Les 10 secrets de Martine Aubry Une fan de littérature japonaise

m. aubry
M. Aubry © PS

Martine Aubry est une véritable passionnée de littérature japonaise qui aurait lu tous les romans de Haruki Murakami, un auteur surréaliste très reconnu au pays du soleil levant. Plus généralement, la maire de Lille serait une boulimique de lecture, qui profite du moindre instant de liberté pour ouvrir un livre. Parmi ses autres écrivains favoris, l'Anglais Jonathan Coe ou encore le New-Yorkais Philip Roth. Même si elle y consacre moins de temps aujourd'hui, elle est aussi une habituée du théâtre et de l'opéra avec son mari Jean-Louis Brochen.

Une passion pour la littérature et les voyages. Une aversion pour les gadgets high-tech.

Les voyages constituent l'autre passion de la Première secrétaire du PS. Très prolixe par le passé sur la fracture nord/sud, jusqu'à y consacrer plusieurs de ses ouvrages, Martine Aubry est une amoureuse de l'Asie et de l'Afrique où elle s'est rendue à plusieurs reprises, à titre professionnel comme à titre privé. Elle a ramené de ses voyages livres, masques et autres objets d'arts africains qui orneraient son bureau de la rue de Solférino. New York fait aussi partie de ses destinations favorites. Seule aversion connue mais difficilement avouée : les nouvelles technologies. Martine Aubry serait restée une adepte du coup de fil quand bien d'autres politiques sont devenus accros aux SMS.