"Personne ne reviendra sur la retraite à 62 ans"

Quand une lectrice l'interroge sur l'inflexibilité du gouvernement sur les bornes d'âge de départ en retraite, Dominique Paillé s'emporte contre le PS. "Ce sont les pierres angulaires de la réforme (les 62 ans d'âge légal et 65 ans sans décote) [...]. Ceux qui disent qu'ils reviendront sur les 62 ans sont des menteurs", lance-t-il. Plus virulent, il ajoute : "Proposer la retraite à 60 ans avec une décote de 14 % comme le fait Martine Aubry, c'est se foutre de la gueule (sic) de ceux qui sont dans la rue". Prenant exemple sur plusieurs réformes drastiques en Europe, dont celle qui vient d'être annoncée en Grande Bretagne, il conclut : "La France n'est pas une exception".