Jacques Chirac et les affaires

Jacques Chirac, à la fin de son mandat, lors d'un sommet européen.  © ISOPIX / SIPA

Le procès des emplois fictifs de la mairie de Paris s'est soldé, en 2011, par une condamnation de l'ancien président de la République à deux ans de prison avec sursis. Jacques Chirac est alors le premier ex-chef de l'Etat condamné au pénal. Evoqué dans une dizaine d'affaires, depuis son mandat de maire de Paris jusqu'à l'Elysée, il avait toujours réussi jusqu'alors à éviter les tribunaux. En partie grâce à l'immunité présidentielle dont il a bénéficié jusqu'en 2007. Alors obsession des journalistes, acharnement de certains magistrats, complots politiques ou vrais dossiers ? Quel est vraiment le poids de chacune des "affaires Chirac" ? Chacun peut finalement se faire sa propre opinion. Retour sur les affaires qui ont poursuivi cet animal politique tout au long de sa carrière.

 Lire la suite

Suggestions de contenus