Mélenchon : "J'ai tout fait pour qu'il reste au PS"

 "La gauche à une occasion historique de gagner l'élection présidentielle", commence François Hollande, conscient du risque d'un autre "21 avril" quand il est question de Jean-Luc Mélenchon. "Il doit comprendre qu'autant il faut se singulariser, autant au second tour, il faut se rassembler." Pas vraiment convaincu qu'il existe aujourd'hui un "phénomène Mélenchon", le député de Corrèze estime en revanche qu'il a "tout fait" pour que celui-ci reste au PS quand il en était à la tête. Il cite l'exemple du référendum de 2005, pendant lequel Mélenchon avait défendu le "Non" contre le parti : "Il aurait pu être exclu, j'ai veillé à ce qu'il ne le soit pas". Et de conclure : "Il n'est plus socialiste, mais toute sa vie il sera regardé comme un ex-socialiste".