Test PCR : quand doit-on réaliser un test ? A quel prix ?

"Test PCR : quand doit-on réaliser un test ? A quel prix ?"

Test PCR : quand doit-on réaliser un test ? A quel prix ? TEST PCR. Conformément au protocole sanitaire, il n'est plus nécessaire de confirmer un test antigénique positif avec un PCR. On fait le point sur les situations dans lesquelles faire un test PCR.

[Mis à jour le 14 janvier à 18h23] Alors que le variant Omicron est majoritaire en France et que l'épidémie poursuit sa progression sur le territoire, le dépistage est l'un des leviers du gouvernement pour en contrôler la diffusion. Mais, comment savoir quel test privilégier ? Cité par Le Figaro, le Docteur Patrick Hsu à Berkeley de l'université de Berkeley détaille : "Le test antigénique donne une réponse en moins de trente minutes, à l'aide de l'accroche d'un anticorps de synthèse à une protéine caractéristique et spécifique du virus. Mais il est moins sensible que le test PCR, qui multiplie des séquences du virus des centaines de milliers voire des millions de fois."

C'est pourquoi le test PCR reste le nerf de la guerre et les mesures sanitaires exigent de toutes les personnes cas contact qu'elles réalisent un test pour être comptabilisées dans les statistiques et enclencher le dispositif de tracing pour prévenir les nouveaux cas contacts. Le recours au PCR ne s'arrête pas là, le test doit aussi être utilisé dès lors qu'un autotest se révèle positif ou encore pour raccourcir la durée de l'isolement à cinq ou sept jours. Toutefois, ce vendredi 7 janvier, le protocole connait un petit allègement : il n'est plus nécessaire de confirmer un test antigénique positif avec un test PCR.

L'augmentation du nombre de tests PCR réalisés s'accompagne inévitablement d'une forte fréquentation des centres de dépistage et surtout des laboratoires autant en termes de personnes venant se faire tester et de résultats à obtenir. Les files d'attente s'allongent devant ces lieux et le serveur du SI-DEP, qui permet la saisir et la récupérations des résultats des tests, a été submergé par la quantité d'analyses à réaliser et de résultats à délivrer. Le 4 janvier sur Franceinfo, François Blanchecotte, président du syndicat national des biologistes, évoquait "des difficultés d'accès et de rendu des résultats. Il semble que le serveur (SI-DEP) soit saturé avec les demandes qui affluent." L'annulation de la confirmation des tests antigéniques positif vise d'ailleurs à désengorger les laboratoires qui travaillent en flux tendu.

Les Français doivent réaliser des tests PCR mais à quel prix ? Depuis le 15 octobre tous les tests dits "de confort" effectués pour obtenir un pass sanitaire sont payants mais tous ceux faits dans le cadre d'un dépistage restent gratuits, et la règle est la même avec l'entrée en vigueur des dernières règles sanitaires. Toutes les personnes avec un schéma vaccinal complet, celles vaccinées ou non venant confirmer le résultat positif d'un autotest ou encore celles munies d'une prescription médicale peuvent se faire tester sans avancer les frais. L'Assurance Maladie précise sur son site toutes les situation qui donne accès gratuitement à la réalisation d'un test PCR.

Quand faire un test PCR ?

Les tests PCR et antigéniques sont les seuls à pouvoir confirmer la positivité d'une personne au Covid-19 et selon le nouveau protocole en vigueur depuis le lundi 3 janvier, plusieurs tests PCR peuvent être réalisés lors du dépistage. Les personnes ayant un schéma vaccinal complet doivent réaliser :

  • Un premier test PCR ou antigénique dès qu'elles apprennent qu'elles sont cas contact
  • Un test PCR de confirmation si un des autotests réalisés à J+2 et J+4 du dernier contact avec la personne atteinte du Covid-19 est positif.
  • Un nouveau test PCR ou antigénique lors du cinquième jour d'isolement pour réduire la période quarantaine à cinq jours au lieu de sept.

A noter qu'un test PCR de confirmation est uniquement obligatoire après un autotest positif. Un test antigénique positif suffit à considérer une personnes positives au coronavirus. Cette légère modification du protocole est censée désengorger les laboratoires et centres de dépistage.

Concernant les personnes sans schéma vaccinal complet, la réalisation d'un test PCR pendant lé période d'isolement peut réduire la durée de la quarantaine à sept jours au lieu de dix si le résultat est négatif.

Les test PCR est-il gratuit ?

