Protocole sanitaire à l'école : le niveau 1 dans de nombreux départements ! Toutes les règles

Protocole sanitaire à l'école : le niveau 1 dans de nombreux départements ! Toutes les règles COVID. Le protocole sanitaire actuellement mis en place à l'école impose une limitation du brassage par niveau scolaire. Voici toutes les règles pour les enfants et enseignants au primaire, collège et lycée.

[Mis à jour le 22 septembre 2021 à 14h14] L'évolution de la situation épidémique, qui est bonne, permet au gouvernement de faire évoluer le protocole sanitaire dans les établissements scolaires. Le porte-parole de l'exécutif a indiqué le 22 septembre que dans tous les départements français dans lesquels le taux d'incidence est en-dessous de 50 pour 100 000 habitants le niveau 1 remplace le niveau 2 du protocole sanitaire (mis en place partout à la rentrée). Cela implique en premier lieu que le port du masque n'est plus obligatoire dans les écoles élémentaires.

Rappelons que quatre protocoles sanitaires plus ou moins exigeants ont été établis par le ministère de l'Education nationale. Le protocole sanitaire de niveau 2 restera en vigueur dans les départements où le virus circule encore activement (au dessus d'un taux d'incidence de 50).

 

Voici l'essentiel des règles du protocole retenu pour écoles, collèges et lycées :

  • Cours en présentiel
  • Port du masque en intérieur sauf pour les enfants en maternelle
  • Pas de port du masque en extérieur, sauf décision des autorités locales
  • Récréations effectuées par groupes
  • Déjeuners effectués (si possible) toujours à la même place en maternelle et en primaire
  • Activités sportives possibles en intérieur, sauf sport de contact
  • Aération et désinfection des locaux
  • Fermeture des classes dès détection d'un cas de Covid en maternelle et primaire
  • Elèves cas contact non vaccinés mis à l'isolement 7 jours au collège et lycée 

Que contient le protocole sanitaire complet contre le Covid à l'école ?

Voici un récapitulatif du protocole sanitaire par niveau. Les mesures sont classées en "doctrine d'accueil", "protocole sanitaire", "activités physiques et sportives", "protocole de contact-tracing" :

© Ministère de l'Education nationale

Accueil des élèves

  • Aux niveaux 1 et 2, l'accueil de tous les élèves se fait en présentiel.
  • Une hybridation, c'est à dire un recours simultané au présentiel et aux cours à distance pour deux parties d'une même classe est possible au lycée lorsque cela est nécessaire, dans les établissements de niveau 3
  • Cette hybridation peut-être organisée au lycée et dans les classes de 4ème et de 3ème au collège avec une limitation des effectifs à 50, lorsque l'établissements est classé en niveau 4.

Fermetures de classes :

  • La règle de la fermeture des classes sera maintenue dans les écoles primaires et élémentaires. Dès lors qu'un premier cas positif au coronavirus sera détecté la classe fermera pour une durée de sept jours.
  • Dans les collèges et les lycées, la règle évolue et désormais si un cas de covid est déclaré dans une classe, seuls les élèves non-vaccinés seront contraints de suivre les cours à distance pendant une semaine, ceux étant complétement vaccinés devront rester en présentiel. Si un élève est déclaré cas-contact, il ne pourra suivre les cours en présentiel que s'il est pleinement vacciné.

Port du masque 

  • Dans les établissements placés en niveau 1 ou vert, le port du masque est obligatoire en intérieur à partir du collège et "les règles relatives au port du masque en extérieur en population générale sont respectées".
  • Dans les établissement de niveau 2 ou jaune, le port du masque est obligatoire en intérieur dès l'école élémentaire et  "les règles relatives au port du masque en extérieur en population générale sont respectées", précise le site du ministère.
  • Dans les établissement de niveau 3 ou 4, donc en zone orange ou rouge, le port du masque est obligatoire en intérieur et en extérieur pour tous les élèves de l'école élémentaire au lycée.
  • C'est, depuis le 1er février, un masque "de catégorie 1" (et non de catégorie 2, moins efficace) qui doit être porté par tous afin de limiter le brassage du virus.

