Vaccination Covid : bientôt ouverte aux ados, comment trouver un rendez-vous ?

Chargement de votre vidéo
"Vaccination Covid : bientôt ouverte aux ados, comment trouver un rendez-vous ?"

Vaccination Covid : bientôt ouverte aux ados, comment trouver un rendez-vous ? RENDEZ-VOUS VACCINATION. Après l'élargissement de la campagne de vaccination à tous les adultes, ce sont désormais les adolescents qui pourront prochainement y accéder, à partir du 15 juin. Linternaute récapitule pour vous les astuces pour trouver un rendez-vous rapidement

Dernières actus
  • La vaccination bientôt ouverte aux adolescents. Emmanuel Macron a annoncé que les mineurs âgés de 12 ans et plus seront éligibles à la vaccination à partir du 15 juin. Le ministre de la Santé Olivier Véran a ensuite précisé que les adolescents pourront se faire vacciner uniquement en centre de vaccination avec le vaccin Pfizer (le seul autorisé pour les 12-15 ans en Europe), et avec l'accord des parents.
  • La moitié des Français adultes ont reçu leur première dose de vaccin. Depuis le début de la campagne de vaccination, plus de 26 millions de Français ont reçu au moins une injection de vaccin contre le coronavirus et plus de 12 millions de personnes ont reçu deux injections. En termes de proportion, "39.13% des Français ont reçu au moins une dose de vaccin, 18.61% ont reçu toutes les doses requises", selon le site CovidTracker.
  • Objectif 30 millions de primo-vaccinés pour le 15 juin. Les rendez-vous de vaccination anti-Covid sont ouverts à tous les Français majeurs depuis le 31 mai. Avec cet élargissement de l'accès à la vaccination, le gouvernement espère donner un coup d'accélérateur à la vaccination.
  • Comment prendre rendez-vous pour la vaccination ? Vous pouvez chercher un rendez-vous sur Doctolib, mais aussi sur le site Vitemadose.fr, sur le site Covidliste, ou encore sur le site Medicamentum.fr, qui met à jour une liste d'attente pour éviter le gaspillage des doses non-utilisées. Sur ces différents sites, il est possible de choisir le lieu de vaccination le plus proche de chez vous, ainsi que la marque du vaccin que vous souhaitez, en fonction de votre âge et d'une éventuelle préférence.
  • Où prendre rendez-vous ? Les centres de vaccination ne sont pas les seuls à pouvoir administrer des doses de vaccins. Vous pouvez également vous faire vacciner en ville, en pharmacie, ou chez un médecin (généraliste, spécialiste, ou médecin du travail).
  • L'accès aux rendez-vous de vaccination peut être un peu long cette semaine. Malgré les 500 000 rendez-vous disponibles chaque par semaine, Doctolib a fait savoir que "le nombre encore limité de doses de vaccins, notamment Pfizer et Moderna" pouvait ralentir le rythme de la vaccination. En parallèle, les Français continuent globalement de bouder l'AstraZeneca, tandis que le gouvernement encourage les personnes éligibles à faire confiance à ce sérum.
  • La vaccination des ados est imminente. Dès le 15 juin, les 12-18 ans pourront recevoir une dose de Pfizer, en centres de vaccination, à la condition d'avoir un accord préalable des parents. Objectif : accélérer la campagne vaccinale pendant l'été, afin d'atteindre la fameuse immunité collective.
Questions / Réponses

Comment se déroule le rendez-vous de vaccination ?

Après avoir trouvé votre rendez-vous, vous voilà au centre de vaccination ou chez votre médecin pour la vaccination contre le Covid-19. Un créneau bien précis est donc réservé, mais vous ne savez pas comment le rendez-vous va se dérouler. C'est très simple, à votre arrivée, vous allez devoir remplir un questionnaire où vous indiquerez vos informations personnelles (prénom, nom, date de naissance, mais aussi numéro de sécurité sociale). Celui-ci signalera également si vous avez des contre-indications médicales. Pensez à bien apporter votre carte vitale ! Puis, après présentation de votre fiche, un professionnel de santé vous accompagnera à votre box, où de nouvelles questions sur votre santé vous seront posées. Après l'injection, rendez-vous en salle de repos pendant une quinzaine de minutes pour s'assurer que vous supportez bien la vaccination. Enfin, un document vous est transmis avec votre QR code et la date de votre seconde injection, si besoin. Vous avez désormais en main votre certificat de vaccination.

Les ados peuvent-ils se faire vacciner sans l'accord des parents ?