Le protocole sanitaire pensé pour contenir la propagation du Covid-19 exige la réalisation de tests PCR, du fait le dépistage avec le dispositif virologique est gratuit sous certaines conditions. Toutes les personnes ayant un schéma vaccinal complet, munies d'une contre indication à la vaccination ou d'un certificat de rétablissement de moins de six mois et les mineurs peuvent se faire tester sans avancer les frais. D'autres exceptions permettent aux personnes non vaccinées d'avoir recours aux tests PCR gratuitement, notamment les personnes considérées et informées d'être "cas contact à risque" par l'Assurance Maladie, l'application TousAntiCovid, une Agence régionale de santé ou l'Education nationale. Elle doivent alors présenter le justificatif envoyé par l'organisme pour prétendre au test PCR gratuit. Parmi les autres situations exceptionnelles, on compte les personnes :

  • Munies d'une prescription médicale
  • Devant réaliser un test PCR pour confirme le résultat d'un autotest
  • Devant réaliser un test PCR pour entrer dans un établissement de santé et recevoir des soins
  • Revenant d'un pays sur liste rouge pour sortir de la quarantaine
  • Concernées par une campagne de dépistage collectif

L'Assurance Maladie précise sur son site les justificatifs à présenter, les délais à respecter et toutes les conditions qui permettent de réaliser un test PCR en étant pris en charge.

Quel est le prix d'un test PCR ?

Depuis le vendredi 15 octobre, le test PCR dit de "confort", réalisé en laboratoire, est facturé 44 euros pour les personnes majeures non vaccinées. En pharmacie, le test PCR coûte 25 euros en semaine et jusqu'à 30 euros le week-end. En revanche, le dépistage reste gratuit pour les personnes ayant un schéma vaccinal complet ou une contre-indication à la vaccination, mineures,  identifiées par le "contact tracing" fait par l'Assurance maladie, concernées par des campagnes de dépistage collectif, symptomatiques sur prescription médicale, ayant un certificat de rétablissement de moins de six mois. 

Dans ces cas là, plusieurs documents sont à présenter selon les situations : un certificat de vaccination, de contre-indication vaccinale ou de rétablissement, sous forme de "QR code" (papier ou numérique), une pièce d'identité pour les mineurs, un justificatif de contact à risque (mail ou SMS) envoyé par l'Assurance maladie pour une prise en charge au 1er et au 7e jour, une prescription médicale valable 48 heures et non renouvelable.

Comment faire un test PCR sans rendez-vous ?

De nombreux lieux de dépistage proposent de réaliser les tests PCR sans rendez-vous. Dans certains centres temporaires, les dépistages se font toute la semaine et seulement sans rendez-vous. Des laboratoires d'analyses médicales peuvent quant à eux proposer des créneaux spécifiques. Tous les centres de dépistage sont répertoriés sur le site Santé.fr avec les modalités d'accueil.

Il faut noter que l'affluence peut être importante, et se préparer à attendre un moment avant d'être reçu par un professionnel de santé, si vous souhaitez faire un test RT-PCR sans rendez-vous.

Où faire un test PCR ?

Il est possible de réaliser un test RT-PCR dans différents points de dépistage :

  • les laboratoires d'analyses médicales publics ou privés ;
  • les centres de dépistages temporaires, situés dans des locaux mis à disposition, ou dans des espaces publics comme des parkings ou des parcs.

Pour permettre de trouver facilement un point de dépistage près de chez soi, le gouvernement français a réalisé une carte en ligne sur le site internet Santé.fr regroupant tous les lieux où il est possible de réaliser un test PCR Covid. Il est nécessaire de prendre un rendez-vous.

Quelle démarche en pharmacie ?

Les pharmaciens volontaires sont bien habilités à réaliser des tests antigéniques, qui sont des tests de dépistage Covid qui permettent d'avoir un résultat en une quinzaine de minutes. Ils sont cependant moins fiables que les tests RT-PCR. Le test antigénique en pharmacie est accessible avec ou sans rendez-vous, bien souvent dans un délai très court. Il suffit de contacter la pharmacie pour avoir accès à ce test. Ce test est donc conseillé à toutes les personnes ayant des symptômes, pour permettre de prendre des mesures rapidement si le test est positif.

Un Test PCR Covid, c'est quoi ?

Le test RT-PCR est un test virologique. Il détecte le virus grâce à un prélèvement nasopharyngé. En pratique, le professionnel de santé utilise un écouvillon, qui ressemble à un coton-tige, pour récolter des cellules à l'intérieur des deux narines de la personne testée. Cela ne prend que quelques secondes. Le prélèvement est ensuite soumis à des réactions biochimiques pour amplifier le virus et le détecter. En général, il est possible de connaître les résultats d'un test PCR Covid réalisé en pharmacie en 24 heures.

Peut-on faire un test PCR sans ordonnance ?

Il est tout à fait possible de faire un test PCR sans ordonnance. Il est donc possible de se rendre dans la majorité des centres de dépistage sans prescription médicale, même sans symptôme. Il faut par contre être dans l'une des situations suivantes pour être prioritaire :

  • présenter des symptômes étant identifiés comme liés à la Covid ;
  • avoir été identifié comme "personne contact".

Jusqu'à la mi-octobre, les tests RT-PCR sont intégralement remboursés par l'Assurance maladie. Ils sont donc gratuits pour toutes les personnes se faisant tester en France. À partir de la mi-octobre en revanche, seuls les tests prescrits par ordonnance seront encore remboursés. Les autres, dits de "confort", deviendront quant à eux payants.

Coronavirus