Anissa Delarue (Khel) : la veuve de Delarue a fait payer Elisabeth Bost

Anissa Delarue (Khel) : la veuve de Delarue a fait payer Elisabeth Bost L'animateur était marié à Anissa Khel depuis mai 2012. Elle est l'une des principales bénéficiaires de son héritage. Le testament était contesté en justice par Elisabeth Bost.

[Dernière mise à jour le 16 mars 2016 à 15h55] Anissa Delarue a défendu son statut de veuve devant la justice et le tribunal lui a donné raison. Elisabeth Bost, l'ex-femme de l'animateur, également la mère de son fils, demandait l'annulation du mariage entre Jean-Luc Delarue et son épouse Anissa. Le tribunal de grande instance de Paris a examiné cette requête, tout comme la demande d'annulation du pacs signé entre les deux conjoints quelques semaines auparavant : pour la justice, les deux unions sont tout à fait réfléchies, et l'acte testamentaire a été effectué en pleine conscience avant la mort du défunt.

Elisabeth Bost souhaitait faire annuler le testament de Jean-Luc Delarue, qui faisait d'Anissa Khel son héritière à 50 %. L'autre partie de la fortune, estimée au total à 22 millions d'euros, est elle dévolue au fils d'Elisabeth Bost. Concrètement, Anissa Delarue a dû convaincre la justice que Jean-Luc Delarue n'a pas été manoeuvré dans les derniers mois de sa vie, alors qu'il était affaibli par le cancer. Son avocat, maître Francis Szpiner, a fait savoir qu'Elisabeth Bost devrait verser 8000 euros à sa cliente, pour remboursement des frais de justice.

Mariage arrangé ou non ? Voilà ce que le tribunal a donc tranché, donnant raison à sa veuve. La défense d'Annissa Delarue avait déjà, à de très nombreuses reprises, mis en avant le fait que Jean-Luc Delarue et la jeune femme s'étaient rencontrés en 2008 et que les médecins qui ont suivi l'animateur ont assuré qu'il était en possession de toutes ses facultés durant sa maladie.

Mariée à Jean-Luc Delarue en mai 2012

Jean-Luc Delarue, décédé le 23 août  2012 des suites d'un cancer de l'estomac, mettait régulièrement en avant dans les médias son histoire d'amour avec Anissa Khel avant sa mort. Mais celle-ci est toujours restée jusqu'à son décès dans l'ombre de l'animateur. C'est pourtant cet ancien mannequin, diplômée en finances, qui l'aura soutenu pendant ses dernières années, l'aidant à se débarrasser de la cocaïne puis à supporter les séances de chimiothérapie, une fois son cancer connu. Ensemble, ils avaient multiplié les projets, ils avaient notamment créé en décembre dernier la ligne de bijoux dont Anissa Delarue s'occupe aujourd'hui.

Jeune créatrice de bijoux de 30 ans, Anissa Khel avait dit "oui" à Jean-Luc Delarue le 12 mai 2012 à Belle-Ile-en-Mer. Un mariage qui consacrait alors une nouvelle vie d'épanouissement pour l'animateur de France 2. En février 2011, il déclarait à TV magazine : "On me demande souvent comment je fais pour me rétablir si vite. Eh bien, c'est en grande partie grâce à Anissa. Nous vivons une très belle histoire d'amour. Et l'amour fait des miracles". "J'ai une femme extraordinaire. On combat ensemble contre le cancer et on n'a plus une seconde à perdre", expliquait-il encore à un magazine people avant l'été. "Je n'ai jamais été aussi malade et paradoxalement, aussi heureux."