Ce mercredi, sur le plateau de TF1, Olivier Véran a donné quelques précisions sur la vaccination des 12-18 ans, après une première annonce d'Emmanuel Macron dans la journée. D'après le ministre de la Santé, la vaccination des ados ne pourra se faire sans l'accord préalable des parents. Dès le 15 juin, les jeunes pourront, sur la base du volontariat, recevoir une dose de Pfizer si les parents approuvent la démarche. A noter que cette vaccination ne pourra pas être réalisée par des médecins scolaires ou généralistes, uniquement en centres de vaccination.

Comment faciliter la vaccination des personnes âgées ?

Malgré la priorité qui leur a été donnée lors de la campagne de vaccination, certaines personnes âgées ne se sont pas encore faites vacciner. Ceci peut s'expliquer par un choix personnel, mais aussi par des raisons plus pratiques : isolement et difficulté de déplacement notamment. C'est ce qu'a expliqué Alain Fischer, le "monsieur vaccin" en France : "Nous savons aujourd'hui que quelques groupes ne sont pas aussi bien vaccinés qu'ils le devraient. Un quart des plus de 80 ans n'a toujours pas reçu d'injection, alors qu'ils étaient parmi les premiers à pouvoir en bénéficier. Ces personnes sont peu mobiles, et probablement pas très enclines à se rendre dans les centres de vaccination ou chez leur généraliste. Il s'avère donc essentiel que les médecins ou les infirmiers aillent vers elles. Mais cela prend du temps".

Pourra-t-on se faire vacciner sur son lieu de vacances ?

Le gouvernement a demandé aux Français d'adapter leurs vacances à leur vaccination, et non l'inverse, précisant que la vaccination en vacances doit rester exceptionnelle. Si les autorités ont annoncé un renforcement de la capacité de vaccination sur les lieux de haute fréquentation touristique, reste qu'une trop forte demande ne serait pas possible à satisfaire, comme l'expliquait à Franceinfo le docteur Jean-Louis Unal, responsable du centre de vaccination de Saint-Malo : "De toutes façons, on ne va pas pouvoir vacciner tous les touristes qui viennent sur notre territoire, (...) les capacités seront limitées. L’idéal serait que les touristes se fassent vacciner dans leur région d’origine".

Comment recevoir une notification sur smartphone en cas de vaccin disponible ?

Pour éviter une recherche frénétique d'une dose, maintenant que tous les adultes français sont éligibles à la vaccination, une fonctionnalité de l'application Vite ma dose permet de recevoir une notification sur son portable lorsqu'un rendez-vous se libère. Pour cela, il faut télécharger l'application, puis remplir ses critères de sélection (lieu, type de vaccin...). Une fois basculé sur la page d'un centre de vaccination, il faudra appuyer sur la cloche sur Iphone ou sur l'icône "signet" sur Androïd. Il ne restera plus qu'à attendre une notification push sur votre téléphone et à vous inscrire en premier. À vous de jouer ! 

Où se faire vacciner avec une dose de Moderna ?

Il est possible de se faire administrer une doses du vaccin Moderna dans un centre de vaccination, mais aussi en pharmacie et chez un médecin traitant, depuis le 24 mai. Pour les personnes qui prennent rendez-vous en ligne, en général le centre indique le ou les vaccins disponibles sur place. À noter que le vaccin Moderna est un vaccin à ARN messager tout comme le vaccin Pfizer.

J'ai déjà eu le Covid-19, dois-je me faire vacciner ?

Initialement, les autorités scientifiques estimaient que la vaccination n'était pas nécessaire pour les personnes ayant déjà contracté le Covid-19, du fait de la production d'anticorps en réponse à l'infection. Avec le développement de variants du Covid notamment, la position des autorités sanitaires a évolué. Désormais, le fait d'avoir contracté la maladie est considéré équivalent à une première injection de vaccin. Pour cette raison, il est recommandé aux personnes ayant été infectées par le Covid-19 de se faire vacciner, en une seule injection au lieu de deux, avec un délai entre l'infection (considérée comme une primo-injection), et la vaccination.

Faudra-t-il se faire vacciner tous les ans contre le Covid ?

Selon le médecin généraliste dijonnais Stéphane Pepe interviewé par France Bleu, il est possible que l'on doive à terme envisager la vaccination contre le coronavirus un peu comme celle contre la grippe, de manière annuelle : "Je pense qu'il faut s'y préparer. Il faut attendre les études, peut-être y aura-t-il des variants nouveaux ? Peut-être les vaccins actuels auront-ils une efficacité moindre ? On prévoit déjà [une troisième injection] chaque fois que quelqu'un se vaccine, et quand on s'aperçoit que le patient reçoit un traitement immunosuppresseur ou une maladie nécessitant une troisième dose, en général on prévoit une troisième dose."

