"Les critiques devraient être tournées vers Renault plutôt que vers Peugeot"

Chargement de votre vidéo
"Christian Estrosi - quelle réaction face aux décisions de Peugeot PSA ?"

Après la polémique sur les suppressions de postes chez Peugeot PSA, Christian Estrosi fait le point sur les constructeurs automobiles français. "On a créé 9000 postes en CDI chez PSA", explique-t-il, revenant sur la période où il était ministre de l'Industrie. Et sur les suppressions de postes actuelles ? "Cette décision de Peugeot ne me pose pas de difficultés majeures puisqu'il n'y a pas de licenciement. C'est plus vers Renault qu'on devrait tourner les critiques que vers Peugeot."