Le retour de De Gaulle au pouvoir

Le Général Charles de Gaulle en 1958. © Associated Newspapers / REX / SIPA
"Hercules Roy de Rome & d'Annemarc,
De Gaule trois Guion sernommé,
Trembler l'Itale & l'onde de sainct Marc,
Premier sur tous monarque renommé."

(Centurie IX – Quatrain 33)

C'est "l'un des quatrains les plus déconcertants des Centuries", notent les auteurs de "Les prophéties de Nostradamus", publié en 2002 aux Presses du Châtelet. "Le second vers semble bien citer le général de Gaulle, Guion signifiant 'guide'" détaillent-ils notamment. Pour autant, bien qu'ayant tenu le rôle de monarque renommé, De Gaulle n'a jamais fait trembler ni l'Italie ni Venise. Et un roi ayant réuni les couronnes à la fois de Rome et du Danemark reste inconnu au bataillon, "encore moins nommé Hercules", précisent les collaborateurs de l'ouvrage. Pour ceux qui croient malgré tout fermement au quatrain, De Gaulle y est surnommé "guide" au sens de chef militaire par trois fois et cela colle avec les faits : quand il a pris la tête des Français Libres en 1940 (après le célèbre appel du 18 juin) ; quand il a été élu président de la République en 1958 ; et quand il a été réélu en 1965.
Suggestions de contenus