 Distanciation et brassage

  • Une distanciation d'un mètre est préconisée pour les élèves de classes différentes en maternelle (la distanciation d'un mètre ne s'y applique pas au sein d'une même classe), et tous les élèves dans tous les espaces en élémentaire / collège / lycée (sauf la cantine où la règle est renforcée, voir ci-dessous).
  • Une seule exception en élémentaire / collège / lycée : la distanciation d'un mètre n'est pas obligatoire à l'extérieur pour les élèves d'un même groupe.
  • Le déroulement de la journée et des activités scolaires doit "limiter les croisements entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau)". A compter du niveau 2, la limitation du brassage entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau) est requise.
  • "Lorsque le non brassage entre classes n'est pas possible (notamment en Première, Terminale), la limitation du brassage s'applique par niveau", indique le texte.

A la cantine ?

  • Au niveau 1, il faut aménager la salle de restauration de sorte à ce qu'il y est la plus grande distanciation possible entre les élèves.
  • Au niveau 2, les groupes d'élèves doivent rester les mêmes et manger à la même table tous les jours si possible. Quant au service le ministère recommande de l'organiser individuellement
  • Aux niveaux 3 et 4, une distanciation de deux mètres au moins entre les élèves de classes différentes doit être respectée pour les élèves du premier degrés en plus des restrictions mentionnées au niveau 2. Le libre service d'aliments en vrac est proscrit.

En sport

  •  Les activités physiques et sportives sont autorisées en intérieur et en extérieur dans les établissements du niveau 1.
  • Pour les établissements de niveau 2, la pratique du sport en extérieur doit être privilégiée, mais elle peut se dérouler en intérieur lorsque la situation l'exige à condition de respecter une distanciation du deux mètres.
  • Au niveau 3, le sport doit se pratiquer en extérieur et si la situation ne le permet pas, la pratique peut se faire en intérieur à conditions de respecter la distanciation de deux mètres et de pratiquer un sport de basse intensité compatibles avec le port du masque.
  • Dans les établissements de niveau 4, la pratique du sport ne peut se faire qu'en extérieur, elle est proscrite en intérieur.

Lavage des mains

  • Il doit être réalisé a minima : à l'arrivée dans l'école ou l'établissement
  • avant et après chaque repas
  • avant et après les récréations
  • après être allé aux toilettes
  • le soir avant de rentrer chez soi ou dès l'arrivée au domicile.

 Aération et ventilation des locaux : 

  • Toutes les heures
  • Pendant quelques minutes
  • Le protocole appelle également à veiller au bon fonctionnement de la ventilation mécanique si elle existe.
  • Les moments clés définis pour aérer sont "le matin avant l'arrivée des élèves, pendant les intercours, pendant chaque récréation, au moment du déjeuner (en l'absence de personnes) et pendant le nettoyage des locaux".

Nettoyage et désinfection :

Le protocole sanitaire exige qu'un nettoyage des sols et des grandes surfaces (tables, bureaux) soit réalisé au minimum une fois par jour ainsi qu'un nettoyage désinfectant des surfaces les plus fréquemment touchées par les élèves et personnels dans les salles, ateliers et autres espaces communs, notamment les poignées de porte. Pour ce deuxième point c'est la récurrence du nettoyage qui diffère selon le niveau de l'établissement.

  • Au moins une fois par jour au niveau 1. Les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées, a minima, après chaque service.
  • Plusieurs fois par jour au niveau 2. Les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées, a minima, après chaque service.
  • Plusieurs fois par jour aux niveau 3 et 4, mais ici les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées, a minima, après chaque service et, si possible, après chaque repas.

Sur quelle base le protocole sanitaire scolaire est-il élaboré ?

En matière d'élaboration du protocole sanitaire enfin, le membre du gouvernement a pointé trois "points de repères" : 

  • la HAS (Haute autorité de santé)
  • le Conseil scientifique
  • la Société française de pédiatrie

Et de préciser qu' "au ministère, une équipe Covid-19 réunit toutes les personnes compétentes : médecin-conseil, secrétaire général, agents faisant le lien avec le ministère de la Santé. Ce sont les autorités de santé qui donnent l'éclairage, ensuite nous dialoguons sur la faisabilité." Sur le fait de faire appel ou pas à des cabinets privés, Jean-Michel Blanquer a rétorqué : "Ce n'est pas le cas dans notre ministère, pour la gestion de la crise Covid".

Coronavirus