Brett Kavanaugh : ce qu'a dit son accusatrice devant le Sénat

Brett Kavanaugh : ce qu'a dit son accusatrice devant le Sénat KAVANAUGH - Ce jeudi avait lieu l'audition sénatoriale de Brett Kavanaugh, le candidat de Donald Trump à la Cour suprême, et de Christine Blasey Ford, qui l'accuse d'agression sexuelle.

[Mis à jour le 28 septembre 2018 à 13h17] Retranscrite à la télévision, l'audition de Brett Kavanaugh et de son accusatrice a été massivement suivie au Etats-Unis. Il faut dire que le scandale est de taille. Ce juge de 53 ans, candidat proposé par Donald Trump pour siéger à la Cour suprême, la plus haute juridiction américaine, avait un profil en apparence idéal jusqu'à ce que trois femmes l'accusent d'agression sexuelle. L'une d'entre elles, Christine Blasey Ford, a été auditionné devant le Sénat ce jeudi et a apporté les détails de son accusation.

Cette docteur en psychologie a fait écho à une soirée lycéenne de 1982, à laquelle elle participait, tout comme Brett Kavanaugh. "Brett m'a tripotée et a cherché à enlever mes vêtements", raconte-t-elle. Et d'ajouter : "Il avait du mal parce qu'il était très saoul et parce que je portais un maillot de bain une pièce en dessous". Christine Blasey Ford a précisé qu'un ami du juge était présent et que tous les deux "riaient comme des ivrognes pendant l'agression". "Je croyais qu'il allait me violer", a-t-elle déclaré.

Blasey Ford sûre à "100%" que Kavanaugh soit son agresseur

Interpellé par le fait que cette histoire présumée se soit déroulée il y a 36 ans, un sénateur a alors demandé à Blasey Ford son degré de certitude sur l'identité de son agresseur. Elle s'est alors dite sûre à "100%" que c'était bel et bien Kavanaugh. Face à ces accusations, Brett Kavanaugh a juré "devant Dieu" être innocent. "Je n'ai jamais agressé sexuellement quiconque, ni au lycée, ni à l'université (...) Ma famille et ma réputation ont été détruites à jamais", a-t-il plaidé, visiblement ému et parfois même au bord des larmes.

Une défense saluée par le président américain, qui a affirmé toujours soutenir son candidat, malgré le scandale. "Le juge Kavanaugh a montré à l'Amérique exactement ce pour quoi je l'ai nommé. Son témoignage était puissant, honnête et captivant", a jugé Trump sur Twitter, dénonçant une "stratégie destructrice des démocrates". Brett Kavanaugh a fait savoir qu'il ne se retirerait pas de la course à la Cour suprême.

L'affaire Kavanaugh, "un désastre pour les républicains"

"Vous me vaincrez peut-être lors du vote final, mais vous ne me ferez jamais jeter l'éponge. Jamais", a-t-il soutenu devant les sénateurs de la commission judiciaire. Mais il semblerait que sa candidature souffre considérablement de cette affaire. Les accusations de Christine Blasey Ford ont été jugés comme "extrêmement crédibles" par Chris Wallace, commentateur politique sur Fox News. "C'est un désastre pour les républicains", a-t-il tranché.

Article le plus lu - Après les gilets jaunes, les gilets bleus ? › Voir les actualités

Annonces Google