Islam : "Nicolas Sarkozy fait preuve de cynisme électoral"

Voulue par Nicolas Sarkozy, la concertation nationale sur l'islam, et surtout "la manière dont [elle] est lancé", est "totalement scandaleuse" selon Laurent Fabius qui parle de débat "contre" l'islam. L'ancien Premier ministre analyse d'ailleurs de manière originale la stratégie du chef de l'Etat : "Avec tristesse, la seule explication que je trouve est qu'il s'agit de cynisme électoral. Je pense que Monsieur Sarkozy se dit : 'Si j'ai en face de moi un socialiste a l'élection présidentielle, je vais perdre. Il faut donc que je fasse le maximum pour avoir en face de moi au second tour le Front national'". Le débat sur l'islam s'inscrirait donc selon lui dans une machination machiavélique : "faire monter le Front national" pour provoquer un "21 avril à l'endroit" en 2012. Une thèse de plus en plus entendue aujourd'hui.