39 morts découverts dans un camion au Royaume-Uni : les premiers éléments de l'enquête

39 morts découverts dans un camion au Royaume-Uni : les premiers éléments de l'enquête ROYAUME-UNI - Les 39 corps retrouvés dans un camion frigorifique, en provenance de la Belgique, seraient chinois. Le chauffeur, un homme irlandais de 25 ans, a été arrêté par la police. L'enquête se poursuit.

[Mis à jour le 24 octobre 2019 à 16h49] D'où venait le camion transportant les 39 personnes retrouvées mortes mercredi matin ? Pourquoi se trouvaient-elles dans ce véhicule ? Quelques éléments de réponse nous parviennent ce jeudi 24 octobre. Les policiers ont été appelés à 1h40 dans la nuit de mardi à mercredi par leurs collègues urgentistes, après la découverte des cadavres. Le véhicule était stationné dans le parc industriel de Waterglade, dans la ville de Grays, à environ 30 kilomètres de Londres. Le chef de la police de l'Essex Andrew Mariner a déclaré, selon des propos rapportés par le New York Times : "Il s'agit d'un tragique accident dans lequel de nombreuses personnes ont perdu la vie. Nous enquêtons afin d'établir ce qui s'est passé". Les premières investigations sur place sont terminées, le camion a été déplacé par la police.

La trajectoire du camion retracée

  • D'après l'AFP, le camion serait entré sur le sol britannique le 20 octobre, à environ 350 km au nord du lieu où il a été retrouvé, en passant par le port de Holyhead, poursuit le journal. Le camion venait d'Irlande, et a rejoint ensuite le port de Purfleet, sur la Tamise, non loin de Londres. C'est là que le camion aurait attelé son conteneur renfermant son chargement morbide.
  • De son côté, le conteneur était parti de Zeebruges en Belgique dans l'après-midi du 22 octobre, après y être arrivé à 14h49. Il est arrivé en Angleterre au port de Purfleet à 00h30 mercredi 23 octobre. Le camion et sa remorque ont ensuite quitté le port de Purfleet vers 1h05, peu avant la découverte à 1h40.
  • Toutefois, le camion est bel et bien immatriculé en Bulgarie, ce qui explique les premières hypothèses -démenties- sur l'origine du convoi. Néanmoins le premier ministre bulgare Boyko Borissov a précisé que le camion n'avait pas roulé en Bulgarie depuis 2017. Le parquet belge a également ouvert une enquête et a déclaré : "pour le moment, on ne sait pas encore quand les victimes ont été placées dans le conteneur et si cela s'est produit en Belgique". Les recherches ont pour but de retrouver toutes les personnes ou organisations impliquées dans cette affaire.
  • Le conducteur du camion, un homme irlandais âgé de 25 ans, a été arrêté par les forces de l'ordre et est suspecté de meurtre. Trois perquisitions ont eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi à Portadown dans le comté d'Armagh, d'où est originaire le jeune homme.

Les 39 personnes décédées seraient de nationalité chinoise

La police britannique a donné ce jeudi 24 octobre de plus amples informations sur leur découverte macabre. Les victimes seraient manifestement des ressortissants chinois. Des représentants de l'ambassade de Chine au Royaume-Uni doivent se rendre sur les lieux de la découverte aujourd'hui. Les 39 personnes décédées seraient donc 8 femmes, dont une très jeune adulte, et 31 hommes. Toutefois, les forces de l'ordre prévoient que l'enquête va être longue et complexe pour identifier les victimes, ainsi que les circonstances exactes de ce tragique événement.

Un chauffeur de taxi local interrogé par la BBC hier ne semblait pas surpris par cette découverte sordide. L'homme aurait raconté avoir déjà vu des camions s'arrêter dans cette zone pour débarquer des migrants. "Ils arrivent, ils ne parlent pas anglais, ils vous tendent un téléphone, vous avez quelqu'un à l'autre bout du fil qui vous demande de les amener à une adresse, généralement vers Londres", a-t-il déclaré au média britannique.

Des migrants à la merci des passeurs

Selon les informations de la BBC, il semblerait que le véhicule retrouvé dans l'Essex soit un camion frigorifique. La température à l'intérieur pouvait atteindre jusqu'à -25°C. Cette tragédie fait écho à deux précédents événements similaires. En 2000, 58 migrants chinois ont été retrouvés morts asphyxiés dans un camion à Douvres. Le chauffeur du camion avait écopé de quatorze ans de prison et neuf Chinois avaient été condamné pour trafic humain aux Pays-Bas. On ignore si les affaires sont reliées. En 2015, les corps de 71 personnes avaient été retrouvés dans un camion abandonné sur une autoroute autrichienne.

Depuis le début de la crise migratoire en 2014, il est de plus en plus difficile d'immigrer illégalement en Angleterre ou en France par exemple, du fait d'une augmentation des contrôles aux frontières. Toujours selon le média britannique, le nombre de migrants diminue d'année en année, avec 1742 demandes d'asile au Royaume-Uni depuis janvier 2019, contre 2536 en 2018, 3700 en 2017 et 19840 en 2016.

Le premier ministre britannique, Boris Johnson, s'est exprimé au sujet de cette découverte macabre. "Je suis consterné par cet incident tragique dans l'Essex. (...) Mes pensées vont à tous ceux qui ont perdu la vie et leurs proches", a-t-il posté sur Twitter.

Article le plus lu - Raymond Poulidor est mort › Voir les actualités