Dans les jours qui ont suivi le décès de la star, Jean-Claude Delarue, le père de l'animateur, s'est aussi exprimé sur la relation entretenue entre Anissa Khel et son fils, tenant à rendre hommage à sa belle fille. Dans Le Parisien, il confiait : "Je suis très reconnaissant à son épouse, Anissa, qui l'a accompagné jusqu'au dernier moment. Mes pensées vont évidemment vers ses frères et mon petit-fils, trop jeune pour perdre son père". Mardi 28 août, c'était au tour des personnalités de France 2 de lui rendre un dernier hommage lors d'une émission qui lui était entièrement consacrée. Parmi les invités, l'ancien ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, est apparu très affecté par sa disparition : "J'aimais énormément Jean-Luc (...) Il n'avait pas peur de la mort" a-t-il confié. "Mais il avait peur de ne plus vivre. Il avait peur de perdre son fils et sa femme exquise. Il était malheureux de ne pas voir son fils suffisamment".

Des menaces d'Anissa Delarue à Elisabeth Bost ?

Anissa Khel a été placée en garde à vue le 18 février 2014. La jeune femme était soupçonnée par la police d'avoir envoyé des mails de menaces à Elisabeth Bost, l'ancienne compagne de Jean-Luc Delarue. L'administrateur des biens de l'enfant de l'animateur et d'Elisabeth Bost, Arnaud Gachy, a lui-aussi été placé en garde à vue par les enquêteurs. Voilà qui témoigne du fait que le conflit juridique qui oppose les deux femmes est tenace.

L'héritage de Delarue "capté" par Anissa Khel ?

Très discrète depuis le drame, hormis une interview à Paris Match en octobre 2012, Anissa Khel va pourtant être petit à petit la cible de plusieurs rumeurs et d'un conflit évident avec la famille et les parents de Jean-Luc Delarue. Parmi les principaux griefs, sa place dans l'héritage de l'animateur. Il y a quelques semaines, l'avocat d'Anissa Khel a précisé les modalités de la succession de Jean-Luc Delarue : "Il laisse une partie de sa fortune à son épouse et une partie à son fils. En ce qui concerne son fils, il a pris des dispositions très claires, il a souhaité que jusqu'à la majorité de son enfant, ce soit un tiers de confiance et non pas la mère de l'enfant [Elisabeth Bost - NDLR] qui puisse gérer la fortune de son fils". Le testament de Jean-Luc Delarue écarte donc sa famille et son ex-femme. De quoi susciter de nombreux fantasmes de la presse people. Car le patrimoine de l'animateur est riche : estimé à 22 millions d'euros, il est composé notamment d'un appartement parisien, d'une maison, de nomberuses oeuvres d'art et d'une grande partie des parts de sa société de production Réservoir Prod, revendues au groupe Lagardère.

Impliquée dans un combat sans merci entre les proches de Delarue, Anissa Khel aura aussi été confrontée depuis à de nouvelles révélations concernant l'héritage de son ex-mari. Une femme prétend en effet que sa fille Chelsea, âgée de 12 ans, serait la fille cachée de Jean-Luc Delarue. Une fille que l'animateur n'aurait jamais reconnue. Anissa Khel, qui était au courant de la procédure de reconnaissance en paternité engagée en juin dernier, a décidé de porter plainte pour "tentative d'escroquerie au jugement, faux, usage de faux et faux témoignage". Convaincue que cette enfant n'est pas celui de son défunt époux et donc qu'elle ne peut bénéficier d'une part de l'héritage, Anissa Khel a remis le dossier à son avocat, Me Szpiner. Celui-ci a annoncé sur RTL que "Jean-Luc Delarue traitait [ce dossier], d'ailleurs en s'indignant car il voyait une gamine en train d'être conditionnée par sa mère".

La publication sur Internet mi-janvier 2013 de l'intégralité du testament de Jean-Luc Delarue. Une fuite qui donnera tous les détails du patrimoine immobilier et des oeuvres dont a hérité Anissa Khel, mais qui dévoilera également son adresse à Paris...

Jean-Luc Delarue converti à l'islam ?

