Deux années de prison

Après son arrestation en 1953, Fidel Castro fut condamné à 15 ans d'emprisonnement. Enfermé, il se consacre à l'écriture d'un discours passionné sur ses intentions politiques, "L'Histoire m'acquittera". Libéré deux ans plus tard lors d'une vague d'amnistie, il s'exile aux Etats-Unis pour préparer son coup d'Etat.
©  Roger-Viollet

Suggestions de contenus