Zone 51 : mais que cache ce site de l'armée américaine qui a échappé à l'invasion ?

Zone 51 : mais que cache ce site de l'armée américaine qui a échappé à l'invasion ? ZONE 51 - Alors que l'appel à envahir la Zone 51, lancé cet été sur Facebook, avait suscité l'intérêt de plus de 2 millions de personnes, seule une poignée d'entre eux s'est réunie devant la base ultra-secrète de l'armée américaine vendredi 20 septembre.

[Mis à jour le 20 septembre 2019 à 23h14] Ils devaient être plus de 2 millions à envahir la Zone 51, après l'appel lancé sur Facebook cet été. Vendredi 20 septembre, date fixée pour l'assaut, seul un petit groupe s'est finalement donné rendez-vous devant la base secrète de l'armée américaine, selon les dernières informations fournies par les médias américains. C'est donc un flop retentissant pour l’événement intitulé "Prenons d'assaut la Zone 51, ils ne peuvent pas nous arrêter tous", qui avait pris pour cible ce site qui suscite depuis des années de nombreuses rumeurs et autres théories du complot. Si la foule n'a pas été au rendez-vous, la bonne humeur et l'humour, eux, n'ont pas fait défaut aux quelques téméraires qui sont venus au beau milieu du désert du Nevada, où la Zone 51 est implantée, déguisés ou avec des aliens gonflables dans les bras, comme on a pu le voir dans des images diffusées sur les réseaux sociaux. 

La Zone 51 a fait l'objet d'un événement Facebook cet été qui a fini par susciter l'intérêt de près de 2 millions d'abonnés. Dans cet appel, les organisateurs entendaient lever le voile, ce vendredi 20 septembre 2019, sur ce qui se passait dans cette base ultra-secrète et ultra-sécurisée de l'armée américaine. Devant la popularité grandissante de ce raid sur la Zone 51, les organisateurs ont proposé d'organiser un immense festival de musique sur les lieux, baptisé "AlienStock". Le petit village de Rachel, la ville de Las Vegas et d'autres lieux parfois très éloignés de la Zone 51 ont été évoqués avant que  l'événement ne soit purement et simplement annulé par l'un de ses instigateurs, Matthew Roberts. Sur le site Internet de l'événement, il explique que c'est le "manque d'infrastructure, une mauvaise planification, une mauvaise gestion des risques et un mépris flagrant pour la sécurité des plus de 10 000 participants attendus au festival" qui l'ont poussé à ce choix. d''autant que quiconque veut approcher de trop près de la zone 51 peut faire l'objet de "l'utilisation d'une force mortelle".

La Zone 51 : une zone de tests pour de nouveaux appareils militaires

L'invasion de la Zone 51 a donc fait "pschitt", mais que renferme concrètement ce lieux si mystérieux ? La Zone 51 est une base militaire américaine d'environ 150 m2 située à Groom Lake, dans le désert du Nevada et révélée par des documents d'historiens de la CIA en 2013. Elle est destinée notamment à des essais d'appareils expérimentaux. Certains lui confèrent une mission d'étude des extraterrestres. Et à ce titre, elle fascine les auteurs comme les fans de science-fiction depuis des années. Interdite d'accès, elle est souvent au cœur de rumeurs : lieu d'expérimentation sur des extraterrestres, terrain d'expérimentation d'armes à feu...

Les premières rumeurs remontent même à des décennies. Depuis le milieu des années 1950, de nombreuses théories sur cette Zone 51 et l'atterrissage d'Ovnis circulent. Tout a commencé le 25 juin 1947, lorsqu'un aviateur a rapporté avoir observé une grande lumière dans le ciel et plusieurs soucoupes volantes près de la Zone 51.  Par la suite, des dizaines de personnes rendront compte de ces mêmes observations au cours des années 1950. Selon les théories plus ou moins complotistes qui s'accumulent depuis, la base de Groom Lake serait leur lieu d'étude par des scientifiques américains, qui y réaliseraient diverses expériences. Mais selon les déclarations des autorités, la base aéronautique a seulement été utilisée pour tester de nouveaux avions. Le célèbre Lockheed U-2, très utilisé pendant la guerre froide y aurait par exemple été testé.

Ce n'est qu'en 1989 que les rumeurs autour des extraterrestres ont vraiment commencé à émerger. Cette année-là, un employé de la base affirme dans un journal local qu'il aurait non seulement vu des aliens de ses propres yeux, mais qu'il aurait aussi aidé à analyser des vaisseaux venus d'ailleurs. Il n'en fallait pas plus pour titiller l'imagination des amateurs de science-fiction, et même des réalisateurs puisque nombre de films et séries, telles que X-Files, Roswell ou encore Independance Day, ont été inspirés par la célèbre base américaine. Encore aujourd'hui, certains restent convaincus que les lumières que l'on voit parfois s'échapper de la Zone 51 seraient le fruit d'OVNI. Des hypothèses que réfute le magazine américain Popular Mechanics, spécialisé dans les sciences et technologies, qui explique que ces lumières sont en réalité liées au signal d'appel "Janet", utilisé par la compagnie aérienne de la base lorsqu'elle transporte les employés depuis l'aéroport de Las Vegas vers la base. 

Article le plus lu - Attaque à la préfecture de police : de nouvelles révélations › Voir les actualités

Zone 51 : mais que cache ce site de l'armée américaine qui a échappé à l'invasion ?

[Mis à jour le 20 septembre 2019 à 23h14] Ils devaient être plus de 2 millions à envahir la Zone 51, après l'appel lancé sur Facebook cet été. Vendredi 20 septembre, date fixée pour l'assaut, seul un petit groupe s'est finalement donné...