MHD : nouveaux éléments dans l'affaire

MHD : nouveaux éléments dans l'affaire MHD - Plusieurs éléments dans l'affaire de la rixe mortelle à laquelle MHD a pu avoir participé ont été révélés. Les enquêteurs ont rassemblé des informations pouvant laisser penser à une implication de la part du rappeur.

[Mis à jour le 30 janvier 2019 à 14h26] MHD a-t-il participé à une rixe entre bandes rivales en juillet 2018, ayant mené à la mort d'un jeune homme de 23 ans ? Pour l'instant, le rappeur est mis en examen pour homicide volontaire et a été écroué. Il continue de contester y avoir participé mais les derniers éléments du dossier, révélés par Le Parisien, viennent mettre à mal sa version. Dans les faits, il s'agit davantage d'un passage à tabac qu'une rixe, puisque Loïc K., la victime, était seul dans les rues du dixième arrondissement de Paris lorsqu'il croise une dizaine de membres d'une cité du XIXe arrondissement, d'où vient MHD, apparemment rivale avec celle à laquelle Loïc K. appartenait.

Il est environ 2h50 quand la rencontre se fait, rue Saint-Maur, et lorsque plusieurs individus de la bande de la cité de MHD sortent d'une Mercedes noire. C'est d'ailleurs sur ce point précis que les premiers soupçons se posent sur le rappeur très populaire en France, mais aussi à l'étranger. Le Parisien affirme que la voiture en question lui appartient de façon certaine. Pour preuves, des "documents de voyage pour la Guinée ainsi qu'un cahier de 89 pages intitulé 'MHD, histoire d'enfances irrégulières'", ont été retrouvés dans l'habitacle, explique le quotidien, qui apporte également les circonstances qui ont mené à ce drame.

MHD : "On est plus de vingt à la cité à avoir une teinture blonde"

Et il ne faut pas remonter très loin pour en trouver l'origine puisque quelques heures plus tôt, des membres de la bande de la cité de la Grange-aux-Belles, celle de Loïc K., s'étaient introduits au domicile Binke K., l'un de ceux de la cité des Chaufourniers, celle de MHD. Pris à partie par ses rivaux, Binke K. parvient à se réfugier dans les étages supérieurs et à contacter son frère... Qui n'est autre qu'un proche du chanteur mis en examen. Loïc K. n'aurait donc été que la victime d'une vengeance visant davantage la cité adverse dans son ensemble, plus que sa propre personne.

Voilà pour les circonstances qui entourent cet événement tragique, auquel MHD réfute donc être lié de près ou de loin. Sa Mercedes, le rappeur assume en être le propriétaire, mais il a expliqué à la juge d'instruction avoir l'habitude de la laisser à disposition des membres de sa cité. Autre élément troublant : sur la vidéo amateur ayant immortalisé la scène, on distingue la tenue d'un des participants à la rixe, qui porte un ensemble de marque Puma.

Problème, pour MHD, cet ensemble n'est pas disponible à la vente pour le commun des mortels. Seuls les "ambassadeurs" de la marque allemande, dont fait partie le natif de la Roche-sur-Yon, se voient offrir cette tenue. Ce même participant arborait une teinture blonde au moment des faits, la même que celle de MHD. "On est plus de vingt à la cité à avoir une teinture blonde", a-t-il assuré devant la juge.

MHD parle d'une soirée "au bowling"

Concernant la tenue Puma, le rappeur plaide encore sa générosité envers ses voisins de cité : "Je reçois plusieurs colis chaque semaine et ça m'arrive de distribuer aux gens […] J'ouvre mon coffre, soit c'est moi qui donne, soit les gens se servent directement". Et à MHD de résumer sa soirée, selon sa version des faits : "Je n'étais pas présent sur les lieux. Dans la soirée, on a commencé à aller au bowling et ensuite on s'est retrouvé à la Cité rouge. […] Je suis remonté chez moi aux environs de 2 heures. Quand je suis redescendu, il n'y avait plus personne dans le quartier". Pour l'instant, révèle encore le Parisien, aucune "preuve scientifique ou technique" n'a été trouvée par les enquêteurs, comme, par exemple, une emprunte. Toujours présumé innocent, MHD est malgré tout toujours incarcéré dans le cadre de sa détention provisoire.

Article le plus lu - Gilets jaunes : quelles manifs pour l'acte 19 ? › Voir les actualités