Jack Lang : président de l'Assemblée nationale en cas de victoire?

Jack Lang : président de l'Assemblée nationale en cas de victoire? Natif des Vosges, Jack Lang se présente à 72 ans dans ce département, après avoir été député du Loir-et-Cher puis du Pas-de-Calais. Un challenge pas si évident...

Il a été député dans le Loir-et-Cher, puis dans le Pas-de-Calais. Jack Lang se présente cette fois dans les Vosges pour les élections législatives. Le résultat d'une bisbille avec les socialistes de Boulogne-sur-Mer, où il n'a pas été réinvesti. A 72 ans, l'ancien ministre de la Culture et de l'Education avait refusé de se soumettre au vote des militants locaux. Il se fixe donc un nouveau challenge dans les Vosges, à l'invitation de Christian Pierret, maire de Saint-Dié et ancien député (2002-2007) qui ne souhaitait pas se présenter pour respecter le non-cumul des mandats.

Dans la deuxième circonscription des Vosges, Jack Lang prend cependant un petit risque pour une personnalité de cette envergure. François Hollande a été battu le 6 mai par Nicolas Sarkozy dans cette circonscription comprenant les cantons de Brouvelieures, Bruyères, Fraize, Saint-Dié Est, Corcieux, Provenchères-sur-Fave, Raon-l'Etape, Saint-Dié Ouest et Senones. Il lui faudra aussi battre un député sortant UMP, Gérard Cherpion pour espérer revenir à l'Assemblée. Il se dit qu'en cas de victoire, il pourrait en tout cas disputer la présidence de l'Assemblée nationale à Ségolène Royal.

Chargement de votre vidéo
"Législatives : la gauche cherche une majorité"