Anissa Khel avait en outre été soupçonnée il ya quelques temps d'avoir converti Jean-Luc Delarue à l'islam. C'est en tout cas ce qu'affirmait le père de l'animateur sur Europe 1, en plein déballage sur son héritage. L'homme se disait alors "dérouté" d'avoir appris que son fils serait en réalité enterré dans le carré musulman d'un cimetière de la banlieue parisienne. "Il a épousé une jeune femme musulmane et je suppose qu'il a dû d'une manière ou d'une autre faire acte de conversion avant le mariage" avait-t-il déclaré. Le père de Jean-Luc Delarue a également confié qu'il n'avait pas assisté aux obsèques : "Il a fallu que je me batte pour savoir où mon fils avait été enterré. Et aujourd'hui, je me bats encore pour savoir quand il a été inhumé et pourquoi je n'ai pas été invité, avec la famille, à rendre un dernier hommage à mon fils".

Anissa Khel a démenti auprès de l'AFP toute conversion de Jean-Luc Delarue à l'islam. Dans un communiqué, la veuve de l'animateur a réfuté les propos tenus par le père de son époux : "Jean-Luc Delarue ne s'est pas converti à l'islam comme le suppose Jean-ClaudeDelarue. Il était de confession catholique et baptisé", ajoutant : "le manque de discrétion et son acharnement à remettre en cause les volontés de son fils scrupuleusement respectées et mises en place par son épouse et son entourage, mettent en péril la tranquillité et l'apaisement, pourtant souhaités par Jean-Luc Delarue pour que chacun puisse faire son deuil". L'avocat d'Anissa Khel a par ailleurs affirmé qu'il n'y a "pas eu de conversion", rajoutant que le père de Jean-Luc Delarue "sait parfaitement où est enterré son fils".

Les obsèques de Jean-Luc Delarue avaient eu lieu dans un lieu tenu secret, conformément aux souhaits de l'animateur et de ses proches. C'est ce qu'avait annoncé Arnaud Gachy, porte-parole de la société de production Réservoir Prod, fondée il y a plusieurs années par Jean-Luc Delarue. Une cérémonie s'est donc tenue en toute intimité pour respecter la peine de la famille et des proches de l'animateur. Le site LeParisien.fr affirmait alors que Jean-Luc Delarue avait été inhumé très tôt le 29 août au cimetière du Père-Lachaise à Paris. Plus tard, après les déclrations de Jean-Claude Delarue, le carré musulman de Thiais avait été évoqué...

Aujourd'hui, aucun lieu n'a été strictement identifié comme le lieu d'inhumation de l'animateur. La discrétion qui avait entouré la cérémonie allait de mise avec la pudeur de ses proches et en particulier de sa compagne ces dernières semaines. Une épouse pourtant sous les projecteurs depuis plusieurs jours.

Anissa Delarue sous le feu des projecteurs

Anissa Khel doit faire face une impressionnante surmédiatisation depuis la disparition de son mari. La presse et notamment les magazines people s'interrogent de plus en plus sur son silence et sur la relation qu'elle entretenait avec l'animateur. Closer révèle par exemple comment elle avait rencontré Jean-Luc Delarue lors d'une exposition au centre Pompidou, à Paris. Depuis la mort de l'animateur, les révélations se succèdent sur la jeune créatrice de bijoux.

La saga de l'héritage de Jean-Luc Delarue continue de poursuivre Anissa Khel. Mi-février, un proche se confiait au Point, affirmant que la jeune femme avait été agressée verbalement et bousculée alors qu'elle se rendait sur la tombe du défunt. La jugeant victime d'intimidations, il décrivait une jeune femme apeurée, ne parvenant pas à faire son deuil et n'arrivant plus à dormir. En début d'année 2013, la presse rapportait également que l'appartement d'Anissa Delarue avait été cambriolé par des voleurs parfaitement informés, avec un butin important : une sculpture de plusieurs dizaines de miliers d'euros. La femme de Jean-Luc Delarue était présente sur les lieux lors de ce vol avec deux autres personnes.

khel
Légende par défaut ©  capture d'écran http://www.anissakhel.com/

EN VIDEO - En 2010, Jean-Luc Delarue reconnaissait publiquement être dépendant à la cocaïne.

Chargement de votre vidéo
"Delarue reconnait être dépendant à la cocaïne"