Mexique : le témoignage choc d'une rescapée du crash d'avion

Mexique : le témoignage choc d'une rescapée du crash d'avion MEXIQUE - Un avion, qui devait effectuer la liaison entre Durango et Mexico, a pris feu ce mardi lors du décollage. Alors qu'il y a des blessés mais aucun mort, une passagère s'est confiée à l'AFP.

[Mis à jour le 1er août 2018 à 11h40] Miraculeusement, aucun des 99 passagers de l'avion qui s'est crashé au décollage, à l'aéroport de Durango, au Mexique, n'est décédé. En revanche, la plupart d'entre eux sont malgré tout hospitalisés et deux personnes sont dans un état jugé grave. Il était 15h30 (heure locale, 22h30 en France) ce mardi lorsque cet Embraer 190 de la compagnie Aeromexico a décollé en plein dans un orage.

Une forte rafale de vent a "rabattu l'avion vers le sol", a expliqué le gouverneur de la province de Durango, Jose Rosas Aispuro Torres, avant que l'appareil ne prenne feu. Une passagère de l'avion, saine et sauve, s'est confiée à l'AFP. Jacqueline Flores, accompagnée de sa fille de 16 ans, raconte que l'obscurité était importante lors du décollage. "L'avion a décollé, puis j'ai senti qu'il commençait à s'incliner et c'est là qu'on est tombé", se souvient-elle. "On a dérapé sur de la terre jusqu'à ce que ça s'arrête", ajoute-t-elle, avant de se souvenir des bagages qui "tombaient dans le couloir" de l'avion.

Crash au Mexique : "Il fallait sauter"

Jacqueline a vite commencé à sentir de la fumée, puis à voir des flammes. "Il fallait sauter", explique-t-elle, alors que les toboggans d'évacuations ont été déployés avant que l'incendie ne se développe complètement. "Il y avait un trou juste à côté de nous (...), l'avion s'était brisé, j'ai dit à ma fille 'il faut qu'on saute par ici' et on a sauté", conclue-t-elle. Le gouverneur a également fait savoir que les passagers s'étaient entraidés pour évacuer l'avion, alors que certains ont souffert de crise de nerfs après avoir quitté l'appareil, rapporte l'AFP. Des techniciens analysent désormais la carlingue pour enquêter sur l'accident et Aeromexico a fait savoir que l'avion en question, dont la mise en service remonte à 2008, était "parfaitement entretenu".

Article le plus lu - Campion tient des propos homophobes (et vulgaires) › Voir les actualités

Annonces Google