Sécurité : "Le bilan de Nicolas Sarkozy est contrasté"

"Le bilan était positif en 2007", mais n'a pas continué sur cette lancée. C'est, en substance, l'analyse que Jean-Marie Bockel fait de la politique de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité, à l'Intérieur puis à l'Elysée. Celui qui fut aussi secrétaire d'Etat à la Justice dans le gouvernement Fillon regrette notamment une "prévention insuffisante" et une "politisation à outrance", des débats sur la sécurité depuis le début du quinquennat. Des écueils qui font qu'aujourd'hui, "le bilan est contrasté, mitigé".