Je suis vacciné, puis-je me passer des gestes barrières ?

Et non malheureusement ! Vacciné ne veut pas dire être complètement libre. L'injection protège avant tout des formes graves du coronavirus et l'immunité n'est certainement pas effective tout de suite, il faut attendre au moins deux semaines après la première injection avant de développer les premiers anticorps. Dans tous les cas, le vaccin ne protège pas à 100 % de l'infection et de la transmission. Mais surtout, les Français n'étant qu'un tiers à être vacciné d'une première dose à ce jour, les gestes barrières doivent continuer à être respectés pour arriver au bout de la crise sanitaire. Distanciation, port du masque et nettoyage des mains... on n'oublie rien ! 

Après la vaccination, où puis-je trouver mon QR code ?

Outil important du pass sanitaire, le QR code permet d'accéder à l'attestation de vaccination afin de prouver ses différentes injections de vaccin contre le Covid-19. Au moment de la première injection, un premier justificatif est transmis au vacciné, où il est inscrit "en cours". En effet, le QR code final survient réellement après la seconde injection, au moment où le volontaire sera considéré comme entièrement vacciné. Pour rappel, le QR code sera utile par la suite pour voyager ou encore pour se rendre dans des événements où le Pass sanitaire est obligatoire.

Comment obtenir son attestation de vaccination ?

L'attestation de vaccination est l'un des motifs permettant d'obtenir le pass sanitaire, qui entrera en vigueur à partir du 1er juillet. Ce document est délivré à l'issue de la vaccination. Après une première injection, le document indique que la vaccination est "en cours" et il faudra attendre la deuxième attestation, celle prouvant une vaccination "complète" pour obtenir le pass sanitaire. Pour tout comprendre à l'attestation de vaccination et savoir comment se la procurer, vous pouvez vous référer à notre article dédié.

Quels vaccins sont efficaces contre les variants selon l'OMS ?

Alors que de récentes études se montrent optimistes quant à l'efficacité des quatre vaccins anti-Covid utilisés en France contre les différents variants du virus, l'OMS s'est prononcée sur la question le jeudi 20 mai. D'après l'Organisation mondiale de la santé, tous les vaccins qui ont été approuvés et qui sont actuellement disponibles se sont avérés, jusqu'à présent, efficaces contre "tous les variants du virus". L'OMS a néanmoins invité tout un chacun à continuer d'agir avec "prudence" face au coronavirus.

Quel est le délai entre les deux injections de vaccin ?

Afin d'éviter de surcharger les personnels des départements de bord de mer au cours de l'été, les autorités indiquent que les deux injections doivent avoir lieu dans le même centre de vaccination et il ne sera globalement pas possible de se faire injecter la dose de rappel de vaccin sur son lieu de vacances. Toutefois, afin de simplifier l'organisation de la période estivale pour les centres de vaccination et pour les Français, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé qu'une dérogation permettra aux personnes de recevoir leur seconde dose de vaccin dans les six à huit semaines suivant la première injection.

Faut-il faire un test sérologique avant d'être vacciné ?

Olivier Véran a annoncé que les centres de vaccination seraient équipés au cours du mois de juin de tests sérologiques. Ces "tests sérologiques rapides [sont utilisés] pour détecter la présence d’anticorps et dans ce cas-là, une seule dose [de vaccin] suffira," a-t-il déclaré sur le plateau de TF1 ce mercredi soir. Selon lui, qu'une personne ait été infectée il y a trois mois ou un an, peu importe si l'on détecte la présence d'anticorps. Le ministre de la Santé estime qu'entre un cinquième et un quart de la population française a déjà contracté le coronavirus de manière asymptomatique.

La Haute autorité de santé avait effectivement recommandé d'employer ces tests sérologiques plus largement ; l'identification des anticorps "pourrait être banalisée", affirmait sa présidente Dominique Le Guludec sur RMC. “On vous pique, on regarde si vous avez des anticorps. Cela permet de vous donner ou non le deuxième rendez-vous pour la deuxième dose", explique l'invitée de la matinale. En effet, une infection au Covid-19 permet d'éviter la seconde injection de vaccin.

Avec quel vaccin les adolescents seront-ils vaccinés ?

