"La trame verte devra se mettre en place de manière partenariale"

La "trame verte" est l'une des autres grandes mesures du Grenelle 2. Le principe : "Créer des formes de corridors pour que les animaux puissent se déplacer d'un point à un autre", sans être empêchés par des routes ou des constructions. "Jusqu'ici on ne protégeait que des espèces très remarquables, type l'ours, et peu la nature vivante qui nous entoure. Or pour protéger cette biodiversité ordinaire, il faut lui permettre de se déplacer, d'aller chercher sa nourriture", explique la secrétaire d'Etat. La "trame verte" devra selon elle se mettre en place "de manière partenariale" et devrait déboucher sur des acquisitions. Reste qu'aujourd'hui ces acquisitions et leur coût restent difficiles à apprécier : "Nous n'avons pas encore fait les schémas aujourd'hui pour savoir où la trame verte va passer de manière précise".