Fidel Castro, l'allié de l'URSS

Si pour prendre le pouvoir il s'était appuyé sur les Américains, dès 1960, Fidel Castro entame un virage à 180° et s'allie avec l'URSS. Dès lors, il devient le dirigeant à abattre pour la CIA et l'administration américaine. L’offensive ratée de la Baie des cochons en 1961 et la crise des missiles en 1962 marqueront cette époque. Ici en 1963, avec premier cosmonaute soviétique Youri Gagarine.
©  Gilberto Ante / Roger Viollet

Suggestions de contenus