En visite dans le Lot, ce mercredi, Emmanuel Macron a annoncé l'ouverture de la vaccination aux enfants âgés de 12 à 18 ans dès le 15 juin. Mais avec quel vaccin ? D'après Olivier Véran, invité sur le plateau de TF1 dans la soirée, les ados seront vaccinés avec le sérum Pfizer. Ils seront pris en charge dans les centres de vaccination, a ajouté le ministre de la Santé. Il y a quelques jours, l'Agence européenne des médicaments a donné son feu vert pour l'utilisation de Pfizer pour les adolescents âgés de 12 à 15 ans. D'après le régulateur, l'utilisation du sérum germano-américain est "bien tolérée" et il n'y a pas d'inquiétudes "majeures" sur les effets secondaires éventuels. Pfizer-BioNTech est le premier vaccin à avoir reçu cette autorisation pour cette catégorie d'âge : jusqu'alors, l'utilisation de ce vaccin était limitée aux personnes de plus de 16 ans.

De son côté, la société Moderna va très prochainement déposer une demande d'autorisation de mise sur le marché dans l'Union européenne pour les ados de 12 à 17 ans. D'après le patron de l'entreprise américaine, Stéphane Bancel, ce vaccin est "hautement efficace" chez les jeunes, a fait savoir le Français dans un entretien accordé au Journal du dimanche.

LIRE PLUS

Calendrier : qui peut se faire vacciner contre le Covid en France et quand ?

Calendrier simplifié de la vaccination
Âge Date de début de la vaccination Vaccins
70 ans et plus Depuis le 27 mars AstraZeneca, Janssen, Pfizer et Moderna
60 ans et plus Depuis le 16 avril AstraZeneca, Janssen, Pfizer et Moderna
55 ans et plus Depuis le 12 avril AstraZeneca, Janssen, Pfizer et Moderna
50 ans et plus Depuis le 10 mai AstraZeneca, Janssen, Pfizer et Moderna
Toutes les personnes de 50 à 54 ans présentant des comorbidités Depuis le 25 février Pfizer et Moderna
Toutes les personnes de 18 à 54 ans avec une pathologies à risque Depuis le 18 janvier avec prescription médicale Pfizer et  Moderna
Toutes les personnes de 18-55 ans atteints de comorbidité Depuis le 30 avril Pfizer et Moderna
Toutes les personnes de 18 à 50 ans Depuis le 31 mai (le 12 mai pour les doses non attribuées aux personnes prioritaires) Pfizer et Moderna
Toutes les personnes de 12 à 18 ans  A partir du 15 juin Pfizer

Quels vaccins pour les professionnels de santé ?

Tous les professionnels de santé sont éligibles à la vaccination. Le nouvel encadrement de l'utilisation du vaccin AstraZeneca entraîne quelques modifications sur l'administration des vaccins. Pour les professionnels de sante âgés entre 18 et 54 ans, la vaccination ne peut se faire que par Pfizer ou Moderna et dans un centre de vaccination ou sur le lieu de travail. Pour les plus de 55 ans, la vaccination peut se faire via AstraZeneca ou par un vaccin à ARN messager. Dans le premier cas, il faut se rendre dans un centre, dans l'établissement de travail, chez un médecin ou en pharmacie pour se faire vacciner. Avec Pfizer ou Moderna la seule possibilité est de prendre rendez-vous dans un centre de vaccination ou de vous faire vacciner sur le lieu de travail.

© Ministère de la Santé

Où se faire vacciner contre le Covid ?

En France, il est possible de se faire vacciner chez son médecin traitant, en pharmacie, à l'hôpital ou dans un centre de vaccination. Pour trouver un lieu de vaccination, rendez-vous sur la plateforme du gouvernement, qui permet de choisir sa ville et un type de lieu (à retrouver sur ce lien).

Comment s'inscrire pour se faire vacciner dans un centre ?

Sante.fr. Premier site pour pouvoir prendre rendez-vous afin de se faire vacciner, le site Sante.fr. Ce dernier recense tous les centres de vaccination disponibles en France. Une fois sur le site, vous devez choisir la ville de résidence (ou la ville où vous souhaitez vous faire vacciner) pour obtenir les contacts. Par la suite, vous allez pouvoir les joindre par téléphone ou directement réserver un créneau en ligne. 

Doctolib. Vous êtes probablement nombreux à prendre rendez-vous sur le site privé DoctolibEn quelques clics vous pouvez bénéficier d'un créneau horaire si vous êtes éligible en cochant votre catégorie d'âge ou encore si vous êtes dans une profession considérée considérée comme "prioritaire". Il y a quelques jours, 637 000 rendez-vous ont été enregistrés par la plateforme, incluant les réservations pour une vaccination de première et seconde dose, un record. Selon les données, le délai d'attente moyen au niveau national entre la prise de rendez-vous en ligne et la vaccination est de huit jours et demi. Au total, 20,5 millions de rendez-vous ont été enregistrés via Doctolib depuis le début de la campagne de vaccination.

