chez soi. Retrouvez le dispositif ci-dessous, très simple d'utilisation : il suffit de rentrer une adresse pour découvrir la liste des lieux de vaccinations les plus proches. Des difficultés de connexion sont constatées ce jeudi 14 janvier, compte tenu du nombre de demandes d'inscriptions.

Comment s'inscrire pour se faire vacciner contre le Covid ?

Les inscriptions pour les personnes souhaitant se faire vacciner, sous réserve d'être éligible à la vaccination, sont ouvertes. Pour l'heure, seules les personnes de plus de 75 ans (Ehpad et hors Ehpad) et les soignants peuvent y avoir recours. Il est possible de prendre rendez-vous sur l'une des trois plateformes choisies par le gouvernement, centralisées sur le site sante.fr (Doctolib, Maiia et Keldoc). Il est également possible de prendre rendez-vous par téléphone, en composant le 0 800 009 110.

Les personnes désireuses de se faire vacciner et qui ne sont pas résidents d'Ehpad - ceux qui le sont peuvent bénéficier d'une vaccination in situ - doivent se rendre dans des centres, ouverts à échelle départementale. Il y aura progressivement 600 centre d'ici fin janvier, a promis le ministre de la Santé Olivier Véran, précisant que "chaque commune n'aura pas son propre centre, ce serait incohérent vu le nombre de doses et de personnes à vacciner".

Lire aussi

Dès la prise de rendez-vous, un formulaire sera alors soumis afin d'obtenir des vérifications sur le profil du patient et ainsi vérifier si la vaccination contre le Covid-19 n'est pas incompatible. Allergies, traitement médical... Voici le genre d'informations qui sera vérifié. Ce sera la dernière étape avant la vaccination, le gouvernement ayant simplifié la procédure en ne rendant pas obligatoire la consultation pré-vaccinale chez son médecin traitant.  Il conviendra ensuite d'attendre entre trois et six semaines avant de se rendre à nouveau dans un centre afin de procéder à la deuxième injection inhérente au vaccin anti-Covid tel qu'il existe aujourd'hui. A noter que pour le moment et si les vaccins continuent de présenter les mêmes indications et les mêmes contre-indications, il n'y aura pas lieu de choisir tel ou tel vaccin, ils seront proposés indifféremment.

Quand pourrai-je me faire vacciner ? Estimations

La vaccination en France suit son cours, mais pour beaucoup de personnes, l'attente est encore de mise avant l'injection. Pour avoir de la visibilité sur votre éligibilité au vaccin, le site Omnicalculator a mis en place une simulation permettant d'obtenir une date plus ou moins précise, en fonction de votre âge et de votre profil, tout cela selon le calendrier mis en place par le gouvernement. Par exemple, pour un homme de 30 ans sans problème de santé particulier et qui n'est pas professionnel de santé, la vaccination interviendra entre fin 2021 et début 2022.

Calculateur de Queue pour le Vaccin en France

Calendrier : qui peut se faire vacciner contre le Covid en France et quand ?

La vaccination a débuté le 27 décembre en France, elle ne concerne pour l'heure que les personnes majeures. La France dispose d'un potentiel de 200 millions de doses, qui permettent de vacciner 100 millions de personnes sachant que le vaccin nécessite deux doses à quelques semaines d'intervalle. La France va débourser 1,5 milliard d'euros pour ces vaccins, attribués au budget de la sécurité sociale. Pour rappel, il convient que 70% de la population soit vaccinée, selon la revue scientifique Nature, pour atteindre l'immunité collective.

Calendrier de la vaccination
Phase Public concerné Vaccin utilisé
Phase 1, jusqu'au 1er février Sont concernées au moins 1 million de personnes :
- les personnes âgées résidant dans une maison de retraite ou en unités de soins
- les professionnels de santé âgés de plus de 50 ans ou avec des maladies chroniques
- les pompiers et les aides à domicile de plus de 50 ans
- les personnes âgées de plus de 75 ans (dès le 18 janvier)
- les personnes à risques souffrant de pathologies graves (dès le 18 janvier)
Pfizer-BioNTech
Phase 2, février et mars Sont concernées 14 millions de personnes :
- d'abord les personnes âgées de plus de 75 ans
- puis les personnes âgées de plus de 65 ans
- les personnels soignants âgés de plus de 40 ans
Pfizer-BioNTech
Moderna
AstraZeneca
Phase 3, à partir d'avril Sont concernées :
- d'abord les personnes âgées de 50 à 64 ans
- les personnels de l'Education nationale
- les personnes vulnérables et précaires
- les personnels de sécurité
- puis toute la population majeure
Pfizer-BioNTech
Moderna
AstraZeneca

La vaccination contre le Covid est-elle obligatoire en France ?

La réponse est non. Emmanuel Macron, lors de son allocution du 24 novembre, s'y est engagé devant les Français. La stratégie du gouvernement, qui doit malgré tout convaincre le plus grand nombre à se faire vacciner, souhaite plutôt instaurer un rapport de confiance dans ce dossier du vaccin, face à une population particulièrement peu encline à la vaccination. L'exécutif souhaite ainsi mettre en place une transparence totale sur le sujet, qui devra participer "au rapport de confiance que le gouvernement souhaite établir avec les citoyens concernant l'appréhension face à ce vaccin", comme l'a glissé un proche du chef de l'Etat au Journal du dimanche. La tâche du gouvernement s'annonce ardue puisque selon un sondage IFOP réalisé pour le JDD, 59% des Français ne veulent pas se faire vacciner contre le coronavirus.