Variant Mu : responsable de 60% des décès en Colombie, le variant résistant aux vaccins ?

Variant Mu : responsable de 60% des décès en Colombie, le variant résistant aux vaccins ? VARIANT MU. Placé sous surveillance par l'OMS, le variant Mu est responsable de la 3e vague en Colombie et de 60% des décès.

[Mis à jour le 3 septembre à 12h50] Présent dans séquençage de plusieurs pays dont la France, le variant Mu est prédominant en Colombie et serait responsable de 60% des décès durant la 3e vague. "Effectivement, Mu est la variante prédominante en Colombie et c'est elle qui est responsable de la troisième vague de contaminations d'avril à juin 2021", a déclaré sur une radio locale une responsable de l'Institut national de santé, Marcela Mercado. "Plus ou moins 60% des décès que nous avons séquencés sont de cette lignée" a également avancé le responsable. Des chiffres qui doivent être pris avec précaution car la Colombie n'est pas dans un stade avancé niveau vaccination avec moins de 30% de la population protégée. 

D'après le Professeur Jean-Michel Pawlotsky, virologue à l'Hôpital Henri Mondor de Créteil interrogé par France Inter, "le schéma vaccinal actuel, avec des rappels pour les plus fragiles, devrait suffire à bien le neutraliser (...) Mais Au delà de cette capacité à se propager localement, comme en Colombie où il progresse, ce variant a-t-il la capacité d'une propagation mondiale ? Il n'y a pas de règle. Regardez ce qui s'est passé avec le variant brésilien, le Gamma, qui a fait tant de mal là-bas. Il ne s'est jamais imposé ailleurs, et en Europe notamment, il n'a jamais pris pied, parce qu'à l'époque en Europe, c'était le variant Alpha qui sévissait, et qui a eu l'avantage." Il poursuit : "À l'inverse, le variant Delta est parti d'un village d'Inde pour aller s'imposer beaucoup plus loin, à la faveur notamment de brassages importants de population, car les indiens voyagent beaucoup. On sait aujourd'hui qu'il y a beaucoup de "candidats variants locaux'".

Un variant Mu beaucoup plus contagieux ?

L'OMS parle pour le moment d'un variant "à suivre", entendez par ces mots que ce variant est pour le moment moins problématique que le variant Delta qui fait des ravages partout dans le monde. Ce variant est encore "en cours d'évaluation" selon Santé publique France qui ne dispose pas de données suffisantes pour savoir s'il sera plus transmissible que le Delta. Une situation "peu probable" selon l'OMS. "On a un variant Mu qui semble très contagieux, c'est pour ça que l'incidence augmente, et que l'OMS surveille ça de très près. Mais je pense que c'est beaucoup trop tôt pour savoir si ce variant Mu aura le même impact que Delta" a expliqué Jean-Paul Ortiz, président de la Confédération des syndicats médicaux français sur BFM TV.

Le variant Mu circule-t-il en France ?

Oui, le variant B.1.621 (son nom de classification scientifique) a été détecté sur notre territoire. Au 25 août, Santé Publique France (SpF) recensait même 105 cas. SPF explique qu'aucun d'entre eux n'a été détecté lors des deux dernières enquêtes Flash de séquençage. Comme l'explique France 3, le 3 août dernier un cas a été détecté dans le Pas-de-Calais par le laboratoire Biopath.

Le variant Mu est-il résistant aux vaccins ?

C'est la principale inquiétude de cette nouvelle souche, l'OMS indique que le variant Mu présente des mutations qui pourraient générer un risque d'"échappement immunitaire". Des études supplémentaires sont néanmoins nécessaires pour mieux comprendre ses caractéristiques.