Maiia, Keldoc. Pas fan de Doctolib ni Sante.fr, vous pouvez prendre également rendez-vous sur d'autres sites comme Maiia et Keldoc.

Vite ma dose. Développé par l'ingénieur Guillaume Rozier, fondateur de Covid Tracker, le site Vite ma dose de vaccin !, est un moteur de recherche qui permet aux personnes éligibles à la vaccination de trouver le prochain créneau de rendez-vous disponible dans les centres de leur département de résidence en se basant sur le calendrier des plateformes de prise de rendez-vous Doctolib, Keldoc, Maiia et Ordoclic.

Covidliste. Le site permet d'être alerté lorsqu'une dose de vaccin est disponible près de chez vous et a été mis au point par deux particuliers, en collaboration avec le docteur Antoine Roux, de l'hôpital Foch, à Suresnes (Hauts-de-Seine) et ne concerne pas que les personnes éligibles à la vaccination.

Vaccination chez le médecin ou en pharmacie. La vaccination est bien évidemment possible chez les médecins de ville en convenant d'un rendez-vous auprès du cabinet par téléphone ou sur les plateformes dédiées (Doctolib, Maiia et Keldoc). La prise de rendez-vous est également indispensable pour se faire vacciner en pharmacie. Les officines sont libres de s'organiser comme elles le souhaitent : réservation par téléphone, sur place ou par l'intermédiaire de la plateforme Covid-Pharma. Il suffit de présenter sa carte d'identité, sa carte vitale et de répondre à un questionnaire administratif ainsi qu'à un questionnaire de santé avant la vaccination. L'injection a ensuite lieu dans une pièce dédiée. Le patient ou la patiente doit attendre 15 minutes après la vaccination. En principe, toutes les pharmacies qui pratiquent la vaccination contre la grippe peuvent également injecter le vaccin anti-Covid. Les médecins et pharmaciens ne disposent que des doses AstraZeneca. Ils pourraient dans les prochains jours recevoir les doses du vaccin Janssen.

Il est également possible de prendre rendez-vous par téléphone, en composant le 0 800 009 110. Les personnes désireuses de se faire vacciner et qui ne sont pas résidents d'Ehpad - ceux qui le sont peuvent bénéficier d'une vaccination in situ - doivent se rendre dans des centres, ouverts à échelle départementale. Dès la prise de rendez-vous, un formulaire est soumis au patient afin d'obtenir des vérifications sur le profil du patient et ainsi vérifier si la vaccination contre le Covid-19 n'est pas incompatible. Allergies, traitement médical... Il convient ensuite d'attendre entre quatre ou six semaines, notamment pour les vaccins Pfizer et Moderna, avant de se rendre à nouveau dans un centre afin de procéder à la deuxième injection inhérente aux vaccins anti-Covid.

Comment calculer son IMC et savoir si je peux bénéficier de la vaccination ?

Olivier Véran l'a affirmé ce 30 avril, Emmanuel Macron l'a confirmé, toutes les personnes de 18 ans et plus atteints de comorbidité comme l'obésité seront désormais éligibles à la vaccination à partir de ce 1er mai. Tous devront se rendre dans les centres de vaccination et se feront vacciner avec le vaccin Pfizer ou Moderna. Pour savoir si vous êtes en situation de surpoids ou en obésité, rappelons qu'un calcul tout simple permet de le savoir, l'IMC. Dans le détail, toutes les personnes dont l'indice de masse corporelle est supérieur à 30 (IMC) sont considérés comme en état d'obésité. Le calcul de cet indice correspond au poids (en kg) divisé par le carré de la taille (en mètres).
Lire aussi

La vaccination contre le Covid est-elle obligatoire en France ?

La réponse est non. Emmanuel Macron, lors de son allocution du 24 novembre, s'y est engagé devant les Français. La stratégie du gouvernement, qui doit malgré tout convaincre le plus grand nombre à se faire vacciner, souhaite plutôt instaurer un rapport de confiance dans ce dossier du vaccin, face à une population particulièrement peu encline à la vaccination. L'exécutif souhaite ainsi mettre en place une transparence totale sur le sujet, qui devra participer "au rapport de confiance que le gouvernement souhaite établir avec les citoyens concernant l'appréhension face à ce vaccin", comme l'a glissé un proche du chef de l'Etat au Journal du dimanche.

Vaccin